Au jour le jour #26

Quelqu’un pourrait-il me dire où est passée la semaine ? 

Non parce que honnêtement, je n’ai RIEN compris. 

Je me suis réveillée il y a 2 jours en me demandant quel jour on était et j’ai bien mis 2 minutes à comprendre que c’était réellement déjà vendredi. 

Vendredi ? Oui oui, Vendredi.
Pas compris où étaient passés les jours précédents. 

Pourtant, la semaine a été plus calme, sans déplacement ou sorties … elle aurait du logiquement passer à une vitesse normale. Mais non. Faut croire que c’est devenu normal de ne plus voir passer le temps. 

Bref, allez, je vous raconte ces derniers jours !

 

Dimanche.
Vous pourriez presque écrire le résumé de la journée de dimanche à ma place tant elle est routinière : je suis à l’ouverture de la salle de sport à 9h pour ma traditionnelle séance du dimanche matin, une douche, un déjeuner rapide, une bonne sieste et l
‘après-midi sera tranquille au bord de la piscine mais il y a beaucoup trop vent si bien que ce n’est pas forcément très agréable (#lesproblemes)

 

 

Du coup, j’écourte à regret la séance bronzette pour retrouver les plaisirs de la cuisine en faisant cette quiche courgettes / chèvre / basilic : So yummy !

 

 

Le soir, ce sera apéro dinatoire avec, entre autres, ces petites merveilles de chez Picard (qui ont fait sensation sur Instragram mais je ne peux malheureusement pas me vanter de les avoir fait).

 

 

Lundi. 

On prend la route direction les Alpes de haute Provence pour visiter des maisons. 

Même si on garde toujours un œil sur les annonces, ça faisait longtemps qu’on avait pas vu quelque chose qui déclenche l’envie de visiter. 

Là, nous allons voir ce matin une maison qui semble superbe, et on en a profité pour caler 2 autres visites un peu moins intéressantes l’après midi (quitte à être sur place, autant rentabiliser le déplacement)

Donc ! On arrive sur place et là: BIM le coup de foudre.
Echanges de minis-sourires qui veulent tout dire pendant la visite (mais pas trop car il va falloir négocier), on s’y voit déjà, on s’imagine, on calcule, on se projette, on imagine qu’on va faire ci ici et ça là bas …

 

Le projet est superbe, motivant mais malgré la beauté du lieu, il y a 2 ou 3 gros points noirs qui font que l’on évite de trop s’emballer.

On en parlera toute la semaine, attendant des détails de la mairie et de l’agence immobilière, mais au fil des jours, tout ça n’apparait pas très raisonnable, surtout en repensant aux gros points négatifs qui sapent un peu notre engouement. 

 

 

Les 2 visites de l’après midi confirmeront les premières impressions que nous avions eues en regardant les annonces : pas trop mal, beaucoup de potentiel mais beaucoup beaucoup trop de travaux pour arriver à ce qu’on voudrait (et donc de budget, de problèmes, et de temps …). On zappe. 

 

 

Mardi.
Retour au boulot.
J’ai un travail de dingue cette semaine, d’une part pour rattraper mon lundi à vagabonder et d’autre part pour préparer la semaine suivante qui s’annonce très chargée …
Le soir, petit plaisir, je passe faire le plein de Yogi Tea pour le bureau (au frais de l’entreprise ahah)

 

 

Puis, j’en profite pour récupérer notre repas du soir chez Green Love : un burger Mexicain : Steak de haricots rouges, betterave et maïs, sauce nachos maison, bacon de coco, salade et tomates, pommes de terres rôties aux épices et mesclun.
Le tout accompagné d’un jus pomme / carotte / betterave / citron / curcuma.
Et en dessert ? Un crumble aux pêches et un brownie chocolat / beurre de cacahuètes
Je vous ai déjà parlé de Green Love à plusieurs reprises et à chaque fois que j’y vais, je tombe un peu plus amoureuse de ce lieu … Le seul problème, c’est qu’à chaque visite, j’ai envie d’y retourner dès le lendemain et je dois calmer mes ardeurs. 

 

 

Mercredi.
Toujours beaucoup de boulot.
Mais c’est aussi l’ouverture des soldes qui correspond malheureusement (ou heureusement) avec le jour de la paie. Du coup, après le boulot, je file faire un peu de leche vitrine et quelques achats : 1 petite robe noire chez Naf Naf, 1 robe chez Etam que je trouvais jolie depuis un moment mais beaucoup trop chère, soldée à -50% (joie), des petits trucs chez Sephora, et 2 soutifs chez H&M que je n’ai eu qu’au prix de 30 minutes de queue à la caisse.
Joli butin pour ce premier jour. 

 

Jeudi.
Entre midi et 2, j’ai une animation pour les salariés : un conteur vient nous faire voyager avec des contes du monde. On se ballade dans le quartier et on fait une halte dans un café autour d’un thé à la menthe puis dans un joli petit théâtre … avant de partager un bon pique nique tous ensemble, c’était un joli moment ! 

 

Jeudi soir.
Autour d’une petite salade (quinoa, lentilles, tomates fraiches et sèches, roquette, pêches), on regarde un chouette documentaire sur le fonctionnement du cerveau.
Je sais pas vous mais moi, ça me fascine d’essayer de comprendre ce qui se trame la haut dans notre caboche alors qu’on est là à faire tout et n’importe quoi. Pendant ce temps là, le cerveau lui, il trie des milliards d’informations qui nous arrivent inconsciemment et nous renvoie l’image d’une « réalité » qui est forcément biaisé par son interprétation. En gros, on ne voit pas le monde tel qu’il est vraiment.
-_-
(ma tête pendant le reportage)
(pardon si j’en ai perdu quelques uns en route en ce dimanche matin, je sais que c’est un peu violent avec le café mais comment un organe peut-il être à ce point parfait ? C’est du délire, vraiment) 

 

 

Vendredi.
Comme à peu près tous les vendredis, j’ai pas envie.
Une non-envie partagée par mes collègues, si bien qu’après avoir fini les dossiers urgents, on fait des origamis avec du papier licorne, des défilés avec des couronnes de fleurs et des karaokés (et il y a eu quelques arbres droits dans le bureau mais je n’en dirai pas plus). Normal. 

 

 

A mon retour, un joli petit paquet m’attend dans ma boite aux lettres : le Fittea commandé quelques jours plus tôt sur internet : un thé detox avec des morceaux de pommes, du thé vert de chine, citronnelle, ananas confit, gingembre, pissenlit, baies de goji, zestes de citron, coriandre, herbe de Tulsi, riz soufflé, fleurs de jasmin, pétales de rose, racine de ginseng, et feuilles d’orties (ouf, ça en fait des choses là dedans!)(pas bien compris ce que le riz soufflé vient faire dans l’histoire mais l’ensemble est plutôt bon, c’est ce qu’on lui demande, quant à l’effet detox bien malin celui qui pourra le prouver)

 

 

Vendredi soir.
On récupère l’Ado, non pas pour la semaine mais pour 15 jours, vacances d’été obligent.
15 jours pendant lesquels vont tomber les résultats du bac … Je prie tous les jours pour qu’ils soient positifs et que du même coup, l’ambiance soit plus détendue (on peut toujours rêver hein!).
Non parce que sinon ça va pas être évident de vous écrire avec la camisole de force qu’ils m’auront mise à l’hôpital psy.  

 

 

Samedi.
A midi, j’ai fini toutes mes corvées et pour une fois, je vais pouvoir profiter de mon après midi : j’en pleurerais de joie ! Sauf qu’avec le mistral de fou qui souffle, il fait (encore) trop froid pour la piscine. Du coup, je me mets encore aux fourneaux. Je vois passer toute la semaine un tas de recette que je meurs d’envie d’essayer mais par manque de temps, on mange toujours la même chose … J’envisage mille chose, je passe un temps fou à regarder des recettes (je suis la productivité incarnée) puis finalement, ce sera hamburger maison (en effet, le but initial, c’était de ne pas manger toujours la même chose et d’innover : no comment). Végétariens pour nous, of course, classique pour les garçons, ce sera une jolie soirée conviviale tous les 4 : ouf !

 

 

J’ai oublié de vous parler d’un livre que j’ai lu la semaine derniere : « Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part » de Sabrina Philippe et que j’ai beaucoup aimé (non parce que je fais l’idiote avec les livres mais il m’arrive d’en lire).
C’est l’histoire d’une femme, abimée par des déceptions amoureuses, qui en rencontre une autre, plus vieille, qui a connu l’évidence d’une rencontre, la force de l’amour véritable. La deuxième raconte son histoire à la première et c’est beau, c’est fort, c’est poétique et spirituel. Ca parle d’âme et d’âme jumelles, de hasards qui n’en sont pas, de cette vie, celles d’avant ou celles d’après, des rencontres qui sont là pour nous apprendre des choses sur nous mêmes.
Très beau ! 

 

 

Voilà pour cette semaine !
La semaine prochaine va être une semaine de ouf : virée shopping pour une expo au bureau, soirée blog avec ma collègue de travail, ateliers dégustation et ateliers créatifs au bureau, déplacement sur Paris et soirée chez des amis (il est possible que je tombe de fatigue à un moment ou à un autre).

Je me suis mise depuis peu aux Instastories et j’avoue que je kiffe pas mal la chose, aussi, n’oubliez pas que vous pouvez me suivre ici pendant la semaine!

Bon dimanche et prenez soin de vous ! 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités