11 trucs (ou plus) que vous ne savez (peut-être) pas sur moi

Bonjour l’égo dans le titre de cet article !
En même temps, j’ai un blog et tout le monde sait bien que les blogueuses ont un égo surdimensionné. C’est pas nouveau.

Donc, d’habitude, je ne fais jamais les tags-machin-chouette, mais là, allez savoir pourquoi, je sens qu’il y avait comme une conspiration sur la blogosphère, j’ai trouvé que ça pourrait être marrant de me prêter au jeu et j’ai eu envie de répondre aux questions posées par Carrie, Amy et Pidipiwo.

En fait, j’ai trouvé qu’il y avait un petit côté interview au festival de Cannes qui m’a amusé (ah l’égo, toujours l’égo)

Apportez moi vite un schwepes (?) et on commence ! #whatdidyouexpect

Alors! Tout d’abord, il faut que je vous dise 11 choses que vous ne savez pas sur moi
Et comme je n’aime pas trop les trucs imposés, je vais vous en dire 13 !
Non mais oh, c’est qui qui décide ici ?

 

cheveux2

1. J’ai eu du mal à savoir comment me situer capillairement parlant : j’ai été très brune, très (très) blonde, limite platine, un peu moins blonde mais quand même un peu, méchée, auburn … Cheveux raides, frisés, longs, au carré, mi-longs …  Aujourd’hui, voilà 3 ans que je suis repassée au châtain et même s’il m’arrive de loucher sur des jolis reflets auburn, je pense que je vais m’y tenir encore un peu …

 

boule

2. Dans l’intimité, j’appelle Le Bouledogue « mon amour » ou « mon bébé »…  mais parfois ça m’échappe devant les gens et je vois qu’ils me regardent alors avec un air consterné (« la pauvre, elle n’a pas d’enfant donc elle fait un transfert sur son chien »)(euh … Fuck ? Ouais Fuck, c’est bien)

 

thumb_IMG_6105_1024

3. A propos d’enfants et même si je les aime beaucoup (chez les autres), plus le temps passe, moins j’ai envie d’en avoir … Mais vraiment moins moins moins moins.

 

thumb_IMG_6103_1024

4. L’année de mon bac, j’ai écumé les boites de nuit, je croyais que le maquillage blanc sur la paupière m’allait bien et la seule chose qui m’intéressait vraiment était de savoir où on allait sortir le week-end suivant (inutile de vous dire que j’ai lamentablement raté mon bac et que je ne l’ai eu que l’année suivante)

 

5. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, je n’ai pas toujours été dépourvue de confiance en moi. Notamment en ce qui concerne les mecs… De fait, j’ai un passé amoureux plutôt « chargé » dont je ne suis pas vraiment très fière aujourd’hui.

 

254470_10150207784508493_6983917_n

6. Grâce aux gênes méditerranéens qui trainent dans la famille, je suis méga poilue et châtain foncé = le glamour a l’état pur. Chaque jour est pour moi une lutte sans merci contre le Poil. (Ma soeur par contre est blonde aux yeux bleus : on voit qui a eu de la chance a la loterie génétique et qui n’en a pas eu)

 

7. Autrefois, j’ai eu des posters de boys-bands sur chaque cm2 de mur de ma chambre. Et puis, j’ai aussi été fan de Lara Fabian.

8. J’ai une maladie chronique considérée comme rare (mais pas la forme normale, une forme encore plus rare)(paie ton originalité) qu’on ne sait pas vraiment soigner, qui me fatigue plus que de raison et qui, même si je n’en parle jamais, me pourrit parfois bien le quotidien et le moral.

9. Il y a presque 15 ans, je me suis levée un matin en me disant que j’allais me faire tatouer. Ca m’a pris comme une envie de pisser. J’ai choisi mon modèle en 15 minutes et je l’ai fait dans la foulée sans vraiment réfléchir. Depuis, j’ai perdu quasiment 20kg, il est tout moche et déformé.

10. Je connais beaucoup, beaucoup, beaucoup de chansons par coeur car il me suffit de très peu d’écoutes pour retenir toutes les paroles sans le vouloir … Et ça, même si je n’aime pas particulièrement la chanson (en d’autres termes, je suis imbattable à « N’oubliez pas les paroles »). On pourrait voir ça comme un don du ciel. Sauf que ça ne sert à rien dans la vie.
Et le plus drôle, c’est que je suis par contre incapable de retenir un numéro de téléphone.

11. La routine et la solitude, 2 choses que la plupart des gens craignent comme la peste, ne me font pas peur du tout, au contraire, je suis super casanière et je peux me passer très très facilement de sortir ou de voir des gens. Limite flippant mais vrai.

 

39782_425674113492_1705715_n

12. Je ne suis pas mais alors PAS DU TOUT photogénique. Quand je suis prise en photo par surprise, tu peux être sur que je tire une tronche horrible, que j’ai les yeux fermés, que je fais une grimace involontaire, que j’ai un double menton … ou que je suis en train de manger un truc.

 

DSCN6608_1024

13. Parmi les pays que j’ai déjà visité, je meurs d’amour pour le Maroc, le pays où est né mon père. Je rêve d’y retourner encore et encore et de sentir à nouveau ces odeurs indescriptibles qui me vont vibrer.

 

 

 

 

Ensuite, je vais répondre maintenant aux questions d’Amy :

  1. Ton petit plaisir inavouable? (et inavoué?) :

J’hésite entre 2 choses : soit quand je suis seule à la maison et que je chante à tue-tête sur des chansons débiles et que je danse (oui, là je danse mais ce n’est pas PAREIL); soit le moment où après une journée chargée, on se cale devant une émission pourrie à la télé avec Chéri (notre préféré, que dis-je notre héros, c’est Bernard de la Villardière : on peut se regarder en replay toute les intros d’« Enquete Exclusive ». Juste les introductions : on est fans)

2. Qu’est ce qui t’agace le plus sur la blogosphère / chez les bloggueuses en général? : 

Alors le truc qui m’agace à mort, mais genre ça peut me rendre malade pendant DES JOURS, ce sont les blogueuses qui pensent être douées pour quelque chose (écrire ou cuisiner par exemple), qui ne se gênent pas pour s’auto-complimenter haut et fort, et que, personnellement, je trouve nulles. Alors ok, « nulles » c’est méchant, on dit « je n’aime pas ce qu’elles font ». Mais le fait est : c’est archi-nul.
Et plutot que de ne plus les suivre et arrêter de me faire du mal, je les regarde avec fascination tout en me disant : « En fait, autant moi aussi je suis archi-nulle en écriture ou en cuisine et les gens me regardent comme un animal sauvage pour savoir à quel moment je vais me rendre compte de ma nullité ». 

Sinon, niveau agacement mais dans un autre registre, il y a aussi les blogueuses qui, SUR TOUTES LES PHOTOS, posent avec les doigts comme ça :

P1030868_1024

Non mais WTF quoi ?

3. L’expression à la con que tu aimes utiliser?

Avec Chéri, on adore utiliser des expressions Vieille France qu’on customise : par exemple au lieu de dire « c’est le désert de gobi » on dit « c’est le désert de chez Gobi » ou encore au lieu de dire des « pommes de terre en robe des champs » on dit « des pommes de terre en robe de chambre »… et enfin au lieu de « se monter le bourrichon », on dit « se monter le bobichon »… 3 exemples qui me viennent là tout de suite mais il y en a plein d’autres.

 

4. Quelque chose que tout le monde aime et que tu détestes? (Et vice versa?) :

Alors la première chose à laquelle je pense, c’est au niveau du cinéma. En général, je déteste les films que tout le monde a aimé … « Les Ch’tis », « Intouchables », « Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu? », « La famille Bélier », « Cinquante nuances de Grey » … autant de films qui me donnent envie de mourir. Et moi, j’adore les films que personne ne va jamais voir, qui restent 2 jours à l’affiche dans un cinéma à l’autre bout de la ville dans une salle à 3 fauteuils.

5. Le commentaire le plus drôle / fou / décalé que tu aies reçu sur ton blog?
Je n’ai jamais reçu de commentaire désagréable ou décalé … Ca en est presque étonnant puisque tous les bloggueurs ont déjà eu à faire à ce que, dans le jargon, on appelle des trolls. Par contre, les commentaires qui m’ont marqué sont souvent ceux des personnes qui me lisent depuis longtemps, qui ne se sont jamais manifestés et qui d’un coup d’un seul m’écrivent pour me dire des choses trop choues. Ca me fait chialer illico.

6. Raconte-nous un grand moment de solitude que tu as vécu?
Oh ben alors là, c’est ma routine, mon fond de commerce!
Il y a eu la fois où j‘ai participé à une soirée After Work de L’oral mais que je n’étais pas sur la liste,  la fois où une copine de Chéri m’a surpris en pleine nuit aux toilettes, la fois où j’ai eu un morceau coton tige coincé dans l’oreille,  la fois où Chéri s’est aperçu que je portais une culotte gainante, la fois où je suis allée montré des boutons plutot mal placés à un médecin, la fois où on se photographie entre copines et où j’ai des herbes de Provence entres les dents … Voilà, ça ira comme ça ?

thumb_IMG_6097_1024

Et la fois où j’essaie de garder la classe à 3h du matin à l’aéroport de Doha au Qatar, on en parle ?

 

7. La mode qui t’agace le plus? (vêtement, nourriture, lifestyle, …)
J’avoue que, lorsque ce n’est pas pour des raisons médicales, l’obsession du sans gluten – sans lactose – sans viande – sans sucre – sans beurre – sans gras – healthy – regardez mon corps comme il est beau – m’agace un peu. Essayer, ok. Limiter, ok. Diversifier son alimentation, ok. Mais bloquer dessus comme si d’un coup tout ça était devenu du poison et essayer de convaincre tout le monde que c’est la seule manière d’être, c’est un peu lourd.

 

8. Quel est le genre d’articles que tu ne lis jamais sur les blogs?
Les articles qui sont écrits comme si c’était le chat de la personne qui prenait la plume et qui racontait sa life.

thumb_IMG_6055_1024

Est-ce que j’ai l’air d’avoir une vie passionnante ?

 

9. Une chanson que tu adores mais que tu as absolument honte d’avouer aimer?
J’aime tellement de chanson débiles que ça en est effrayant ! Mais celle à laquelle je pense tout de suite c’est « On ne change pas » de Céline Dion. J’adore cette chanson depuis le film de Xavier Dolan, Mommy, où les 3 personnages principaux dansent sur cette chanson dans la cuisine. C’est une des plus belles scènes de cinéma pour moi. J’en ai des frissons et les larmes aux yeux à chaque fois que je la vois.
Plus débile encore « Toi + Moi » de Grégoire (ok , je sors)

 

10. Tu es la dernière personne sur terre, que fais-tu?
Clairement, je me suicide mais je ne sais pas si c’est acceptable comme réponse…

11. La pire chose que tu aies jamais mangé?
Je ne suis en général pas difficile du tout sur la bouffe mais je dirais, des huitres (jamais réussi à avaler ça) ou des abats (pareil, ça passe pas) ou encore plus surprenant pour la fana de fromage que je suis : la fondue savoyarde qui me rend malade à chaque fois.

 

Ensuite, les questions de Pidipiwo :

Si vous étiez un personnage de série télé, qui seriez vous ?
Je regarde peu de séries mais j’ai une affection particulière pour Rachel dans Friends (en fait tous les personnages de Friends), ou bien Dexter aussi.

 

Plutôt salé ou sucré ?
Le gros problème de ma vie … J’aime autant l’un que l’autre. C’est souvent par phase mais les deux me sont indispensables !

 

thumb_IMG_0808_1024

Si je vous dis « fromage », vous répondez …
Je n’ai pas le droit de répondre « Le fromage, c’est la vie » alors je dirai que pour moi le fromage, c’est la convivialité… Je les aime tous, mais particulièrement ceux qui sentent mauvais et qui arrachent la bouche … Par exemple, sur la photo ci-dessus, il y a un fromage aux artisons (c’est à dire des petits acariens qui se développent sur la croute et qui accélèrent la maturation) –> je l’ai acheté direct).

 

Quel est le pays où vous rêvez d’aller ?
Je rêve de partir en Inde. C’était un voyage que je voulais absolument faire seule jusqu’à ce que je rencontre Chéri qui a le même rêve et il est le seul avec qui j’accepterai de partager ça. Ce n’est pas dans les projets immédiats mais ce n’est pas une chose à laquelle on a renoncé complètement. Un jour, peut être, sûrement …

 

Combien de personnes y-a-t-il dans votre tête ?
Alors c’est une bonne question … Apparement plusieurs … et c’est fatiguant car elles ne sont pas toujours en accord les unes avec les autres. Il y a la bienveillante, la méchante, la confiante et la pas confiante, la torturée, la joyeuse … C’est un joyeux bordel là dedans!

 

Seriez vous prête à faire du babysitting pour Zunie et Moisson ?
Seulement pour Moisson, Zunie me fait un peu peur 😉

 

Qualifieriez-vous Zunie de 1) la meilleure des meilleures, la tellement bien qu’on a du mal à pas se prosterner devant elle, 2) trop méga trop belle et trop méga trop intelligente et trop méga trop géniale [non, cette question n’a pas du tout été sponsorisée par Zunie Inc.].
Je qualifierais Zunie de petite prétentieuse, non mais !

 

thumb_IMG_6129_1024
5 livres que vous emporteriez sur une île déserte :

Comme on est sur une île déserte, je pense qu’il faut choisir des livres intemporels qu’on puisse lire et relire et qui fassent réfléchir … donc je dirais :
« De l’amour et de la solitude » de Krishnamurti.
« Ainsi parlait  Zarathoustra » de Nietzsche
– « Et toi mon coeur pourquoi bats-tu? » de Jean d’Ormesson
« Le loup des steppes » d’Hermann Hesse
– « Pensées Secrètes » de David Lodge (pour rigoler un peu parce que sur une île deserte on doit quand même pas se marrer tous les jours)

Et si j’ai le droit d’en prendre encore d’autres, je prendrai un Delphine de Vigan et un Philippe Jaenada.

 

Pour vous, avoir la paix se résume à …
C’est horrible à dire mais dès qu’on a à faire aux « gens », les choses sont potentiellement problématiques… Donc pour moi avoir la paix, c’est être seule.

 

Plutôt mer, campagne ou montagne ?
Gros paradoxe pour une Marseillaise mais même si j’aime beaucoup la mer, je ne m’y baigne que très rarement. D’une part parce que l’été dans notre région, avec tout le monde agglutiné sur la plage, c’est le truc le plus horrible du monde.
Et d’autre part parce que je développe depuis peu (c’est très nouveau), une angoisse quant au fait de ne pas voir le fond et de ne pas voir où je pose mes pieds … C’est débile mais comme toutes les angoisses, ça ne s’explique pas. Ca me pourrit tellement ma baignade que j’ai arrêté de le faire et que je préfère 100 fois la piscine.

Sinon, j’adore la campagne bien sur … mais pour la beauté des paysages, je dirai la montagne l’été.

thumb_IMG_6101_1024

 

Si vous deviez choisir un seul mot pour caractériser 2016 …
Prometteur !

 

Voilà, je ne tague personne en retour : ceci était seulement un article auto-centré comme on les aime. Et si vous êtes encore là et que vous avez lu jusqu’au bout : chapeau !
Maintenant, si vous voulez me dire des choses inédites sur vous, vous pouvez le faire en commentaire libre à vous !

 

Publicités