Les petits bonheurs #36

Bien que chez nous il fasse encore une grosse chaleur estivale, Juillet et août, mes 2 mois adorés, sont déjà envolés.
Je vous en ai touché 2 mots dans l’article publié dans le courant de la semaine, mais contrairement aux autres années, j’ai appréhendé cette rentrée avec beaucoup d’impatience, de joie et de sérénité.
De jolies choses, inattendues et tombées du ciel, se profilent; des projets que je n’avais pas imaginé se dessinent, et surtout … de la motivation à revendre et l’envie de faire.

Je crois que je suis dans un bon cycle.

Un cycle de de vie, hein, pas menstruel, entendons nous bien.

DONC !
Quoi qu’il en soit, je me rends compte en rédigeant cette retrospective qu’une fois de plus, je ne comprends absolument pas où est passée cette semaine.

Vous êtes surs qu’il y a eu 7 jours entiers depuis dimanche dernier ? Non parce que clairement, j’ai l’impression de ne rien avoir à vous raconter : il va être question de bouffe à 99%.
Les 1% restant seront dédiés au grand n’importe quoi habituel.

Allez, accrochez votre estomac pour supportez la vue de toute cette nourriture et je vous raconte !

 

 

thumb_IMG_5484_1024

Dimanche.
Les 2 du fond qui suivent se souviendront peut être du fraisier que j’ai fait la semaine dernière pour l’anniversaire du fils ainé de Chéri. Fraisier que je ne vous avais pas montré découpé. C’est donc chose faite. Je suis sûre que vous en êtes ravis.

 

 

thumb_IMG_5579_1024

Lundi.
C’était la journée que l’on qualifiera de « Journée Henri David Thoreau »
Ne me demandez pas pourquoi (nous sommes absolument incapable de nous rappeler comment c’est venu) mais Chéri et moi nous sommes pris de passion pour Thoreau à 7h du matin, au réveil, dans le lit, l’haleine encore fétide.
(Cherchez pas)(il n’y a que lui pour me supporter et me suivre dans mes délires).
Du coup, on a lu plein de trucs sur lui, on a lu ses écrits dont « La désobéissance civile », et quasiment toutes nos discussions ont porté sur lui et sur sa philosophie.
Voilà.
Mais sinon, on est des gens normaux hein.

 

 

thumb_IMG_5539_1024

Mardi.
On profite que l’ado dorme ailleurs ce soir là pour se faire une soirée en amoureux. 
Putain.
Que.
Ca.
Fait.
Du.
Bien.

 

thumb_IMG_3424_1024

Mercredi.
Vous vous souvenez que la Petite Cerise avait des problèmes de démarrage ? Genre une fois sur 2, elle nous fait le coup de « non non, moi je reste là, vous n’avez qu’à prendre le bus »
Et bien, mercredi, on l’a emmenée au garage où on l’a achetée pour lui montrer qui est-ce qui décide (non mais).
Vous n’allez pas croire ce que cette foutue trainée a fait ? Elle a démarrée SANS AUCUN PROBLEME pendant toute la journée où on leur a laissé.
La connasse.
Du coup selon eux, il n’y a rien qui cloche. C’est juste moi qui ne sait pas démarrer correctement.
Genre. J’ignorais qu’il fallait avoir un bac+10 pour tourner une clé.

 

 

thumb_IMG_5558_1024

Passablement énervée par cette anecdote débile, j’ai profité d’être pas loin de Sausset les Pins pour aller chez Boudouard : il fallait que je calme mes nerfs vous comprenez.
Avec une fougasse aux olives et un pain au pesto, ça commençait à aller mieux.

 

 

thumb_IMG_5563_1024
Mais je ne me suis réellement calmée qu’après ces 2 magnifiques cupcakes : un au thé vert / framboises (amour infini) et un autre à la noix de coco.
Je suis vraiment jalouse de Boudouard.
Quand je serai grande, je voudrais faire des cupcakes aussi beaux qu’eux même si Chéri dit que les miens sont meilleurs (je crois qu’il veut coucher avec moi).

 

 

thumb_IMG_5568_1024

Mercredi soir.
J’ai vécu une grande histoire d’amour avec un bol de houmous et une bière sans alcool au thé vert et à la grenade. Je dois vous l’avouer, je suis littéralement accro au houmous et je pourrais en manger tous les jours, matin, midi et soir, sans jamais me lasser. C’est pire que la cocaïne ce machin.

 

 

thumb_IMG_5573_1024

Jeudi.
C’était le 1er septembre. Nouvelle lune, nouveau cycle, nouveau départ etc etc …
Du coup, j’ai travaillé.
Et j’ai fait un fucking faute dans le texte que j’ai partagé sur les réseaux sociaux. Si j’étais pessimiste, je dirai que ça n’augure rien de bon.
Mais la nouvelle-moi-post-1er-septembre, la super optimiste et qui croit en elle (AHEM) a décidé d’en rire et d’attirer votre attention sur cette consternante faute de français.

 

 

thumb_IMG_0237_1024

Ensuite, en fin d’après midi, j’ai fait une pause lecture avec ma boulette dans les bras. C’était pire que d’être collé à un chauffage par temps de canicule mais j’osais pas bouger tellement c’était bon.

 

 

 

thumb_IMG_5612_1024

Vendredi.
Rendez-vous boulot le matin et après-midi studieuse. Ca faisait bien longtemps que je ne finissais pas la journée avec ce sentiment de satisfaction d’une journée de travail bien remplie et surtout … productive.

 

 

thumb_Photo du 02-09-2016 à 19.12 #2_1024

Vendredi soir.
ALLELUIIIIIAAAAAAAAA !
Danse de la joie. Triple salto arrière. Vrille piquée.
Pardon ça se dit pas mais bordel : Après 3 semaines (je répète : 3 SEMAINES) soit 21 jours, 540 heures, 30240 minutes ou 1814400 secondes, ils sont partis pour une semaine !!!!
Champagne quoi.

 

 

thumb_IMG_0251_1024

En vrai, on a pas bu de champagne, c’était juste pour faire genre sur la photo.
On a même pas bu du tout mais par contre, on a passé la meilleure soirée DU MONDE ENTIER : repas en tête à tête avec de la musique et interdiction formelle d’allumer la télé puis lecture dans le lit en se faisant des câlins de pieds. Tu connais un meilleur programme toi ? Pas moi.

 

 

thumb_IMG_5595_1024

Samedi, L’artisan Fromager est venu livrer ces petites merveilles directement à la maison. Je vous ai déjà parlé de lui un millier de fois (ici par exemple) mais amis Marseillais ou Bouches-du-Rhonais (?) et Varois, n’hésitez pas, c’est de la tuerie.

 

 

thumb_IMG_5587_1024

Enfin, comme je trouve que je ne pense pas assez à la bouffe, j’ai acheté (comme un bon petit mouton), le nouveau magazine Healthy Food machin chouette.
Et maintenant, j’ai envie de tout faire. C’est malin. Trop d’envies pour pas assez de repas. Ce serait vraiment chouette si, en fait, on devait manger 6 fois par jour. Je dis ça, je dis rien.

 

 

thumb_IMG_5555_1024

Voilà, bon pour parler d’autre chose que de bouffe, on a des fleurs trop bizarres dans le jardin et je ne sais pas ce que c’est. Ca ressemble à la lavande mais ça n’est pas de la lavande parce que ça sent rien.
Je me pose la question à chaque fois que je passe devant et ça me perturbe grandement (#lesproblemes).
Si Chéri avait de la mémoire, je lui poserais la question car c’est lui qui a planté ça il y a des années. Mais comme il est incapable de se souvenir des prénoms de ses élèves d’une semaine sur l’autre, et ce même au mois de Mai, je me dis que c’est pas la meilleure personne au monde pour me répondre.
Donc … Si quelqu’un sait, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais. 

 

thumb_IMG_0268_1024

Enfin, samedi soir, nos voisins (qu’on connait bien) faisaient une fête chez eux. Mais genre la méga fête du siècle quoi. Les mecs, ils avaient carrément fait venir un orchestre !
On aurait dit un mariage ou bien une bar mitzvah, quelque chose comme ça.
Il était 23h, on était crevés mais vu le bruit, dormir était absolument inimaginable.
Chéri et moi nous sommes regardés et on s’est dit : « On y va? ». 
On a pouffé de rire avant d’hésiter une minute puis de se dire OK.
Petite robe noire, un peu de make-up et 10 minutes après, on était là bas avec un verre à la main, mon mec en train de foutre un bordel monstrueux et de passer d’un groupe d’invités à un autre pour raconter des conneries pendant que je déglinguais le plateau de fromage (alors qu’on avait déjà mangé et qu’on était repus).

 

thumb_IMG_0275_1024

Mon verre fini, il a fallu laisser un mot sur une carte postale, comme une surprise à découvrir plus tard pour nos hôtes (finalement, je me demande si ce n’était pas VRAIMENT un mariage), et j’ai trouvé que notre message était le truc le plus drôle du monde. 

 

thumb_IMG_0277_1024
Après 1 ou 2 coupes de champagne, il se peut que j’ai accepté l’invitation de Chéri à danser.
Un zouk. 
Puis, on a fait la chenille avec tout le monde.
Et pour finir, afin de bien laisser tout mon amour propre là bas, on a chanté à tue-tête : « It’s fun to stay at the … Y.M.C.A ». 
En faisant le YMCA avec les bras, cela va de soi. 

Voila, voila.
La vie et ses surprises quoi. 

 

thumb_IMG_5626_1024

Inutile de vous dire que ça c’est moi ce matin (mal de crâne en prime) : je ne bois plus JAMAIS DE MA VIE !

 

Voilà pour cette semaine ! 
Et chez vous, c’était comment ? 

 

 

 

 

 

Publicités