Mon âme au vent, le coeur éléphant

 

Au-delà des orages
Je pars en voyage
Mon âme au vent
Le cœur éléphant
Je suis partie d’ici
Pour rencontrer la vie
Être vivant,
Énormément

 

Normalement, ceci devrait être mon dernier article avant un moment.
Notez que j’ai bien commencé en disant « normalement » parce que vous le savez, depuis quelques temps, la normalité n’est pas vraiment de mise dans notre maison.

Dans moins de 48h, je devrais m’envoler pour des contrées très très lointaines, à 6500km de là.

Assez pour être transportée dans un autre monde, pas assez pour oublier complétement les soucis qui nous sont tombés dessus et qui nous attendent au retour.
Ou peut-être que si.
En tout cas, on va tout faire pour les mettre de côté le temps d’une parenthèse…

Ce voyage, c’est le rêve de ma vie et la destination est particulière.
Merveilleuse parait-il; éprouvante sans aucun doute.

Une chose est sûre, nous ne partons pas en « vacances », nous partons découvrir, apprendre, rencontrer, sentir, parler, rire, pleurer, goûter, être bouleversé, choqué, ému … et peut être même tout ça en même temps. 

J’ai toujours rêvé d’Inde.
J’ai envisagé d’y aller à de nombreuses reprises mais à chaque fois, pour différentes raisons – financierès ou personnelles – cela n’a finalement jamais été possible.

Quand Chéri et moi nous sommes rencontrés, on a rapidement découvert que l’on avait cette passion commune et inassouvie. 
On y a vu là comme un signe… Comme si l’Inde nous attendait, il fallait qu’on aille la découvrir ensemble.
On en a rêvé, on s’est promis que ça arriverait, un jour … il se peut qu’on ait parlé de cérémonie de mariage aussi, mais ce ne sera pas pour cette fois.

Presque 6 ans ont passés …
On a mis longtemps à se décider.
Il y a quelques mois, j’en ai même terriblement voulu à Chéri qui semblait ne jamais vraiment s’y intéresser et qui trouvait toujours une excuse (foireuse) pour remettre à plus tard.
Plus tard, plus tard, toujours plus tard …

En septembre, j’ai pris les choses en main sans trop lui demander son avis et j’ai organisé tout ça.
Une fois bouclé, je lui ai mis le projet sous le nez, il n’avait plus qu’à dire oui ou non et il était ravi.
Comme quoi, avec les hommes, il faut peut être parfois un peu forcer la main.

Le départ était proche, on était fébriles de voir ce rêve se réaliser bientôt, mais fous de joie aussi.

Evidemment, on était loin d’imaginer que la joie allait être de courte durée vu ce qui aller nous tomber dessus.

Quand la terrible nouvelle est arrivée, j’ai aussitôt dit à Chéri qu’on annulait.
Que je ne voulais pas partir dans ces conditions, que ce n’était pas possible matériellement, qu’on serait tous les deux inquiets d’imaginer ce qu’il pouvait se passer en France pendant qu’on serait loin, et qu’on aurait pas la tête à profiter et à s’immerger pleinement.
Tant pis pour l’argent, il était hors de question qu’en plus de tout ce qu’il s’est passé, ce voyage soit gâché.

Chéri lui, n’était pas du même avis. Au contraire disait-il, ce voyage sera parfait pour déconnecter de tout et de tous. Il voulait partir absolument, désespérément même, répétant chaque jour combien cela lui ferait du bien et combien ce voyage qui approchait tombait à point nommé.

Il a gagné. 
Nous n’avons pas annulé et nous partons quand même.

Normalement donc, sauf coup du sort de dernière minute dans le genre réveil en panne, voiture qui ne démarre pas ou autre petite blague du destin, je serai dans 48h dans un avion qui va m’emmener à Munich puis à New Delhi.

New Delhi. Jaipur. Jodhpur. Udaipur. Jaisalmer. Varanasi.
J’en ai des frissons rien que de l’écrire, les larmes aux yeux d’imaginer que c’est à portée de main. 

Je pars sans ordinateur, sans téléphone portable, sans tablette, sans réseaux sociaux. 
Je pars avec mon appareil photo et un carnet pour écrire.

Je pars avec l’essentiel, l’homme que j’aime, une émotion qui déborde, et une envie immense d’en prendre plein les yeux.

Je pars avec mon âme au vent, mon coeur éléphant.


J’espère que vous serez toujours là à mon retour … pour découvrir tout ça avec moi. 

Prenez soin de vous ! 
EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités