Au jour le jour #17

Avant de vous raconter les 2 dernières journées à Florence, voici déjà l’heure de la rétrospective de la semaine …
Une semaine fort peu productive au travail mais sous le signe de la bonne humeur et de la franche rigolade, sous le signe également de plusieurs projets qui se concrétisent. 
Même si toutes ces nouveautés qui arrivent sont la source de pas mal de stress et d’incertitude, c’est de la bonne adrénaline. J’ai hâte de pouvoir vous en dire plus, très bientot je l’espère, mais je crois qu’on est dans un cercle positif et clairement, ça fait DU BIEN !!

Allez, je vous raconte cette semaine !

 

 

Dimanche.
A l’heure de rédiger cette rétrospective, j’ai hésité 2 secondes avant de me souvenir de ce qu’il s’était passé dimanche. 

Et d’un coup, un flash.
Ah oui.
Les élections.
J’avais zappé « ce détail ». 

Dimanche donc, c’était journée électorale.
Mais avant ça le matin, je suis allée me défouler au sport et c’était chouette. J‘ai bien fait d’ailleurs car la pression est montée d’heure en heure, tout au long de la journée jusqu’au couperet. 

Personnellement, j’étais persuadée d’un tel résultat, mais l’avoir sous les yeux, c’est pire. On ne peut pas s’empêcher de trembler et d’avoir la boule au ventre. S’en douter ne rend pas les choses plus agréables. 

Je ne m’étendrai pas plus sur le sujet, chacun fait ce qu’il veut dans l’isoloir, chacun fait ce qu’il veut avec sa conscience mais putain quoi. 

 

Lundi.
Vous savez quoi ? Venez on commence la semaine avec des fleurs du jardin !
Les fleurs, c’est bien, c’est joli, c’est mignon … et ça met du baume au coeur un lundi post-élections ! 

 

Et puis il y a aussi les fruits … les figues et les poires qui poussent bien !

 

Et puis les fruits, c’est bien gentil mais les cookies au Nutella que j’amène au bureau pour les collègues, c’est encore mieux. On en a bien besoin en ce lundi ! 

 

Mardi.
Au bureau justement, cette semaine sera l’apogée d’une période de non-motivation extrême.
On ne peut pas dire que la semaine aura été très productive.
Selfies debiles, karaoké, vidéos en plein délire, j’en passe et des meilleures … Nous avons également décidé d’adopter un petit escargot (trouvé dans une feuille de salade à la cantine – erk) Il (elle?)(le débat a été intense) est devenu la mascotte du bureau ! 

 

Mercredi.
Toujours zéro motivation.
Ah ça on s’amuse bien mais la semaine prochaine, une grosse échéance arrive et il va falloir mettre les bouchées doubles … Je crois qu’on est une équipe qui ne sait travailler que sous pression … sans ça, on se dit « oh on a le temps! » et on a tendance à ne faire que le strict minimum.
Bref, on rigolera moins la semaine prochaine. 

 

Jeudi.
Entre midi et 2, il y avait un atelier dégustation autour du chocolat au travail (je sais, un jour il faudra que je prenne le temps de vous expliquer ce que c’est que mon travail qui doit vous paraître super bizarre!). Plein de petits jeux autour du chocolat, des dégustations à l’aveugle … Il y a eu un monde fou et o s’est bien amusées. 

 

Apres le travail, aucun rapport avec le chocolat, quoique, je fais une halte à l’herboristerie du Père Blaize pour me réapprovisionner en tisane healthy : bien être du foie, éclat de la peau, et ventre plat. Le programme de choc !

 

Et puis avant de rentrer, je fais un tour à Camaïeu car je vois que ce sont les jours promo… J’achète un tregging, des ballerines et un sac : 25€ à la caisse.
Je me dis « Tiens c’est quand même pas cher du tout cette histoire, c’est bizarre »
En sortant je vérifie le ticket et je me rends comte qu’elle ne m’a pas compté le sac.
Trop de joie !
Coucou le joli petit sac gratuit ! 

 

 

 

Vendredi soir, l’Ado s’en va chez sa mere, nous voilà en amoureux !
Et nous avons des choses à fêter ! 

Du coup, on fait péter le champagne et on discute pendant des heures de nos projets à venir … la discussion pourrait s’éterniser toujours tellement les possibilités sont nombreuses et ça donne un peu le tournis (ou peut être que ce sont les bulles, qui donnent le tournis, après 2 coupes, je ne sais plus trop) 

 

Samedi.
Encore une fois, rien de bien transcendant ce samedi mis à part les corvées habituelles de courses et de ménage mais cette fois, je me suis transcendée. Avec un peu de musique, ça aide à faire passer les choses de manière agréable … j’ai même fait les vitres : le truc qui n’arrive JAMAIS.
Trop fière de moi ! 

 

Niveau lecture, j’ai fini cette semaine « Quelqu’un pour qui trembler » de Gilles Legardinier. Un médecin humanitaire, dans les pays défavorisés depuis 20 ans, apprend que la compagne qu’il a laissé en partant était enceinte et qu’il a une fille de 20 ans. Il décide de rentrer en France pour se rapprocher d’elle, essayer de la connaître et c’est le début d’aventures aussi rocambolesques que touchantes : mignon. 

 

J’ai lu aussi une BD trop mignonne « Le jour où le bus est parti sans elle » une BD une peu philosophico-intiatique où une jeune fille pleine de doutes trouve, grâce à des rencontres inattendues, des réponses à des questions existentielles et avance sur le chemin du bonheur.

 

 

J’ai aussi lu un tout petit livre mais SUPER TRISTE : « Ne t’inquiète pas pour moi » d’Alice Kuipers.
C’est l’histoire d’une mère et d’une fille qui échangent d’abord des banalités sur des post-it et des petits mots dans la cuisine.
Et puis, la mère tombe malade.
Cancer du sein.
Les mots se font de plus en plus touchants : Grosse chialade de la semaine mais très beau.

 

Enfin, niveau bon miam miam de la semaine : un wok de légumes à la sauce soja, tofu grillé et cacahuètes (une recette Quitoque) et une salade d’aubergine, falafels, asperges.  
Et les asperges :  ❤️❤️❤️

Voilà pour cette semaine ! 
Profitez bien de ce long week end et prenez soin de vous ! 

Publicités