Inde – Jour 11 – Agra, Orccha et Khajuraho

Mardi 7 novembre 2017

 

6h30
Cette journée sera clairement la plus éprouvante, la plus difficile et la moins appréciée du voyage. D’une part parce que nous n’avons fait pratiquement que des trajets, nous avons visité une seule chose (à l’intérêt limité), et d’autre part parce que la rudesse de l’Inde et ses visions apocalyptiques ont eu raison de mon moral…

Pour l’heure, nous nous levons à l’aube pour nous diriger vers la gare d’Agra.
Notre train est prévu à 8h, ce qui, vous l’aurez compris n’est qu’un horaire approximatif. Le train doit nous conduire jusqu’à la ville de Jhansi.

 

 

 

On arrive à la gare vers 7h40 et nous sommes aussitôt assaillis par des mendiants qui surgissent de toute part. Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de personnes handicapées, à qui ils manquent des membres, d’autres encore atteints d’éléphantiasis (si vous ne savez pas ce que c’est, ne cherchez pas sur Google).
Ils n’ont aucune agressivité, pas le moins du monde, mais c’est très très dur pour l’hypersensible que je suis.

J’ai le coeur au bord des lèvres, dans cette gare d’une saleté inimaginable, où des scènes absolument surréalistes et insoutenables se déroulent sous nos yeux.
Sans parler de l’odeur, mêlée à la pollution…

Certains se lavent les dents, d’autres font leur besoin sur les rails ou dans un coin (en Inde, on fait ses besoins – tous ses besoins – là où on est, au moment où l’envie nous prend. C’est choquant pour nous, évidemment, mais absolument pas pour eux et personne ne se formalise).
Il y a des singes errants, des chiens … C’est juste dingue.

 

 

Le train arrive enfin avec 20 minutes de retard, une formalité de rien du tout, et nous prenons place à l’intérieur.
Contrairement aux autres trains, surchargés où tout le monde s’entasse, on est clairement dans un wagon de luxe. On nous sert même un repas.
C’est gentil mais à 8h30 du matin, avec tout ce que je viens de voir, je ne le sens pas trop le dhal de lentilles.
Nous prenons tout de même le repas pour le donner à l’arrivée aux personnes dans le besoin.

 

Le trajet est long, il dure presque 3h et sera assez pénible.
J’ai un peu honte de le penser, encore plus de le dire, et je n’ose surtout pas me plaindre vu le confort dans lequel on est et ce que l’on vient de voir mais cette attente à la gare m’a fichue un sacré coup au moral. Ma nausée ne passe pas.
Je sens que tout mon enthousiasme s’est fait la malle. J’ai envie de pleurer, de vomir, de fermer les yeux et d’échapper à la réalité impitoyable de ce pays.

 

 

11h30
On arrive à la gare de Jhansi où d’habilles porteurs attrapent nos bagages et les entassent sur leur tête (en Inde, pas trop le choix de porter où nos ses bagages, il y a des porteurs partout et leur service se paie quelques roupies).
Ici aussi, c’est la jungle.
Les gares sont vraiment un endroit où il faut avoir le coeur bien accroché. 

 

On continue le trajet par le route jusqu’à la ville d’Orccha où l’on visite le Jahangir Mahal, construit au début du 17ème siècle.
On y trouve des tours, des balcons suspendus, des kiosques et des pavillons. L’architecture pleine de fantaisie est un mélange de l’art moghol et Rajputs (clans de guerriers)

 

Le palais est beau, la visite intéressante, mais je vous avoue que je ne suis toujours pas dans mon assiette, j’ai du mal à retrouver du dynamisme depuis cette matinée qui m’a plombée.

 

 

(oui, il y a bien un mec dans l’arbre – vous ne rêvez pas)

 

15h
On reprend la route en direction de Khajuraho… Il y en aura pour tout le reste de l’après midi, que je passe un peu flottante, comme le reste de la journée.

La nuit tombe et je suis contente d’arriver à l’hôtel et de me reposer. Je crois que je fais un trop plein de toutes les émotions confondues.
Un voyage, c’est épuisant, physiquement d’abord c’est indéniable mais aussi moralement, surtout dans le pays dans lequel nous sommes.
C’est humain, il y a forcément des moments où l’on se sent moins bien et aujourd’hui était une journée sans …

Elle est terminée et tant mieux … Demain sera tout autre !

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités