Inde – Jour 9 – Jaipur

Dimanche 5 novembre 2017

 

 

 

 

7h
Départ de très bonne heure ce matin pour visiter le monument le plus connu de Jaipur, le fort d’Amber, situé à quelques kilomètres de là. Le temps est brumeux, l’air est chaud … Pas vraiment les meilleurs conditions pour faire de belles photos mais qu’importe, le plus important c’est d’être là et d’avoir la chance de découvrir tous ces magnifiques endroits …

 

 

 

Pour monter au Fort, il y a deux solutions : en Jeep ou à dos d’éléphant.
Le traitement des éléphants étant connu pour être plus que limite – genre vraiment très très controversé – c’est en Jeep que nous accéderons au fort … et tant mieux. Voir ces éléphants (des animaux que j’adore) me brise le coeur, toute leur vie se limite à monter et descendre sur un petit chemin pavé, avec des touristes sur le dos … C’est un crève-coeur.

 

 

Nous arrivons les premiers au Fort d’Amber.
La cour est déserte, ce qui sera loin d’être le cas dans quelques dizaines de minutes. On a du mal à se rendre compte mais d’habitude, à une heure un tout petit peu plus tardive, c’est rempli de touristes qui arrivent par cars entiers.

 

 

 

A cette heure-ci, seuls quelques singes en quête de nourriture peuplent la cour. Certains grapillent des biscuits, d’autres se contentent d’oeillets d’Inde.

 

 

 

 

Le fort d’Amber, lieu stratégique entouré de grand remparts, est caractéristique de l’architecture hindoue. Il a commencé a être édifié en 1036, beaucoup de bâtiments ont été ensuite ajoutés à l’époque médiévale, puis il a été la résidence de maharadjas pendant des siècles, car Amber était la capitale du territoire des Kachwahas, avant d’être déplacée à Jaipur en 1927.

 

 

 

 

L’actuel palais a été édifié à la fin du XVIème siècle, la résidence des souverains de l’époque étant devenue trop exigüe (rien n’est jamais assez grand et assez beau pour les maharadjas!). Il est étonnamment bien conservé et sublime.

 

 

 

10h30
Après la visite, qui durera tout de même une bonne heure et demie, nous allons visiter une bijouterie.
L’Inde fait partie des pays riches en gisement de pierres précieuses et semi-précieuses. La grande partie de ces pierres est  traitée et taillée au Rajasthan et surtout à Japiur, dont la renommée des bijoux en or ou en argent, montés de pierres véritables est mondiale.
Nous découvrons les secrets de fabrication (à la main) avant de passer évidemment à la boutique.

 

 

 

Alors que je regardais tout cela d’un oeil distrait, ne pensant pas du tout acheter quoi que ce soit, Chéri me glisse à l’oreille.
« Et si on les achetait là, nos bagues? »

J’en avais parlé très rapidement avant de partir mais depuis très longtemps, depuis même notre rencontre, Chéri et moi rêvions de nous marier en Inde.
Vu le contexte du séjour, on s’était dit que ça ne serait pas possible de faire librement ce qu’on avait envie de fair et on avait laissé tomber l’idée.

Sa proposition me provoque un frisson d’émotion. Je le regarde alors m’expliquer son idée de prendre des bagues ici, puis de trouver un prêtre à Bénarès pour les bénir et nous faire une cérémonie, avant de les échanger sur le Gange (Il est possible que je me sois liquéfiée d’amour à cet instant précis)

Je suis à deux doigts de chialer dans cette fucking boutique et je dis oui, évidemment.

Nous voilà partis en quête de bagues, que nous avons de mal à trouver, mais que nous finissons par dénicher, exactement comme nous le souhaitions. Pas de pierres précieuses, juste deux anneaux simples et discrets.

Je repars de la boutique un peu flottante, avec des bagues dans la poche et une armada de papillons dans le ventre.

 

 

11h30
Avant le déjeuner, nous visitons encore une boutique, cette fois de tissus et de tapis. Une occasion là encore de découvrir le travail manuel de ces hommes du textile, qui propose des tissus et tapis d’un raffinement extreme. Entièrement fait à la main, du tissage jusqu’à l’égalisation du tapis (comme le montre la première photo avec les ciseaux).
Pas d’achat cette fois-ci, on a suffisamment dépensé pour aujourd’hui !

 

 

12h30
Le déjeuner est prévu dans une famille Indienne.
Ca c’est ce qui était noté sur le papier. Concrètement, c’était purement anecdotique car on voit bien que la « famille Indienne » est en fait super habituée à recevoir des touristes, c’est même certainement son gagne-pain principal. C’est comme une sorte de table d’hôte, disons.
Mais le repas était fameux !

 

 

14h
On continue la visite de la ville avec la visite d’un autre monument, le City Palace de Jaipur. Un palais plus récent (entre 1723 et 1729 tout de même) construit par les maharadjas quand ils ont décidés d’installer la capitale ici à Jaipur et non plus à Amber (le fort que nous avons vu ce matin)

 

 

 

15h
Encore une derniere visite nous attend avec la découverte du Jantar Mantar, un observatoire astronomique et astrologique du XVIIIème siècle. Les indiens, de part leur culture et leur religion, sont des férus d’astrologie et d’astronomie et cela tient une part très importante dans leur vie.
La visite était intéressante mais j’avoue, je sature un peu et la journée a été chargée.

 

 

 

 

16h
Après les forts, le réconfort (attention, jeu de mot hilarant)
Nous prenons un cyclo-pousse pour découvrir les ruelles de la ville, l’animation qui y règne, ainsi que le Palais des Vents, reconnaissable avec des 953 fenêtres.

 

 

 

 

Le guide nous laisse ensuite dans la ville et j’entraine Chéri dans une session shopping effrénée …
Evidemment, en Inde, les prix annoncés ne sont pas les vrais prix, ils sont à la tête du client. Et quand ils nous voient arriver, ils les multiplient par 10.
A nous de négocier.

 

 

 

 

Et ça, vraiment, c’est une activité que j’ADORE.
J’ai donc passé de longues minutes à marchander corps et âme des pantalons et tuniques indiennes finalement achetés pour une bouchée de pain (genre 1€).

J’avais évidemment envie d’un sari mais après réflexion, la raison a pris le dessus … Contrairement aux pantalons et autres tuniques pas chères, le coût d’un sari est tout de même important si on veut une qualité acceptable et de belles étoffes … Et évidemment, je ne pense pas pouvoir porter un sari en France !

En tout cas, me voilà rhabillée pour les derniers jours du séjour : ça tombe bien puisque j’en avais marre de faire des lessives à la main dans les baignoires des hôtels !

 

 

 

17h
Fin de la journée, ou presque, on regagne l’hôtel où une démonstration de cuisine indienne est prévue. Vous connaissez mon amour pour la cuisine, et surtout pour la cuisine indienne qui ne me lasse jamais, aussi j’ai grand plaisir à regarder et mémoriser 2 recettes que j’aimerai refaire à la maison : un dhal de lentilles et un curry de paneer (fromage indien). Le tout épicé juste comme il faut, ni trop, ni trop peu !

 

 

Cette fois, c’est vraiment la fin de cette journée chargée … On s’effondre littéralement pour une bonne nuit de sommeil. La journée de demain s’annonce également riche en émotions avec la visite de la ville d’Agra, le fort rouge … et son mythique Taj Mahal !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités