Les petits bonheurs #20

Commençons tout de suite cette rétrospective par le moment de solitude de la semaine que l’on pourrait également appeler « la meuf la plus reloue de l’univers est de sortie ».

De temps en temps, Chéri et moi allons chez un caviste pour acheter une huile d’olive fruitée noire des Baux de Provence. Le truc que, quand tu le goûtes, tu te dis qu’avant ça tu n’avais jamais gouté d’huile d’olive DE TA VIE. (Un petit plaisir que l’on ne s’autorise que de temps en temps vu le prix du demi-litre mais là n’est pas le propos)
Je vais donc chez le caviste, je demande l’huile, j’ai ma bouteille pour la remplir, jusqu’ici tout va bien, quand boum, la bouteille me glisse légèrement des mains et je fais tomber un peu d’huile sur ma main.

Le caviste, un peu du genre chien-fou mais gentil, me dit que ce n’est pas grave, au contraire, l’huile d’olive c’est excellent pour la peau.
Et le voilà en train de me faire la liste de tous les bienfaits de l’huile d’olive.
(quelque part en y repensant, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à être reloue)

Ca dure bien 5 minutes … Clairement, on aurait dit un représentant du syndicat de « L’huile d’Olive, votre amie pour la vie », on passe des propriétés anti-inflammatoires pour le système digestif (?) aux bienfaits apaisants en cas de brulure légère (?), je fais des « hum hum » intéressés et pour conclure, attention c’est là que je rentre en scène, je lui dis : « Et c’est aussi excellent pour les cheveux »

Sur le coup, je n’ai pas compris pourquoi sa tête a changé, du genre « elle le fait exprès c’te connasse ou elle est perchée? ». 
Et c’est quand il m’a répondu « Ah ben ça, je peux pas vous dire huhu » que j’ai commencé à rougir jusqu’aux oreilles puisque j’ai réalisé qu’il était chauve.

La meuf qui parle cheveux à un mec chauve.
Ladies and Gentlemen : Standing ovation !
Vu comment les choses évoluent, la semaine prochaine, on peut s’attendre à ce que je dise « Regarde » à un non-voyant. 

Sinon !
Et bien ce fut une semaine plus normale tu meurs.
En fait, je n’ai absolument rien à vous raconter.
Merci, à dimanche prochain !

Non, je blague (tout cet humour en moi, c’est DINGUE)

Allez je vous raconte !

 

thumb_IMG_1023_1024

Dimanche, aucune photo. Ah si !  Chéri et moi avons passé un temps fou à lire le même livre mais chacun sur sa tablette. C’est la première fois qu’on lit la même chose (d’habitude, nos goûts en matière de lecture sont diamétralement opposés… Je suis romans, il est livres scientifico-spiritualo-barjot) et c’etait trop trop bien de pouvoir en parler et en débattre après (clairement, ça nous a fait pratiquement toutes les conversations de la semaine)

 

thumb_IMG_1035_1024

Le livre en question, c’est « Antispéciste » d’Aymeric Caron.
Dire que je déteste ce type est un peu exagéré mais je ne sais pas pourquoi, le personnage hautain et méprisant (limite méchant!) m’agace. Je n’étais donc pas dans les meilleurs dispositions pour lire son bouquin et pourtant, j’ai littéralement ADORÉ tous les sujets abordés. On passe de la place des animaux dans nos sociétés et le végétarisme/véganisme (c’est quand même le fil conducteur du bouquin), à l’écologie, la philosophie, l’Univers et ses mystères, le hasard, la génétique, les espèces et le spécisme, l’argent, la politique et j’en passe … Et toujours d’une manière extrêmement intelligente, ce qui m’a même amenée a reconsider le personnage jugé peut être à la va-vite. Même si je ne partage pas toujours ses points de vue, j’ai appris plein de choses et ça m’a fait réfléchir sur beaucoup de sujets, qui sont à mes yeux essentiels. Un très chouette moment de lecture.

 

thumb_IMG_1002_1024

Lundi ! Enorme panier de fraises soit disant abimées (!!!!)(comme le disait Francis : « Est-ce que ce monde est sérieux? ») vendues pour 3 francs 6 sous chez mon marchand de fruits et légumes. Une bien jolie façon de commencer la semaine!

 

thumb_IMG_1010_1024

Du coup, hop, une petite tarte aux fraises sur une crème pâtissière à l’amande : du bonheur en barre.

 

thumb_IMG_1020_1024

Ensuite, dans la rubrique « mon chien est parfois mignon, parfois monstrueux », je vous présente le Bouledogue de retour de notre course à pied bi-hebdomadaire.

Attendez, sa tête me fait d’ailleurs penser à quelque chose …

 

image_360a07dc

AH VOILA !

😛

 

thumb_IMG_1119_1024

Clairement j’ai un gros trou noir en ce qui concerne les évènements de cette semaine, il est fort possible qu’on ne parle que de bouffe. En plus, histoire de mettre un peu de couleur avec cette météo toute grisouille, j’ai fait des burgers colorés avec des steaks végétariens ! (Une recette à retrouver ici pour les steaks et ici pour le pain)

 

thumb_IMG_1203_1024

thumb_IMG_1224_1024

Il y a eu aussi du bon manger indien (est ce que vous aussi vous avez envie d’arracher les yeux aux gens qui disent « du manger » pour parler de la bouffe?) et des fraises au chocolat.
N’oubliez pas d’aller faire un tour sur mon blog cuisine pour zieuter les recettes !

 

thumb_IMG_1162_1024

Jeudi, j’étais seule à la maison. 
Après quelques courses toutes vertes à l’épicerie Paysanne des 5 avenues (il faut VRAIMENT que je finisse cet article sur les bonnes adresses!) …

 

thumb_IMG_1154_1024

… il se peut que j’ai pété un plomb et que j’ai chanté à tue tête une chanson de Zaz.
Mais évidemment, ça, je n’ai pas l’intention de vous le raconter.
Tout ça sous l’oeil interrogatif de La Chatte qui, non seulement avait l’air de se demander d’où venait cet arrivage massif d’ultrasons mais essayait de savoir qui de moi ou de Zaz chantait le plus mal.
Pour l’heure, la question reste en suspend.

 
 

Capture d’écran 2016-05-13 à 09.00.17

Vendredi, puisqu’on est dans la musique, laissez moi vous raconter ce jour de frustration intense.
A 9h pile, étaient mises en vente les places pour un concert des Red Hot Chili Peppers.
LE groupe qui a fait toute mon adolescence (à égalité avec Lara Fabian)(j’ai des goûts disons … électriques en matière de musique).
Tiens d’ailleurs, je viens de me souvenir que j’aimais tellement ce groupe que vers l’âge de 14 ans, je me trimballais avec le tee-shirt de l’album « One Hot Minute » 3 fois trop grand pour moi ET que je m’étais dessiné le même tatouage que le chanteur sur le poignet (C’était pour moi le summum de la coolitude)
#teampauvremeuf

BREF ! Les Red Hot, c’est un peu LE concert que je rêve de voir un jour dans ma vie.
Il y a 4 ans et demi, à Noel 2011 pour être précis, mon ex m’avait offert des places pour le concert au stade de France : j’étais dans un état d’excitation proche de la transe mystique.
Pas de bol, entre temps on se sépare (#lavie) et il garde les places qu’il m’avait pourtant offertes (#lesgens). Bien sur c’est complet depuis longtemps et puis je n’ai plus la possibilité d’y aller.
Frustration n°1.

Vendredi, j’avais donc la possibilité de prendre ma revanche sur la vie en achetant MES places que personne ne viendrait me reprendre et crois moi : j’étais bien déterminée à me déhancher sur Californication.
8h58 : J’arrive sur le site, WHAOU, ils ont mis en place UNE FILE D’ATTENTE POUR ACCEDER AU SITE. Jamais vu ça de ma vie.
Je patiente, je transpire un peu, mon coeur bat vite…

9h01 : J’arrive sur le site, je clique sur 2 places, la copine qui doit peut-être venir avoir moi commence à réaliser les détails logistiques : « C’est quel jour? » « Mais on part à quelle heure de Marseille? » « on prévoit des sandwichs ou on achète à bouffer sur place? » (je blague pour la dernière question mais franchement, on y était presque)

Littéralement enragée, je réponds : « PUTAIN MAIS T’ES CHIANTE ! FALLAIT VOIR CA AVANT! TU PRENDS OU PAS ? »
Elle répond pas. J’ai envie de la TUER. Bon, on verra après. Je m’en tape de toute façon : avec une place pour les Red Hot, je vais m’en faire d’autres des amies, je te le dis !
Allez, je clique. Je paie. Bim bam boum, numéro de carte bleue. Erreur. Euh. Je refais. Erreur. Ah ouais j’avais pas sélectionné Mastercard. La conne.
Allez cette fois c’est bon!
Ah ah !
Ca charge, y’a plus qu’à me confirmer le paiement.

Anthony Kiedis, my love, here I come.

Je ne suis que Joie. Amour. Légéreté.

Euh … C’est un peu long non ?

 

erreur

WHAAAAAAAAAAAAAT ?!

« Page temporairement indisponible?! »
« PAS DE PANIQUE?! »
Evidemment que je panique, vous êtes rigolos, bande de dingues.
Je refais tout le processus, file d’attente, etc etc ça dure des plombes et entre temps bien sur :

 

Capture d’écran 2016-05-13 à 09.27.18

9h10 : Plus disponible.

Triple Fuck.

J’ai mis la journée à m’en remettre.

Et puis soudain, un SMS de ma copine :

image

Ok, je vais VRAIMENT la tuer.

 

thumb_IMG_1356_1024

thumb_IMG_1362_1024

thumb_IMG_1374_1024

Pour me détendre, j’ai fait des petites photos apaisantes. 
Et ça a marché.

 

thumb_IMG_1365_1024

Jeu : Un chat se cache sur cette photo, sauras tu le trouver ?

 

thumb_IMG_1366_1024

Hey salut toi !

 

thumb_IMG_1335_1024

Samedi, je sens que la maturité me gagne et ce n’est pas une mais 2 « démarches administratives » que je fais d’un seul coup. Je fais ma déclaration d’impôts (en vrai, je signe juste la feuille posée depuis des semaines sur le meuble du salon) ET je remplis le dossier pour ma nouvelle carte vitale que j’ai perdu il y a 1 an (en vrai, je signe la feuille et je colle dessus une photo d’identité sur laquelle j’ai l’air d’avoir tué ma mère).
Ca m’a pris 2 minutes et 30 secondes, je suis épuisée et je sens que je commence à avoir des boutons qui me sortent de partout. Prochaine étape : aller poster tout ça avant la dead line … On a pas fini de rigoler.
(oui je suis de la vieille école et je fais ma déclaration d’impôt version papier. J’aime bien me compliquer la vie)

 

thumb_IMG_1313_1024

Heureusement, arrive un petit moment choupitude avec les 2 animaux (depuis que j’ai lu « Antispéciste », je deviens complètement gaga dès que je vois ne serait ce qu’une petite fourmi qui porte une brindille : je sens que mon niveau de folie n’a pas fini d’empirer)

 

thumb_IMG_1343_1024

Les tortues quant à elles se régalent des queues de fraises et fanes de radis qu’on leur donne #zerodechet

 

thumb_IMG_1268_1024

Et je reprends la lecture de « Happi body » que j’avais un peu laissé tomber mais qui pourtant est vraiment trop chouette.

Avec toutes ces lectures, faudra pas s’étonner si dans peu de temps, je vous annonce ma décision de me nourrir uniquement de Prana. 

 

thumb_IMG_1334_1024

Trève de galéjades et revenons aux choses sérieuses car samedi soir, c’était la finale de The Voice
Ouacong (c’est du Marseillais), déjà que c’est long en temps normal, là ça a duré jusqu’à une heure indécente. Ca n’en finissait plus, vas y que je chante une dernière petite chanson, ah non attendez on a le gagnant de l’année dernière dont personne ne se souvient qui veut intervenir… Oh fatche de ! (c’est aussi du Marseillais)(je traduis pour nos amis du Nord)…
Et tout ça pour ne jamais plus entendre parler du gagnant.
Ou peut être lors d’une grande animation chez Carrefour ou éventuellement un concert gratuit l’été prochain sur la place du village de Roquefort-La-Bedoule (oui, ça existe vraiment, c’est un bled de chez nous)
Heureusement, on avait des cookies à se mettre sous la dent mais la vraie question, celle que tout le monde se pose à la maison sans jamais oser la formuler à haute voix c’est :
« Mais qu’est ce qu’on va bien pouvoir faire maintenant le samedi soir? »

Vous le saurez en regardant le prochain épisode des Petits Bonheurs, dimanche prochain à la même heure.

Bonne semaine !

Publicités