Les petits bonheurs #35

Et bien les amis, je vous avoue que c’est sur les rotules que je finis cette semaine de dingue. 

Clairement, je n’ai pas arrêté.
De manger.
De boire.
De faire des trucs.
Mais surtout de manger, en fait.

Je suis au bord de la dépression (rapport que j’ai pris 18 kilos en une semaine), de la cirrhose (rapport que j’ai bu une quantité de rosé clairement déraisonnable) mais je crois qu’au final, si on fait abstraction de toutes les agressions que j’ai fait subir à mon foie, c’était quand même bien.

Allez, je vous raconte !

 

 

thumb_IMG_5220_1024

Dimanche, on est allés chercher le pain à la Maison Saint Honoré (j’en parle dans les bonnes adresses à Marseille ici)
Bon ok.
Je vous ai vendu une semaine hyper chargée et la première chose que je vous raconte c’est que je suis allée acheter du pain.
Ouais mais moi, le pain, c’est un peu ma passion dans la vie, surtout quand il vient de la meilleure boulangerie de Marseille (et peut être de France puisque la boulangerie participe en ce moment à l’émission du même nom diffusée sur M6 – que je ne regarde pas mais j’ai trouvé utile de la mentionner pour justifier la place prédominante qu’occupe ce pain dans la retrospective)

 

 

Capture d’écran 2016-08-27 à 15.55.53

Ensuite, j’ai encore mis des trucs en vente sur Vinted , le vide-dressing dont je vous parlais la semaine dernière. C’est pas la folie furieuse niveau ventes mais petit à petit, par ci par là, je suis arrivée à remplir mon porte monnaie à hauteur de 100€ : c’est mieux ça plutôt que ça dorme dans mon armoire non ?

 

 

 

thumb_IMG_0185_1024

Lundi, AH OUI.
Vis ma vie de merde.
Je suis allée faire des courses en prévision de l’arrivée d’un couple d’amis pour quelques jours (après le laïus sur le pain, voici celui sur les courses)
J’avais le coffre plein, j’allais rentrer à la maison et BIM : la Petite Cerise qui ne veut plus démarrer (si vous n’avez pas tout suivi, la Petite Cerise, c’est le surnom que Chéri donne a notre voiture)(je crois qu’il se drogue)
On l’a depuis même pas 2 mois et elle est déjà pleine de problèmes. Notamment, le fait de démarrer quand elle veut : c’est d’un pratique, je vous raconte même pas.
Bref, il s’est passé 30 longues minutes avant que Madame décide qu’on avait le droit de repartir … Evidemment j’étais garée en plein soleil et il faisait 2000 degrés dans l’habitable, sinon, c’est pas drôle.
En attendant, ben rien d’autre à faire que de se prendre un selfie fille perdue – cheveux gras.

 

 

thumb_IMG_5394_1024

thumb_IMG_5397_1024

Ensuite, pour me réconcilier avec la vie, j’ai fait du nougat glacé (Recette sur le blog Dans la Cuisine de Laurie) : l’assurance d’un démentiel orgasme de la bouche (cette phrase est pour le moins bizarre, j’en conviens)

 

 

thumb_IMG_5270_1024

Et allez savoir comment, on a fini la journée avec un hamburger dans les mains alors que j’avais dit que j’étais au régime.

 

 

thumb_IMG_0193_1024

Mardi, on est allés au Musée des Beaux Arts voir l’expo sur Marseille au XVIIIème siècle au Palais Longchamp.

 

thumb_IMG_5311_1024

J’adore aller voir des expos peinture avec Chéri car il a toujours l’oeil sur des petits détails que personne n’aurait remarqué (ici par exemple – attention, c’est la minute culturelle de la semaine – on voit bien qu’il y a un repeint au niveau de la main) et du coup, ça change trop la vie de l’expo et de ton regard sur les tableaux. 

 

 

thumb_IMG_0197_1024

Bref, on a vu des dizaines de tableaux, certains subjuguants, d’autres moins …

 

thumb_IMG_5352_1024

Et aussi de jolies sculptures (ne me remerciez pas pour cette profonde analyse culturelle, j’ai fait Histoire de l’Art et je suis Guide Conférencier).

 

 

thumb_IMG_5261_1024

Mercredi, journée à la maison avec les amis de Chéri.
Lui est comédien et metteur en scène pour le théâtre, elle, elle est artiste-plasticienne et ils font des trucs de foufous : genre le type il te balance entre le fromage et le dessert que cette année, oh pas grand chose, il a juste fait des lectures pour l’émission historique de France Inter et que la plupart des pièces dans lesquelles il a joué ou mis en scène sont passées sur France Culture; et elle, pareil pas grand chose, elle a juste exposé à l’ONU à Genève.
😵
Comme si tout cela était parfaitement NORMAL.
Bonjour le complexe d’infériorité que je me trimballe à chaque fois que j’ouvre la bouche.
(« et toi Laurie, t’as fait quoi cette année? »)(« AHEM »)(« Euh … Des cookies ça compte? »)(« quelqu’un a une corde? »)
BREF.
Le pire, c’est qu’ils sont tout bonnement adorables : chaque année, ils viennent passer quelques jours chez nous, chaque année c’est le même rituel, on passe DES HEURES à discuter à l’ombre de la terrasse et à refaire le monde, et chaque année c’est le même plaisir de passer un peu de temps avec eux.

 

 

thumb_IMG_5360_1024

thumb_IMG_5362_1024

thumb_IMG_5374_1024

 

thumb_IMG_5378_1024

thumb_IMG_5379_1024

thumb_IMG_5381_1024

Jeudi, après midi ballade au Castellet, un petit village médiéval du Var où l’on trouve des milliers de petites boutiques plus ou moins artisanales.

 

 

 

thumb_IMG_5387_1024

thumb_IMG_5385_1024

thumb_IMG_5383_1024

C’est mignon comme tout, on a bien baladé et en plus, y’avait étonnamment peu de monde alors que j’ai des souvenirs d’une foule atroce à chaque fois que j’y avais mis les pieds (perso ça m’arrangeait parce que bon, les gens, j’aime pas trop)

 

 

 

thumb_IMG_2802_1024

En rentrant et comme tous les jours de la semaine, on a trouvé 6 colosses adolescents qui s’ébrouent dans la piscine et qui dévorent tous les cookiesticks. Heureusement que j’avais anticipé et que j’en avais planqué quelques uns pour nous !

 

 

 

thumb_IMG_5420_1024

Vendredi, entre le sport, un rendez-vous médical et de la cuisine pour le lendemain, je n’ai pas arrêté de la journée. Le soir, on a refait une partie de poker avec les garçons. Vu mon expérience consternante de la semaine dernière, j’avais envie de me pendre quand l’Ado a proposé la partie. Mais finalement, très en forme ce soir là, j’ai eu un jeu de folie à chaque tour : je les ai tous laminé, les mecs. J’ai sorti un carré d’As : t’imagines ? Si on avait joué du vrai argent, j’aurai été MULTIMILLIONNAIRE  !
Depuis, j’aime bien le poker.

 

 

thumb_IMG_5403_1024

Samedi, j’ai reçu un joli colis plein de photos anciennes de ma famille. 
Sur la plupart, qui ne sont ni datées ni annotées, je ne sais même pas qui est photographié ou ce que la personne derrière l’objectif a voulu immortaliser. Sur d’autres, je reconnais un visage, un grand-père parti bien trop tôt et que je ne connais qu’en noir et blanc, une jolie jeune femme blonde qui, contrairement à ce qu’on a parfois tendance à oublier, n’a pas toujours été une grand-mère, mes oncles et tantes, ma mère, hauts comme 3 pommes…

 

 

thumb_IMG_5405_1024

Et puis d’autres photos plus sombres, des navires qui coulent, quand, où, pourquoi ?
J’aime regarder ces clichés, m’imprégner de l’atmosphère qui s’en dégage, essayer de comprendre, deviner, inventer.

 

 

thumb_IMG_5418_1024

Enfin sans transition, samedi soir, c’était l’anniversaire du plus grand des fils de Chéri.
Pour l’occasion, j’ai fait un fraisier qui m’a donné des sueurs froides.
Je ne sais pas pourquoi mais je m’en faisais tout une montagne, pensant que je n’allais jamais arriver à le faire. Finalement, j’ai suivi à la lettre la recette de Bernard (mon Maître absolu à qui je voue une adoration sans limite), c’est un peu long, il y a quelques trucs que je n’ai pas trop aimé et que je ne referai pas la prochaine fois mais c’était tout de même très très bon !

 

Euh … Sinon que vous dire ?

 

 

thumb_IMG_5182_1024

thumb_IMG_5400_1024

Il y avait tellement de figues sur le figuier que j’ai été obligée de faire une tarte aux figues : on est bien d’accord, la tarte aux figues en photo, c’est un peu le truc le plus moche de la Terre.  (si tu suis bien, à ce niveau de la retrospective, tu réalises que cette semaine il y a eu : 1. du nougat glacé, 2. un fraisier, 3. une tarte aux figues, 4 : des cookiesticks : big up les capitons!)

 

 

 

thumb_IMG_5431_1024

La Chatte, cette semaine, n’a pas rapporté de rat, ô joie, elle s’est contentée de lézarder au soleil. 

 

thumb_IMG_5468_1024

Vu la chaleur de ses derniers jours, Le Bouledogue, lui, a repris ses bains post-promenade pour se maintenir au frais.

 

thumb_IMG_5434_1024

Je suis toujours en train de lire le Chardonneret de Donna Tartt (j’estime la fin de ma lecture en décembre 2017) mais comme c’est super long, j’alterne un peu avec d’autres lectures, comme des nouvelles Eric Emmanuel Schmitt ou comme ici, Jean d’Ormesson.

 

Voilà, je crois que c’est tout pour cette semaine !
J’ai l’impression d’oublier un truc mais au pire, si ça me revient, je vous le raconterai la semaine prochaine en vous faisant croire que ça vient de se produire, vous n’y verrez que du feu (huhu).

Et chez vous, c’était comment ? 

 

 

Publicités