Les petits bonheurs #33

Je vous avais laissé dimanche dernier à quelques heures de l’arrivée imminente de ma famille pour fêter mon anniversaire.
En vrai, je n’aime pas trop fêter mon anniversaire en grand comité, vous remarquerez d’ailleurs que je ne fais jamais de repas avec des copains et encore moins de fête pour l’occasion, même pour les chiffres « clés » genre 30 ans ou 35 l’année prochaine …
Pas que j’ai un problème avec l’âge ou le fait de vieillir, absolument pas (je crois que j’ai toujours été vieille avant l’âge), mais je n’aime pas trop être au centre de l’attention et que les gens se croient obligés de me faire des cadeaux parce que c’est le jour.

Et puis, depuis 3 ans, les choses font que l’on se retrouve en famille quelques jours après le 6 aout, du coup, on profite de ce repas pour me glorifier et célébrer mon arrivée sur Terre (humour).
Et bien vous savez quoi ?  En fait, c’est bon de fêter son anniversaire.

Allez, je vous raconte cette semaine qui bien évidemment ne s’est pas résumée qu’à ça !

 

 

thumb_IMG_4762_1024

Dimanche donc, festoyade en famille et archi pourriture de cadeaux par ma mère et ma soeur. Il faut savoir que ma soeur, elle fait les plus jolis cadeaux DU MONDE.
D’abord visuellement. Matez un peu le paquet qu’elle dégaine du coffre genre : « oh j’ai fait ça vite fait ».
😵

EUH WHAT?!
Si d’aventure il me prenait l’envie de faire la même chose, il me faudrait 18 tutos sur Youtube, 43 allées et venues chez Cultura avec toujours quelque chose qui manque, et 7 crises de nerfs en me maudissant d’avoir eu cette idée, tout ça pour un résultat qui ressemblerait à une sombre merde.
Sans compter la colle dans les cheveux, les nombreuses coupures qui seraient à déplorer si j’avais un cutter dans les mains et le bain de sang (et de larmes) dans lequel tout ceci aurait fini.

Mais ma soeur non, elle assure sa race, bim bam boum, elle fait un truc de dingue sublimissime hyper chiadé où aucun détail n’est laissé au hasard : la vie n’est pas égale envers tous.

 

 

thumb_IMG_4773_1024
thumb_IMG_4774_1024

Pire encore, non seulement le contenant est tellement beau que tu n’oses même pas l’ouvrir et tu pourrais te contenter de ça comme cadeau, mais le contenu, c’est pile poil les trucs dont tu rêvais sans l’avoir jamais dit à personne (je crois qu’elle lit dans ma tête) : 2 livres de cuisine vegan sur lesquels je louchais depuis longtemps – j’ai bien failli faire une syncope de bonheur en ouvrant les paquets – des petites cocotes et 4 moules à minis-machins : madeleines, cannelés, muffins et tartelettes.
Triple salto arrière de joie.

 

thumb_IMG_0155_1024

thumb_IMG_4750_1024

Et puis sinon, j’avais fait un gâteau. Un genre de Foret Blanche ou layer cake citron / framboise, je sais pas trop comment l’appeler.
Gateau qui était le même que l’année dernière mais comme à l’époque, je n’avais pas de blog cuisine, je me suis dit que j’allais refaire cette petite tuerie pour le proposer AU MONDE (Recette à venir sur le blog cuisine donc)

 

 

thumb_IMG_4824_1024

Lundi, après les réjouissances du week end, à nouveau une bien belle journée de merde et retour aux soucis évoqués dans la dernière retrospective qui sont loin d’être derrière nous. C’est épuisant, les journées de merde, Heureusement le Bouledogue est là pour nous faire rire avec sa nouvelle balle presque aussi grosse que sa tête.

 

 

vinted

Mardi, je joue les cintres humains pour vendre mes vêtements sur Vinted, un vide-dressing en ligne trop chouette. T’as vu comment je pose trop coincée du cul avec mes mains sur les hanches sur CHAQUE photo ? C’est ma marque de fabrique je crois !
Si toutefois ça vous intéresse, ma page Vinted est là !

 

 

thumb_IMG_5039_1024

Ensuite, j’ai essayé mon diffuseur portatif d’huile essentielle que Maman Rose m’avait offert. Sur l’ordi ou dans la voiture, ça pschitte un petit fumet toutes les 10, 20 ou 30 secondes, ça sent trop bon, c’est trop chouette !

 

 

thumb_IMG_5042_1024

Enfin, ça faisait 3 jours qu’on avait pas mangé de pizza … Une mise à niveau s’imposait !
Si jamais un jour on me demande quelle est ma passion dans la vie, je répondrai sans hésiter : la pizza à la scamorza fumée et roquette.

 

thumb_IMG_5049_1024

Mercredi, il y a eu un feu de ouf dans les Bouches du Rhône. Tellement énorme que ça formait un épais nuage au dessus de la ville, c’était vraiment impressionnant et ça faisait froid dans le dos

 

thumb_IMG_0096_1024

Mercredi soir, alors que, d’habitude, il se cale dans son coin et ronfle à gorge déployée, mon bouledogue était très très proche de moi ce soir là … Il me collait comme de la glue, venait avec moi dès que je me déplaçait … Est ce qu’il sentait le feu ? Est ce qu’il sentait autre chose ? Mystère …

 

 

 

thumb_IMG_5080_1024

Jeudi, allez savoir pourquoi, j’ai eu envie d’aller là haut, tout en haut de la colline, un lieu que j’aime mais où je ne suis pas allée depuis … piouf … 15 ans ? Je me suis imprégnée de la vue, des odeurs de guarrigue, j’ai réfléchi, médité, posé des questions, écouté, observé chaque détail … C’était bon.

 

thumb_IMG_5088_1024

Puis, j’ai fait un petit tour à pied dans la ville de mon enfance. Je me suis garée en face de mon ancienne maison, dans l’impasse dans laquelle on se garait toujours, là où Chéri et moi nous sommes rencontrés la première fois (oh wait : se rencontrer dans une impasse? really?) et j’ai remonté l’avenue principale jusqu’à l’église en essayant de remarquer tout ce qui avait changé ou non depuis le temps.
Elle n’est pas tellement jolie, cette petite ville, mais je l’aime tellement qu’y revenir me fait toujours quelque chose.

 

thumb_IMG_4780_1024

Jeudi soir, c’était la nuit des étoiles filantes alors vers 22h, je suis sortie essayer d’en apercevoir une. Chéri, quant à lui, regardait un reportage sur le Cosmos (t’as vu comment on est raccord comme couple?).
Même pas 2 minutes plus tard, vous n’allez jamais le croire et pourtant c’est bien vrai, une ENORME étoile filante à transpercé le ciel, magnifique, silencieuse et incroyable.
Je n’en avais jamais vu de si énorme et si impressionnante si bien que j’en suis restée bouché bée avant de faire vite un voeu et courir dans la maison en poussant des GNIIIIIIII hyper-aigus pour dire à Chéri que le Cosmos sur la télé c’était bien mais dehors c’était encore mieux.
On s’est calés sur le transat, sous la couette et on a regardé les étoiles.
On a attendu : 2 minutes, 5 minutes, 10 minutes, 25 minutes, 30 minutes …
Plus jamais vu d’étoiles filantes.
Chéri a jeté l’éponge avant moi et à l’instant où il est rentré, une autre étoile, beaucoup moins impressionnante que la première, toute petite celle là est venue me faire un dernier clin d’oeil.
Trop drôle.

 

 

thumb_IMG_0115_1024

Vendredi, changement d’ambiance : journée à OK Corral avec mon neveu et mon nièce ou comment se nourrir de poussière pendant 7h.
Pour ceux qui ne connaissent pas et comme son nom l’indique, OK Corral est un parc d’attractions à thème western qui rend hystériques tous les enfants de la région.
A propos d’enfants, il y a un truc qui m’impressionnent toujours chez eux. D’une part ils ont une énergie phénoménale dans un corps minuscule, et d’autre part, il peuvent faire et refaire le même manège toute la journée, ils ne se lassent JAMAIS.
Bizarre, les enfants.
Mais sinon c’était cool, on a bien rigolé, on a fait des manèges qui font peur, d’autres qui font moins peur, on a fait des photos débiles, on a crié, on a vu des spectacles, on a mangé des glaces : bref, c’était bien chouette.

 

thumb_IMG_0131_1024
Ah oui, aussi, j’ai passé la journée à m’exploser la tête sur tous les trucs qui sont passés à ma hauteur (dans la nacelle de la grande roue, avec le parasol de la table de pique nique) puis je me suis cognée et embronchée un peu partout … Genre Pierre Richard est de sortie.
Bizarre.

 

 

thumb_IMG_5101_1024

Samedi, journée au calme à la maison. J’en avais bien besoin. Entre cuisine, lecture, méditation … et écriture d’une nouvelle posée presque d’un trait et qui, c’est drôle, ne ressemble pas vraiment à ce que j’écris d’habitude. Bref, toujours est-il qu’il me manque encore une chute ou du moins une fin car pour l’instant, c’est juste une histoire en suspend.
Mais ça va venir, j’ai confiance.

 

thumb_IMG_4832_1024

Voilà et puis, ça n’a rien à voir mais j’ai fait des financiers aux abricots aussi. Et c’était dangereux. Très dangereux.

 

 

thumb_IMG_4720_1024

Enfin, pour conclure sur une petite note onirique, je vous propose une bien jolie photo prise samedi dernier en sortant du restaurant mais que j’avais oubliée de vous montrer…

Voilà pour cette semaine ! 
Et chez vous, quoi de neuf ? 

 

Publicités