Les petits bonheurs #41

Retrospective un peu à la wanégaine cette semaine car d’une part, je manque cruellement de temps et d’autre part, je n’ai pas vraiment grand chose à vous mettre sous la dent.

Ou peut être que si.
Enfin je sais pas trop, on verra bien ce que ça donne.
Non parce que la semaine a été putain qué chargée (je suis d’ailleurs actuellement en train de décéder de fatigue) et j’ai passé une grande partie de la semaine à faire aide à domicile pour ma mère qui a été opérée des 2 pieds.
Et ouais, on est comme ça chez nous : on ne fait pas les choses à moitié.

Je ne sais pas si vous vous imaginez une minute la galère d’être privée de ses deux pieds mais je peux vous dire qu’on rigole bien (#lol)

Du coup, vu le programme de foufou (allers/retours incessants entre chez moi et chez elle – 1h de route aller – 1h de route retour – dans les bouchons s’il vous plait sinon c’est pas drôle; intendance pour 2 maisons, problèmes avec les Ados, problèmes avec Chéri et sa rage de dent impromptue, chien malade, j’en passe et des meilleures…), je ne vous promets pas une rétrospective des plus sea, sex and sun : mais avec du « sea » et du « sun » quand même (Pas trop de « sex » en revanche)

 

Allez, je vous raconte !

 

 

thumb_img_6519_1024

Dimanche soir, dernière soirée en amoureux avant fort longtemps puisque je pars le lendemain chez ma mère. J’avais sorti le manuel de « Comment faire une soirée romantique avec son mec » et j’avais : 1. préparé un bon petit plat, 2. mis une petite robe noire, 3. mis du mascara sur mes yeux, 4. mis un CD de  musique indienne, 5. allumé plein de bougies – sans doute un poil trop puisque Chéri m’a demandé si on allait faire un rituel pour convoquer les esprits ou si c’était un enterrement (Mon mec a le sens du romantisme, c’est FOU)

 

 

thumb_img_6523_1024

Lundi, la semaine s’annonce intense et chargée alors je choisis de la commencer par un petit footing matinal pour me mettre en forme (toute cette énergie dans un seul corps, c’est flippant).
Ce fut un joli moment, la fraicheur du matin qui contraste avec les journées encore très chaudes pour nous, seule avec moi-même, ma musique de merde dans les oreilles, puis la satisfaction post-sport : j’aime !

 

 

thumb_image3_1024

Lundi après midi, avant les réjouissances médicales des humains, commençons par celles des animaux, les 2, le Bouledogue et la Chatte, qui devaient se mettre à jour de leurs vaccins. Et bim : 140 euros dans ta face. (#ilfautlesaimer)

 

 

thumb_img_6535_1024

Toujours lundi.
Je dois partir en fin d’après midi chez ma mère mais 1h avant le départ, je me dis : « Et si je faisais des crinkles au citron ? »
Ben ouais tiens, voilà une idée qu’elle est bonne.
Tout à coup, le truc est devenu essentiel à ma vie, il me FALLAIT des crinkles au citron (c’est pas comme si j’avais encore ma valise à faire hein).
Evidemment, je suis partie un peu en retard.
Mais ça valait le coup.

 

 

thumb_image1_1024

Mardi, jour de l’opération.
On ne remerciera jamais assez les hôpitaux qui jugent bon convoquer les gens à 7h du matin pour ne les faire passer au bloc opératoire qu’à midi.
Joie et bonheur sur mon coeur.

 

 

thumb_img_6555_1024

thumb_img_6560_1024

thumb_img_6563_1024

Ma mère enfin prise en charge, s’en suit une attente interminable (je ne le sais pas encore mais elle ne sera de retour qu’à 17h et on ne sortira de l’hôpital qu’à 20h ; je me ferai agresser par une infirmière légèrement aigrie lorsque je lui poserai une question toute bête; j’aurai envie de chialer ma race en regardant les gens dans la salle d’attente qui comme moi, attendent qu’un proche remonte du bloc; je chercherai comme une gaga un moyen de brancher mon téléphone pour le recharger et je finirai accroupie dans un coin comme une peuchère ).
Bref.
En attendant, je meuble en me promenant dans les bois dans les ruelles de La Ciotat, charmant petit village cotier de notre belle Provence (je vous vends du rêve non ? Je pourrai être guide touristique)(OH WAIT)

 

 

 

thumb_img_6537_1024

thumb_img_6554_1024

Puis, j’échoue à la mer où il y a encore beaucoup de monde sur le sable.
Un 4 octobre, les gens sont tranquillous en maillot et moi, j’étais la seule en pull en suer comme un veau. 
La vie est trop dingue.

 

 

thumb_img_6564_1024

Le temps étant décidément très long, je décide de m’occuper en mangeant une glace au yaourt et caramel beurre salé (j’avais chaud). Et puis faut bien entretenir ma cellulite quand même.

 

 

 

thumb_img_6568_1024

thumb_img_6575_1024

Mercredi, contrairement à ce que j’ai pu penser à un moment donné, on est enfin sorties de l’hôpital la veille au soir et on a pu rentrer à la maison (j’ai bien cru qu’on était parties pour rester POUR TOUJOURS).
Du coup, c’est un peu le branle bas de combat, il faut prendre ses marques et je passe la journée à la Ciotat à faire garde-malade.

 

thumb_img_6590_1024

#solidaritetelethon

 

 

thumb_img_6550_1024

Jeudi, encore une journée à La Ciotat et pendant l’intervention de l’infirmière, petit footing dans un contexte qui change.
Pas trop dégeulasse non ? Moi en tout cas, ça me donne envie de chausser mes baskets illico et de courir sur le sable comme une star de cinéma !

 

 

thumb_img_6584_1024

Jeudi soir, non contente de m’occuper de ma mère aux pieds cassés, voilà que les Ados ne sont que problèmes sur problèmes (ça change), que Chéri a une rage de dent et que le Bouledogue se met à saliver comme un beouf en rut.
Mais genre des flaques partout dans la maison (j’ai cru qu’il y avait une fuite au plafond avant de comprendre que c’était mon chien qui gouttait)(glamour un jour, glamour toujours)
Allez, on part en urgence chez le véto qui lui fait des piqures de cortisone et qui pense à une réaction allergique. Ô joie.
C’est pas comme si je m’ennuyais cette semaine (et BIM : 58 euros dans ta face #ilfautlesaimertresfort)

 

 

thumb_img_6592_1024

Jeudi soir.
N’étant plus à la maison depuis quelques jours, Chéri m’a donné un rendez-vous galant à 20h chez lui pour diner (oui c’est aussi chez moi en fait, mais on fait comme si).
Chic alors! ça fait presque 5 ans que je n’ai pas eu de rencard avec un mec ! J’espère que ça va matcher. 
Je m’imaginais être reçue comme une princesse des 1001 nuits, je m’étais habillée, préparée, et on a fait comme si on se connaissait pas et qu’on avait un rendez-vous Meetic : trop drôle.

Evidemment, ça a duré 5 minutes avant que je ne me rende compte que rien n’était prêt, que la maison était en bordel, qu’il n’y avait rien d’autre à manger que des pâtes alphabet, et qu’on ne parle de trucs tout pourris comme « il manque du sopalin » ou « faudra penser à laver les draps de la chambre d’amis pour le week-end prochain », et qu’on s’écroule de fatigue à 23h.
Ma vie est décidemment trop romantique.

 

 

 

thumb_img_6518_1024

Vendredi, journée de dingo entre re-visite chez le véto pour contrôler si l’allergie est passée (ce n’est que la 3eme visite de la semaine –> je vois bientôt plus le véto que mon mec, tout va bien), m’occuper de chez ma mère, m’occuper de chez moi, faire quelques courses pour les 2 maisons … Je.vais.mou.rir.de.fa.tigue.

 

 

 

thumb_img_6591_1024

Samedi, je rentre un peu chez moi mais pas pour me reposer, non non, il faut maintenant que je m’occupe un peu de ma maison et que je cuisine en prévision du soir car un anniversaire se prépare … Quiche, beignets d’aubergines, omelette roulée + course à pied (la 3ème de la semaine s’il vous plait) + ménage de toute la maison + 318 machines + écriture de la rétrospective : on peut dire que la journée a été productive. 

 

 

thumb_img_6598_1024

Le soir donc, c’est l’anniversaire d’une copine, et ça tombe à pic pour picoler décompresser un peu. Ca fait du bien des les retrouver mais dites moi les gars … c’est quand qu’on dort ?

 

 

boul

AH OUI.
Le lol de la semaine.
J’ai donné un os à mâcher à mon chien qui a jugé bon aller l’enterrer avec son museau … dans du terreau.
Triple fou rire quand je l’ai vu revenir comme ça.
(un peu moins quand il a fallu le nettoyer par contre)

 

 

 

Voilà pour cette semaine !
Bon, la semaine prochaine, vous me mettrez 3 jours de repos et 12h de sommeil par nuit svp.
AH BEN NON.
La semaine prochaine, rebellote.
Et en plus de tout ça, on reçoit des amis pendant 4 jours.
On a pas fini de rigoler.

 

Et chez vous, elle était comment cette semaine ?

Publicités