Les petits bonheurs #40

Je ne vais pas vous refaire le sempiternel coup de « où est passée la semaine » mais franchement : OU EST PASSEE LA SEMAINE BORDEL ?!

Et je vais même aller plus loin : Où est passé le mois de septembre ?

Il faut que je vous avoue une chose : ces jours qui passent à la vitesse de la lumière me foutent les chocottes.
Sérieusement.
Vous vous rendez compte ? On est déjà la 40ème semaine de l’année.
Hier j’étais dans ma piscine et dans genre 5 minutes c’est Noel.
Et pendant ce temps, où le temps s’évanouit-il ?
Et bien je vais vous le dire :
Dans le néant.
Et ouais.
Ca vous fait pas flipper vous ?
Non ?
Ben ça devrait.

Bref …  Trêve de considérations philosophico-comptoiristique, puisqu’on parle de Noel, ça me fait penser que pour les fêtes qu’il va falloir trouver une solution alternative au foie gras pqui tienne la route et quelque chose me dit que ça va être coton.
Parce qu’en fait le foie gras, c’est quand même hyper bon.
Mais c’est non.
(La meuf qui ne pense qu’à bouffer : Elle ne pense pas aux cadeaux qu’elle pourrait faire aux gens qu’elle aime, à la déco ou encore à ce moment d’amour familial autour de la table (ahah) mais à ce qu’il va y avoir dans son assiette. Je suis irrécupérable)

 

BREF…

Allez je vous raconte cette semaine !

 

thumb_img_6216_1024

Lundi, j’ai mis mon pantalon slim rose.
Et ça me rend heureuse.
J’ai l’impression d’etre une bonnasse intergalactique.
Mais avec un gros cul (le rose, ça ne pardonne pas)

 

 

thumb_img_0484_1024

Mardi, aller-retour express en ville pour faire un achat qui n’a aucun intérêt. Il faisait moche, le magasin avait la machine de la carte bleue en panne, les 4 distributeurs alentours étaient Hors Service … Ca a tourné à l’expédition du siècle pour un truc qui aurait du me prendre 1h en tout et pour tout. Bref, heureusement que le Vieux Port est joli parce que franchement … le centre ville c’est hyper lourd. 

 

 

thumb_img_6303_1024

Mardi après midi, je suis allée chez le médecin.
Rien de grave, juste un renouvellement d’ordonnance.
Ca prend 3 secondes normalement mais si tu rajoutes le fait d’attendre 2h30 (c’est sans rendez-vous) en écoutant radio Nostalgie (ouais je sais c’est fou mais ça existe encore), plus la demi-heure où le médecin se croit obligé de faire la conversation (alors vous etes toujours sur Aubagne ?)(putain mec, ça fait 12 ans que j’habite plus Aubagne, j’ai demenagé environ 8 fois depuis), de tester mes articulations et ma souplesse (huhu vous n’êtes pas très souple pour quelqu’un qui fait du sport)(et mon poing dans ta gueule tu crois qu’il est souple? Signe donc cette putain d’ordonnance qu’on en finisse), puis de me peser toute habillée avec mes chaussures (ok des tongs)(la balance du médecin me donne le même poids habillée que nue à la maison : j’étais à ça de me mettre à poil pour voir ce chiffre jamais vu et faire une danse de la joie dans son cabinet).
Bref, ça m’a pris l’après midi pour un bout de papier.

 

 

thumb_img_6243_1024

Mardi soir, comme je dois faire une analyse de sang le lendemain matin, je me dis que si je mange une soupe, ça annulera peut être toutes les cochonneries avalées précédemment et je pourrai ainsi duper le monde entier (muahahah)
Bref, c’était la première soupe de l’année et bizarrement, ça m’a fait plaisir.

 

 

thumb_img_6294_1024

Mercredi, j’ai encore trouvé une petite tortue ! Je suis joie !!!!! Elle est trop mignonne, je l’aime d’un amour infini (quelque chose me dit que plus tard, quand je serai vieille, les enfants du quartier m’appelleront la folle aux tortues. Ou aux bouledogues. Va savoir)

 

 

thumb_img_6280_1024

Mercredi, évanouissement de bonheur avec cette recette de boulettes vegan trouvée sur le blog La gourmandise selon Angie qui ressemblent à s’y méprendre à des boulettes de viande … et ce gout je ne m’en remets pas ! J’en ai même refait une deuxième fournée illico pour les congeler et en avoir dans mon congélateur pour toujours ! (Recette bientôt sur le blog cuisine, évidemment)

 

 

thumb_img_6152_1024

Mercredi, vu que le monde entier participe au concours de nouvelles Ecrire AuFéminin avec des nouvelles toutes plus chouettes les unes que les autres, je me suis dit que moi aussi, il fallait que je tente ma chance cette année encore.
Je me suis assise devant l’ordi.
Rien.
J’ai regardé un peu Facebook avant de m’y remettre.
Toujours rien.
J’ai regardé des textes que j’avais écrit autrefois qui pourraient éventuellement être remodelés pour coller aux thèmes proposés.
Rien.
Du coup, je suis la seule blogueuse du monde entier qui ne participera pas à ce concours et ça me rend un peu triste (j’aime bien me prendre des branlées)

Nonobstant, si vous voulez passer un joli moment à lire des nouvelles, vous pouvez aller lire celles de mes copines :
Maman Rose : Mauvaise graine
Marie Kléber : re-naissance
Pidiaime : La photographe derrière l’objectif.
Et si vous cliquez sur « j’aime », une pluie de paillettes s’abattra sur vous)(essayez, je vous jure, c’est bluffant)

 

 

thumb_img_6311_1024

Jeudi, est ce que vous connaissez quelque chose de plus simple mais qui procure autant de plaisir qu’aller faire le plein de fruits et légumes ?
Perso, j’adore.
Et encore plus si ce sont des fruits et légumes moches comme ces vieilles aubergines bio qui allaient partir à la poubelle si je n’étais pas passée par là (le monde est fou non?)

 

 

thumb_img_6255_1024

Et si en plus tu rajoutes des steaks végétaux jamais gouté et du faux fromage, y’a de quoi danser la macarena dans ta cuisine.

 

 

 

 

thumb_img_6313_1024

Jeudi également, j’ai été prise d’une folie de rangement.
Ca a commencé tout bêtement puisque j’ai décidé de faire du tri dans mes vernis à ongles.
(A ce moment, vous etes en droit de vous demander : « est ce que décider de faire du tri dans ses vernis à ongles vient  comme une envie de pisser ou est ce que ça peut être considéré comme un projet de vie? »
Je ne saurais vous répondre)

Bref, toujours est il qu’entre vernis tous secs, vernis aux couleurs improbables (je doute d’avoir envie un jour de me peindre les ongles en bleu), vernis finis, BIM : une bonne quinzaine  a rejoint la poubelle : je suis hyper fière.

 

 

thumb_img_6316_1024

Du coup, j’en ai profité pour me faire une petite manucure vite fait. 
Est ce que toi aussi tu balances ton vernis à l’arrache, ça dépasse de tous les côtés mais tu t’en fous parce que tu te dis que de toute façon ça va partir dans pas longtemps ?

 

 

thumb_img_6318_1024

Bien décidée à ne pas m’arrêter en si bon chemin, j’ai également fait du tri dans mon armoire.
OK, ça ne se voit pas au premier coup d’oeil.
Mais j’ai rangé les affaires d’été, sorti celles d’hiver, pleuré parce que je n’ai aucun pull décent à me mettre sur le dos, et pleuré encore parce que j’avais mis un souk incommensurable dans la chambre.

 

 

thumb_img_6319_1024

Mais 2h après : TADAM.
C’est l’harmonie dans ma vie. 

 

thumb_img_6329_1024

Pour finir cette journée particulièrement riche en progrès intérieurs, je me suis concoctée une petite crème anti-cellulite de derrière les fagots.

En toute honnêteté, j’ai regardé vite fait des recettes, j’ai noté dans ma tête les huiles essentielles qui sont censées dégommer les capitons et j’ai fait un gloubiboulga home made.
Ca fouette severe et quelques chose me dit que je vais me trimballer ma peau d’orange encore un moment. Mais j’étais super heureuse, c’est le principal.

 

 

 

capture-decran-2016-09-30-a-18-16-37

Vendredi.
Qui dit tri dans la penderie la veille dit photos pour mettre en vente sur Vinted.
J’étais prête à faire les photos quand il est tombé une fucking averse pendant 3 heures (Je sens que l’univers essaie de me mettre des bâtons dans les roues)
Bref, j’ai quand même réussi, entre 2 gouttes d’eau, j’ai mis tout ça en ligne puis Laurie, qui faisait la même chose au même moment de son côté, s’est foutue de ma gueule avec mes fringues moches et mes poses de mannequin de bazar.
Si toi aussi tu veux rigoler, tu peux y aller, c’est cadeau.

 

 

 

thumb_img_6422_1024

Vendredi, j’ai eu des résultats d’analyse de sang et figurez vous que malgré tout le sucre et le gras que je m’enfile à longeur de temps, j’ai eu 20/20 à mon test sanguin.
ET OUAIS MEUF.
Pas de cholestérol, pas de triglycérides, pas de trucs chelous dans mon sang, rien qui déraille, tout qui va bien ! Tournée générale de cookies, c’est moi qui régale !

 

 

thumb_img_6508_1024

Je ne vous en parle pas très souvent dans la rétrospective parce que normalement, c’est le moment où on est heureux de la vie, mais disons qu’en ce moment à la maison, on vit des choses assez difficiles avec l’Ado.
Ouais, encore plus que ce que c’était avant donc imaginez un peu le truc : ça s’apparente à l’enfer sur terre.
Honnêtement, vous les gens qui vous reproduisez de manière volontaire et assumée, vous avez tout mon respect parce que FRANCHEMENT c’est du hard level d’élever un mioche et pas seulement petit, non non, c’est tendu à tout âge.
(« euh docteur, j’ai oublié de vous dire : ligaturez moi tout ça qu’on en finisse »)
Bref … ok il a des circonstances atténuantes, ok c’est pas super easy ce qu’il vit toussa toussa mais putain, le vendredi c’est un peu la fête du string quand même.
On a fait manger le plus grand en vitesse avant nous, et on s’est octroyé une petite soirée en tête à tête, même si c’était pas une VRAIE soirée en tête à tête parce que psychologiquement, tu sais qu’il y a quelqu’un dans la maison et tu peux pas te balader à poil toussa toussa (c’est pour rire). Mais c’était bon quand même.

 

 

 

thumb_img_6513_1024

Samedi, c’était une vraie journée d’octobre.
Il a plu non stop, j’ai du sortir le bouledogue sous des trombes d’eau, j’avais les cheveux qui frisaient. La vie était rude.

 

thumb_img_6514_1024

Et puis, j’ai fini « L’homme qui voyait à travers les visages » d’Eric Emmanuel Schmitt dont je vous parlais la semaine dernière sans trop vous donner de détails. Grosse grosse claque dans ma gueule. Je suis encore un peu sous le choc, j’avoue. Rares sont les livres qui m’ont marqué à ce point mais celui ci restera en très bonne place, je crois que je vais même le relire, pas tout de suite, il faut que je le digère un peu, mais voilà quoi. Eric Emmanuel Schmitt est décidément un sacré grand Monsieur.
Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à surfer sur Internet pour des résumés et critiques qui seront bien mieux que tout ce que je pourrais faire (ici par exemple)

 

 

 

thumb_img_6509_1024

Parmi les réjouissances à venir, j’ai appris 2 choses qui me mettent en grande joie.
La première c’est ce salon Artemisia qui va avoir lieu à Marseille à la fin du mois.
Avec Chéri, on va se faire quasiment toute la journée du samedi pour aller voir des conférences sur les thèmes : « Méditation et états de conscience modifiés avec les cristaux »; « l’autohypnose comme outil de connaissance de soi », « l’approche naturopathique de la santé », « Le côlon, notre 2ème cerveau »; « les soins, la prière et le reiki »; « alimentation, à quel « sain » se vouer »
Bref, je ne vous cite pas tout mais j’ai carrément envie de pleurer de joie (et y’a aussi des ateliers de cuisine Vegan)(adieu)

 

 

dscn7067_1024
(vieille photo de quand j’étais au Maroc)
La deuxième, c’est qu’en mai 2017, on est invités à un mariage.
Mais pas n’importe lequel les mecs.
Un mariage où je vais assister à une grande cérémonie du henné (je dis « je » parce que Chéri ne sera pas là, c’est entre femmes – je ne connaitrais pas une seule personne dans l’assemblée et je vais être la pauvre meuf solitaire du truc mais ça carrément vaut la peine) et où on va porter une multitude de djellabas à paillettes. 
Et ça les amis, c’est bigrement réjouissant et j’ai déjà envie d’y être.

 

Voilà pour cette semaine ! 
Et chez vous, c’était comment ? 

Publicités