Les petits bonheurs #1

Tout d’abord avant de commencer les festivités, je vous souhaite évidemment une belle et heureuse année 2016, pleine d’amour, gloire et beauté (oui, je fais la même chaque année), remplie de belles choses, une bonne santé, la concrétisation de tous vos projets …. bla bla bla … etc etc…

Chaque année, j’espère que je vais avoir l’inspiration pour écrire des voeux qui sortiraient de l’ordinaire, un condensé à la fois philosophique et hilarant, une mini-phrase qui dirait tout d’une manière encore jamais vue, qui marquerait les esprits, que l’on retrouverait en tête de liste des citations sur Evene et qui, tous les 1er janvier, à l’instar des voeux de Jacques Brel, serait relayée par 90% de mes contacts sur mon fil d’actu Facebook …  Et puis, finalement, je me retrouve chaque année à dire des banalités affligeantes : « Bonne année et plein de bonnes choses »

#etcaveutecrireunlivre

Sinon ! J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes et un bon réveillon. Pour ma part, il fut agréable bien qu’épuisant (je me suis couchée à 4h30, ce qui ne m’était pas arrivé depuis 2001 environ)(je vous laisse à peine imaginer la restauration de façade qu’il a fallu entreprendre le lendemain) et que j’ai été témoin d’une scène d’une violence insoutenable dont le souvenir me hante encore. Mais j’y reviendrai plus bas.

Ensuite…

Ensuite, étant donné le nombre de vues absoluement ridicule par rapport au nombre de visites, ainsi que les très très peu de retours que vous en avez fait, je me pose une question :  est-ce que la vidéo que j’ai mise dans mon article précédent sentait mauvais ? 
Non parce que j’ai envisagé 2 solutions : Soit, en bons fainéants, vous n’êtes pas allés au bout de l’article et vous n’avez pas vu la vidéo.  Soit effectivement… je pue.

J’ai l’impression d’avoir fait un effort de ouf et que tout le monde s’en est foutu. C’est un peu comme si j’attendais le retour de mon homme, alanguie sur le canapé en porte-jarretelles et qu’en rentrant il me regarde à peine en me demandant ce que j’avais prévu à manger (la comparaison est douteuse, j’avoue, mais je n’ai trouvé que ça)(une scène qui, soit dit en passant, n’est jamais arrivée : mon cul est bien trop gros pour porter un porte-jarretelles de manière sexy sans que ça dépasse de tous les côtés)(je sens que ce blog prend une tournure étrange en 2016, ça va nous faire de jolis mots clés)

Enfin, c’est pas grave hein, j’étais lancée et partie pour éventuellement vous faire d’autres vidéos mais on va se contenter d’écrire hein.

DON’T WORRY.

Alors ! Petite résumé de cette semaine à cheval sur 2 années.

 

thumb_IMG_4853_1024

thumb_IMG_4858_1024

Dimanche dernier, j’avais une tonne de framboises restantes de ma buche de Noel et un sachet de noix de coco râpée ouvert du coup, j’ai improvisé 2 recettes : des rochers coco avec une framboise inside et des truffes au chocolat blanc avec un coeur de framboise.
Concernant les truffes au chocolat blanc et à la framboise (la deuxième photo donc), Chéri a demandé si c’était une recette pour Halloween. Il trouve que ça ressemble à du sang et des yeux. J’étais assez fière du résultat jusqu’à cette remarque aussi absurde qu’agaçante (inutile de vous préciser qu’il n’a pas été question de porte-jarretelles ce soir là), mais je ne peux m’empêcher d’y penser en vous mettant la photo. En attendant, Halloween ou pas, c’était un pur délice.

 

thumb_IMG_4877_1024

Lundi, journée lecture avec Le Livre des Baltimore de Joel Dicker. Alors, c’est marrant, c’est un livre que j’ai aimé et que j’ai pas aimé en même temps.
J’ai beaucoup aimé : le fait qu’il soit assez prenant, qu’on ait envie de savoir la suite et que les pages se tournent toutes seules ainsi que l’histoire de cette chronique familiale assez sympa. Par contre, je n’ai pas aimé : le fait qu’on passe sans arrêt d’une époque à une autre, car même s’il y a des dates à chaque fois, on est un peu perdus dans le temps; le fait que tout au long du livre, pendant 400 pages, on nous appâte en nous parlant d’un Drame (avec un grand D) qui s’est passé et qui a l’air d’être un truc de ouf  et que finalement, celui-ci soit expliqué en 5 pages; l’histoire d’amour jolie mais un petit peu niaiseuse; les quelques clichés qui se baladent par ci par là (les pauvres sont gentils et les riches sont méchants; on croit des trucs quand on est enfant mais en fait rien n’est vrai)
Bref, le livre reste toutefois efficace, très efficace même, très bien construit, et sympa à lire.

 

fenestron

Mardi, je ne sais plus ce que j’ai fait. Ah si ! Comme le lendemain matin, nous avions rendez-vous avec un photographe de l’agence immobilière pour prendre des jolies photos de notre maison (en vente) ainsi qu’une visite dans l’après-midi, on a rangé (=mettre tout le bordel dans les placards pour le ressortir ensuite), nettoyé et puis, alors que je m’apprêtais à me détendre sous une bonne douche chaude et me vautrer sur le canapé, Chéri s’est dit, vers 19h, que le moment était parfait pour refaire du ciment et du plâtre autour du fenestron laissé à l’abandon depuis des mois. #bonneidée
Je vous laisse imaginer l’état du chantier, un bordel monstrueux partout, la pièce sans dessus dessous, pas assez de ciment pour finir, et puis d’un coup, encore une idée lumineuse : « Et si on changeait aussi la déco de la maison? » (Il faut beaucoup d’amour). Cela dit, quand on voit cet avant / après, ça valait tout de même le coup.

 

 

thumb_IMG_4859_1024

Mercredi, donc, entre la visite du photographe et des potentiels acheteurs, ça n’a pas arrêté de sonner à la porte : les animaux étaient au taquet à chaque coup de sonnette. Coucou le comité d’accueil de la maison.

 

 

thumb_IMG_4960_1024

J’ai également perdu 10 heures de ma vie (10 HEURES!!!) à regarder Mr Robot, la nouvelle série que les mecs adorent et qu’ils voulaient nous faire voir. Ca parle de hacker, de drogue, de schizophrénie, de sexe, de prison, c’est noir, c’est glauque … (hey les gars, c’est à quel moment qu’elles arrivent les licornes ?!). Bref, j’ai pas trop trop aimé mais l’avantage, c’est que ça nous fait un sujet de conversation à table (enfin, 10h d’horreur pour avoir un sujet de conversation, c’est un peu cher payé mais bon)

 

coiffeur

thumb_IMG_4902_1024

Parfois, je m’aime. Il y a 3 mois de ça, j’avais acheté un bon sur Groupon pour un shampoing / coupe / couleur / brushing chez le coiffeur et j’avais pris rendez-vous le 31 au matin en me disant que ce serait peut être bien juste avant le réveillon (comme quoi, je n’ai pas que des idées de merde). J’avoue qu’en sortant, j’étais un peu in love de mes cheveux (on excusera la photo à contre-jour de la coiffeuse qui de toute évidence n’est pas photographe) mais le temps que je rentre à la maison, les boucles étaient toutes retombées #laloose

 

thumb_IMG_4898_1024

Côté tenue, finalement point de combi-pantalon (mon budget ne suivait pas et heureusement vu le nombre de fois où je suis allée faire pipi dans la soirée)(vis ma vie de pisseusse). J’avais donc opté pour une jupe en velours noir et or Naf Naf (que j’adore à la folie et que j’ai trouvé sur Vinted pour un prix dérisoire) ainsi qu’un indispensable collant « ventre plat » (une bénédiction pour ce genre de soirée où tu passes 6h à bouffer)

 

thumb_IMG_4924_1024

Le Bouledogue s’est également fait chic (promis après, on le laisse tranquille) et attendait les invités avec impatience (il espérait bien soudoyer quelques petits toasts de foie gras, ce qu’il a obtenu sans trop de mal)

 

thumb_IMG_4919_1024

thumb_IMG_4932_1024

Nous étions 9 convives, tous plus névrosés les uns que les autres (je nous inclue évidemment dans le lot et je dirais même mieux : on pourrait prétendre sans trop de mal au titre de chefs de bande), ce qui a donné un joyeux bordel animé et fort sympathique.
Chacun étant chargé d’apporter un truc, coquillages, foie gras, saumon, salade, fromage, dessert, c’était relax pour moi niveau cuisine.
On a mangé pour les 15 prochains jours, on a bu du bon champagne, on a papoté pendant des heures, on a beaucoup ri, certains ont dansé (pas moi bien évidemment, je n’ai bu en tout et pour tout que 2 coupes = pas assez pour que je me lève et danse au milieu de mon salon) … En résumé, c’était une soirée très agréable.
Comme je vous le disais en préambule de l’article, l’année a fini sur une image d’une rare violence qui, j’avoue, me provoque encore des hauts-le-coeur :
Alors que nous étions à table en train de discuter je ne sais plus de quoi, j’ai vu Chéri se faire une tartine de beurre avec une couche bien épaisse, sur laquelle il a posé, non pas une tranche de saumon comme le voudrait la décence mais … une tranche de foie gras, enfournant ça ensuite dans sa bouche d’un air satisfait.

« MAIS TU METS DU BEURRE AVEC TON FOIE GRAS? »
« Oui, j’aime bien, sinon c’est pas assez riche »

J’ai cru mourir. Vous comprenez mieux pourquoi je vous dis parfois qu’il pourrait manger des pierres et qu’il n’a aucun goût en matière de cuisine.

Bref, apparement, 2016 commence donc sous le signe du gras.

 

thumb_IMG_4004_1024

Peu après minuit, alors que les 8 autres téléphones présents dans la pièce ne faisaient que sonner et que le mien restait désespérément muet (#biencommencerlannee), j’ai reçu un SMS du fils ainé de Chéri qui m’a laissée sans voix … Un SMS où il me souhaite une bonne année bien sur mais surtout dans lequel il me remercie pour tout ce que je leur apporte et de rendre leur père si heureux –> Chialade du nouvel an.

 

 

image-3

Le lendemain, nous étions de vieilles loques, on est passés du lit au canapé et du canapé au lit. Mon chien m’a servi de repose-ordinateur (très pratique) et je me suis régalée de photos de réveillon sur Facebook. (J’aime pas trop me moquer mais parfois… OH. MY. GOG. Mais pourquoiiii ?!)

 

thumb_IMG_4942_1024

J’avais 2 tonnes de coquillages qui se baladaient encore tranquillement dans mon estomac, et personnellement l’idée même de manger n’était pas envisageable. Le problème, c’est que quand tu vis avec 3 mecs, le concept de diète post-réveillon est assez abstrait. Du coup, j’ai bricolé une petite quiche avec le foie gras restant qui apparement les a régalés.

 

 

thumb_IMG_4944_1024

Ainsi que des petites bouchées base sablé, caramel et chocolat au lait que j’avais vu passer sur Instagram et qui m’avait l’air bien fameuses mais qui bien sur, ne rendent pas aussi bien que sur la photo originale.

 

thumb_IMG_4964_1024

Et pour finir, après une journée de pluie, nous avons eu un magnifique coucher de soleil sur Marseille et Notre Dame de la Garde, un ciel en feu absolument sublime…

 

Et chez vous, comment s’est passé cette fin d’année / début d’année et votre réveillon ? 

Publicités