Les petits bonheurs #46

Il y a des semaines comme ça où tout va mal.
Des semaines pleines de contrariétés, de soucis matériels pénibles, des moments où tout fout le camp… et c’est exactement ce que nous avons vécu ces jours-ci.
On essayait tant bien que mal de prendre du recul et de relativiser (après tout, les problèmes matériels, ce n’est pas SI GRAVE) et puis surtout, ça pourrait être pire : on pourrait vivre aux Etats-Unis par exemple, là ce serait vraiment moche, donc au final, on a de la chance mais il n’empêche que c’est quand même le genre de truc qui flingue l’ambiance.

Et puis, comme toute période un peu lourde, elle fut suivie d’un arc-en-ciel, une petite parenthèse de bonheur, fugace et précieuse qui recharge les batteries et qui redonne du baume au coeur pour affronter la suite !

Allez, je vous raconte tout ça !

 

 

thumb_img_7121_1024

Dimanche.
Toujours fidèles à notre rituel du dimanche, c’est cette fois « Une merveilleuse histoire du temps », un film sur la vie du grand physicien Stephen Hawking que nous avons regardé en fin d’après midi.
Ouais bof.
C’était plein de bons sentiments mais un peu niaiseux quand même : à oublier très vite.

 

 

thumb_img_7127_1024

Lundi.
Vous aimez la rubrique des plats moches mais bons ?
Non parce que là j’ai du lourd à vous proposer :  courge spaghetti, lardons de tofu fumé et crème soja façon carbonara : trop drôle tellement c’est laid ! Par contre, on en a léché le plat.

 

 

thumb_img_7114_1024

Puisqu’on est dans le vegan, sachez que nous avons eu un match ultime : crêpes traditionnelles au Nutella VS crêpes vegan au Nocciolata sans lait.
Bilan : les crêpes vegan se sont bien défendues et c’est tout de même nettement moins lourd que les traditionnelles. Adoptées !
(quant au Nocciolata, je me suis promis de ne plus en racheter tellement c’est bon, on en a carrément mangé à la petite cuillère comme un yaourt –> mon cholestérol faisait des petits sauts de joie)

 

 

thumb_img_7139_1024

Mercredi.
C’est la douche froide au réveil.
Je ne vais pas m’attarder sur le sujet (que dire de plus que ce qui a déjà été dit?) mais c’est sur cette note lourde qu’à débuté la journée … et elle fut catastrophique jusqu’au soir. Heureusement, il y a eu tout de même un joli lever de soleil histoire de remonter un peu le moral des troupes !

 

 

thumb_img_7148_1024

Jeudi.
Journée à la maison avec 1000 trucs à faire … Une longue journée active qui commence par d’abord par des biscuits fourrés à la pralinoise, ma nouvelle passion dans la vie !

 

 

thumb_capture-decran-2016-11-12-a-17-34-01_1024

Jeudi soir.
Chéri a eu une dure journée au travail. On est empêtrés jusqu’au cou dans les soucis matériels, ça crée des tensions entre nous, on en vient à s’aboyer dessus plutôt que de se parler. 
Alors nonchalamment et sans trop y croire, je lance :
« Chéri, et si on se barrait 2 jours dans les Alpes? »
OH OUI.
Hop, on cherche un hôtel sur Booking (ce qui nous a valu une dispute monumentale mais passons, c’est oublié!), hop on fait la valise, hop hop hop trop de joie pour ce week end improvisé !

 

 

thumb_img_7149_1024

Vendredi.
Finalement, on annule notre réservation (celle à cause de laquelle on s’est disputés la veille) et on choisit un autre hôtel à la dernière minute.
Je râle (encore!!) parce que je ne sais pas où c’est, je ne sais pas comment c’est, j’ai pas eu le temps de bien regarder les avis, je crains le pire et je suis sure que tout va être affreux (je SUIS la positivité).
Et puis, on prend la route, on se promène à Valensole, sur le plateau recouvert de lavandes aux beaux jours et d’où on peut apercevoir les sommets enneigés l’hiver.
On commence à se détendre.

 

 

thumb_img_7214_1024

Et puis, on se promène dans Lurs, un des plus beaux villages de France, qui nous enchante.

 

 

thumb_img_7153_1024

thumb_img_7164_1024

thumb_img_7172_1024

thumb_img_7177_1024

thumb_img_7180_1024

thumb_img_7181_1024

Par les ruelles du joli village de Lurs …

 

thumb_img_7190_1024

thumb_img_7199_1024

Une pause café… avec vue !

 

 

thumb_img_7215_1024

thumb_img_7217_1024

Avant d’aller découvrir le village de Mane, qui nous a bien moins séduit malgré ses atouts !

 

 

thumb_img_7232_1024

Ensuite, place au gite !

 

 

thumb_img_7231_1024

thumb_img_7235_1024

thumb_img_7238_1024

thumb_img_7239_1024

thumb_img_7244_1024

thumb_img_7248_1024

C’est l’enchantement.
(Pour ceux que ça intéresse, il s’agit des Maisons de Chante Oiseau à Sigonce, que je vous recommande chaudement si toutefois vous etes dans le coin)
Le site est extraordinairement beau, perdu au milieu de nulle part, pas un bruit, l’accueil adorable et plein de bons conseils, le petit studio que nous avons loué est joli comme tout, l’endroit nous rappelle drôlement la Maison De Rêve, celle que l’on a visité il y a de ça presque un an, totalement inaccessible et hors budget, mais sur laquelle on avait flashé et tergiversé pendant des mois.
JE.
VEUX.
VIVRE.
ICI.

 

resto

Le soir, on dine dans un Bistrot de Pays, celui du petit village de Pierrerue pour être exact.
Là aussi, aucune attente particulière, je pensais que ça allait être moyen (en réalité, j’y vais encore en mode « ronchon »  en pensant qu’on allait manger des trucs nuls)
Et puis finalement, c’est encore la bonne surprise : un chef adorable qui me fait volontiers un plat végétarien (un flan aux cèpes et des gnocchis maison au fromage de chèvre, courge et petits légumes) : excellent du début à la fin, je suis fan de ce resto !
L’esprit de la Violette (dont j’ai parlé ici) avec ses menus à 100 000 euros, ses points pourris et son étoile au Guide Michelin peut aller se faire voir !

 

thumb_img_7274_1024

thumb_img_7276_1024

thumb_img_7282_1024

thumb_img_7280_1024

Samedi.
Réveil de bonne heure, ballade avec le Bouledogue dans la fraicheur matinale, ce qui permet de contempler les jolis couleurs du matin et de dire bonjour aux ânes avant le petit déjeuner servi dans la chambre (pas vraiment bio ni local mais on fermera les yeux) …

 

thumb_img_7296_1024

On se promène sur Forcalquier, puis Manosque, on fait le marché, on fait le plein de produits locaux originaux.
(Il a presque fallu me réanimer quand j’ai découvert des shiitakés, que je cherche depuis des semaines, mais surtout le potimarron bleu et le potimarron vert : WTF – je n’en avais jamais vu de ma vie et j’ai trop hâte de les cuisiner !)

 

 

thumb_img_7298_1024

Ceux qui me connaissent bien ont compris qu’il manquait quelque chose sur la photo précédente… Est ce seulement possible de revenir d’un mini week end sans ramener une tonne de fromage de chèvre ?

Fromages que, tout juste rentrés à la maison, nous avons dégustés en tête à tête au coin du feu.
Nous avions laissé la maison aux garçons et je pensais la retrouver totalement sens dessus dessous (positivisme toussa toussa), et puis finalement, c’était presque niquel. 

Et ça c’est bien une preuve que les miracles, ça existe.

 

Voilà pour cette semaine ! 
Et chez vous, c’était comment ? 

 

 

 

Publicités