Au jour le jour #23

J’en ai rêvé, c’est arrivé : c’est une semaine bien plus calme qui vient de se dérouler. 
Forcément, ayant travaillé comme une acharnée depuis mon retour de congés, j’arrive enfin à bout de la montagne de choses à faire et j’ai pu enfin souffler un peu.
Et ce, sans la moindre culpabilité (jusqu’à la nouvelle vague qui s’annonce).

Mais bizarrement, et même si ce n’est pas du tout une bonne chose, je pense que j’ai du prendre l’habitude de courir partout et d’être sans arrêt sous pression au travail et à la maison parce que cette relâche m’a fait tout drôle. 
Je me sentais presque désoeuvrée. 

J’en veux pour preuve que je me suis même tapée une mini-déprime vendredi soir, toute seule à la maison, à me dire que je servais à rien, que ma vie c’était rien que de la merde, que j’étais nulle, que je ratais tout toussa toussa (#joiedevivre)

Une petite déprime vite délogée notamment grâce au cours de Yoga du lendemain qui m’a bien remis les chakras en place et à la belle journée ensoleillée qui a suivi, alimentant un peu mon quota d’ensoleillement et donc de moral. 

Allez, je vous raconte tout ça ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous en avais touché 2 mots dans la rétrospective précédente mais dimanche dernier, nous avons fêté l’anniversaire d’une copine à la maison.
25 personnes qui déboulent mais no stress pour moi puisqu’elle avait tout prévu et organisé.

Le matin, la maison est prête, rangée, propre, je m’accorde même le luxe d’aller au sport pour une grosse séance (ou comment prendre les devants devant le carnage calorique annoncé).

 

 

 

 

 

Vers 12h, tout le monde commence à arriver, on se prend un gros apéro, ça papote gaiement etc etc puis notre amie avait commandé un buffet vietnamien : nems au porc, poulet frit, riz cantonnais ainsi qu’un plat SUPER BIZARRE avec du porc, du poulet et du bœuf tous mélangés ensemble (WTF ???)(le mec s’est dit « Tiens et si je mélangeais tous les animaux dans un seul et même plat et on voit ce que ça donne ?? »)

Bref, un vrai buffet paradisiaque pour les végétariens.

Du coup, et bien j’ai mangé du pain.
Beaucoup de pain.
Et j’ai bu aussi.

Heureusement, il y avait du gâteau : un castel qui semblait plutôt fabuleux. 
Mais le temps que je tourne la tête, il avait disparu, réparti dans les assiettes de tous les convives. J’ai dû empiéter sur la part de Chéri (qui, j’ai pu m’en rendre compte, n’est pas très partageur lorsqu’il s’agit de gâteau).

En somme, c’était un peu la loose pour moi niveau bouffe mais c’était une journée très sympa (malgré la grisaille et la pluie qui s’est invitée) (l’année dernière, on avait tous fini par barboter dans la piscine, mais c’était l’année dernière. Ce jour là on était tous en gilet)

BREF.

 

 

 

 

Cette semaine, j’ai repris le chemin de la lecture avec le nouveau Michel Bussi « Sang Famille».
Ce qu’il y a de bien avec ce genre de livre, c’est qu’on ne prend pas trop de risques.
Mis à part l’histoire et les personnages qui varient d’un livre à l’autre, on retrouve toujours les mêmes ficelles, le même genre de construction et d’intrigue… Le dénouement est un peu du grand n’importe quoi mais ça se lit bien, c’est parfait pour la plage (enfin, si un jour on peut aller à la plage)

 

 

 

Côté boulot, comme je vous le disais, la semaine a été plus calme. Ce qui ne veut pas dire inactive mais disons que j’ai pu respirer un peu. Clairement, ça fait du bien d’avoir des moments de décontraction et de fou rire avec ma collègue (« ah tiens, c’est vrai, j’ai une collègue de travail, je l’avais presque oubliée tellement j’avais le nez dans mon ordi! »).

 

 

 

 

Niveau petits plats, il y a eu du lourd cette semaine puisque j’ai (encore) commandé chez Chef Basil (dont je vous ai déjà parlé ici et ici) mais j’ai arrêté de culpabiliser quand le livreur m’a dit qu’il était ravi de me revoir « ça faisait longtemps que vous n’aviez pas commandé ! » (je crois qu’il me kiffe)
Bref, au programme, un wok de légumes d’été particulièrement savoureux avec des nouilles, des poivrons, des courgettes, des carottes, des cébettes, des cacahuètes et de la sauce soja.

 

 

 

 

Dévoré aussi le petit pique-nique de la Maison Geney, autre délicieuse adresse Marseillaise, avec une salade crème d’artichaut, chèvres marinés, cerises, crumble au paprika (dinguerie) et une part de foccacia (dinguerie bis).

 

 

 

 

Niveau reportages, on a choisi de faire dans le léger puisqu’on a regardé la série documentaire «Flutuat Nec mergitur » disponible sur Netflix et qui, comme son nom l’indique retrace avec beaucoup de finesse, d’intelligence et de pudeur, les évènements du 13 novembre racontés par ceux qui l’ont vécu de l’intérieur. Je ne vous cache pas que l’on en ressort rincés, épuisés et bouleversés, en larmes aussi un peu, mais je crois que c’est nécessaire.

 

 

 

Sinon, je suis excitée comme une puce en ce moment au sujet de notre prochain voyage en Inde.
Même si la date se décale un peu plus à chaque fois et que de la fin de l’année 2018, on est passés à janvier 2019 puis maintenant on arrive au printemps 2019, il promet d’etre si grandiose que ça me permet de gérer mon impatience.
Je ne sais pas s’il va se concrétiser jusqu’au bout, si on va réussir à y aller et à vivre cette expérience hors du commun (les agences que je contacte pour élaborer un voyage sur mesure me disent toutes que c’est une demande très atypique), mais bordel, j’en tremble d’excitation rien que dans la préparation.

 

 

 

Samedi, ô jour béni, il faisait beau et chaud.
Vous me direz, c’est normal pour un mois de juin mais vu la semaine qu’on s’est frappés, il y avait de quoi se réjouir.
Du coup, j’ai décidé que mon programme du jour serait à la fois actif et intellectuel : prendre un bain de soleil en lisant Biba.
(coucou les cuissots blancs)

 

 

 

 

Sans oublier de manger une glace, évidemment.
Finalement, le bain de soleil s’est transformé en méchant coup de soleil mais c’est bien fait pour ma gueule, je n’avais qu’à mettre de la crème et non me dire « oh c’est bon, je suis une fille du sud moi, j’ai pas besoin de ça ».
Mais bien sur.

 

 

 

Sinon, comme tous les 6 mois environ, j’ai aussi refait le plein de tisanes pour le bureau aux frais de la société (je sais que j’en parle à chaque fois mais il y a quelque chose de quasi-jouissif à acheter des trucs sans compter aux frais de la société)(c’est mon côté superficiel, que voulez vous, I’m just human)
(vous êtes bien réveillés, la photo est effectivement floue mais je n’ai pas eu le courage de recommencer la pyramide quand je m’en suis aperçue)(j’étais bien trop occupée à me vernir les ongles de pieds)

 

 

 

 

Pour finir, je ne sais pas à quoi se droguent les impôts mais il est évident qu’il ne font pas dans le léger puisque j’ai reçu à 2 jours d’intervalle, cette lettre qui me dit que mon souci est réglé….

 

 

 

 

Puis celle ci qui me dit que non, finalement, ils vont réfléchir encore un peu.
-_-
On fait un commentaire ?
Ok pas de commentaire.

 

 

Voilà pour cette semaine !
Bon dimanche et prenez soin de vous !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités