Petits plaisirs et grands bonheurs #42

Non, arrêtez, n’insistez pas !  Je ne vous raconterai pas comment dimanche dernier, alors que l’Ado était censé être chez sa mère pour la semaine et que Chéri travaillait dans son atelier, je me suis retrouvée dans une situation pour le moins embarrassante.

Voilà, j’étais en train de passer la serpillière en petite culotte … Il faisait très chaud et mon jean slim me lacerait le ventre (kilos en trop, remember?). Je suis pas exhib’ hein, loin de là (je suis la fille la plus pudique DU MONDE) mais je me croyais seule et j’avais bien l’intention de mettre un short ou un truc dès que j’atteindrai la chambre quand … SURPRISE  ! Alors que j’étais en train de frotter sous la table de la cuisine, écouteurs dans les oreilles et iphone coincé dans mon soutif (la classe), je vois la porte d’entrée s’ouvrir et la tête de l’Ado apparaitre.

« J’ai oublié mon livre de français »

PUTAIN MAIS SONNE ! APPELLE ! ENVOIE UN SMS !

J’ai émis un petit son gêné qui se voulait être un rire décontracté mais qui ressemblait plutôt à un petit cochon qui couine, et je me suis fabriqué une jupe en 4ème vitesse avec la première chose qui m’est tombé sous la main : la nappe.

Il faut me comprendre : se retrouver en culotte devant son beau-fils de 16 ans est une chose particulièrement désagréable mais qui plus est … j’étais pas épilée du maillot.
Et ce depuis tellement longtemps que je n’avouerai jamais, même sous la torture, depuis quand. Pour vous donner une petite idée : je pense que mes poils étaient visibles à l’oeil nu depuis L’ESPACE. (j’espère bien qu’il n’a pas eu le temps de remarquer ce détail sordide bien entendu)

Entre le moment où il est entré et celui où il est sorti, il a du se passer 1 minute… La minute plus longue minute de ma vie, pendant laquelle je suis devenue rouge des pieds à la tête et j’ai transpiré de tous mes pores.

Je l’imaginais déjà dans quelques années chez le psy en train de confier ses traumatismes : « A 16 ans, j’ai vu ma belle-mère en culotte dans la cuisine, c’était vraiment pas beau à voir … En plus, elle n’était pas épilée du maillot, c’était écoeurant … Et toute cette cellulite ! Je vous jure docteur, on aurait dit de la GELEE … Quand j’y pense, je crois que c’est depuis ce moment que mes problèmes avec les femmes ont commencés … »

BREF.

Depuis qu’il est rentré à la maison vendredi, je dois vous avouer que je n’ai pas encore osé le regarder dans les yeux.

Sinon ! Mis à part ça cette semaine :

 

 

thumb_IMG_2180_1024

Dimanche soir, c’était soirée entre copains pour fêter l’anniversaire de Super copine. J’avais fait ce qui devait être un fondant au chocolat (je déteste ça mais quand c’est la personne qui fête son anniversaire qui te le demande, comment dire non?) et qui non seulement s’est avéré être un truc visuellement digne d’une kermesse d’école, mais qui fait trop à l’avance, est devenu un moelleux. Enfin, moelleux c’est sympa comme terme. Disons plutôt un truc bien compact et écoeurant : tu imagines mordre dans une plaquette de beurre ? C’était ça.

 

thumb_IMG_2196_1024

Lundi, je suis allée courir. Ah ah ! Je suis sûre que vous pensiez tous que j’avais arrêté, bande de traites. Et bien non, sachez que j’y vais toujours 2 fois par semaine et même si ça me fait mal de l’avouer croyez-moi, je crois que j’aime bien ça.
Ce jour là, j’ai même couru sous la pluie. D’ailleurs, je crois qu’on a rien inventé de mieux que What a feeling pour courir sous la pluie. (#teamirenecara). J’avais l’impression d’avaler les kilomètres sans sourciller et voler comme un petit papillon (costaud le papillon, mais quand même) (je vous jure que je n’écris pas cette retrospective sous l’emprise de l’alcool ou d’une substance illicite)

 

thumb_IMG_2215_1024

thumb_IMG_5156_1024

Pour m’auto-féliciter de cet exploit (sous la pluie, je vous l’ai dit?), le soir, on s’est tapé un camembert en pâte feuilletée. Logiquement, j’ai perdu genre 300 Kcal en courant et j’en ai ingurgité 3000 mais tout va bien parce que c’était le truc le plus bon du monde. (Le sexe à côté, c’est surfait)

 

thumb_IMG_2291_1024

Sinon, le nouveau Télérama est arrivé dans notre boite aux lettres (ouais je sais, on est abonnés à Télérama –> LE GROS CLICHE BOBO). Et il a fallu 3 secondes pour que ça parte en live et qu’on se mette à faire des photos débiles. Vous excuserez mes cheveux pourris, mais c’était le matin (ok, 13h) et j’avais oublié de me coiffer.

 

 

thumb_IMG_2269_1024

Tu connais Breaking Bad ? Ben cette semaine, Chéri et moi on s’est pris pour les 2 personnages principaux dont j’ai oublié les noms, masques à gaz sur la tronche (tu peux cliquer) et on a fabriqué, non pas de la drogue comme dans la série, mais du vernis que les Maitres anciens utilisaient dans leurs ateliers de peinture y’a super super longtemps (genre au XVIème siècle). Ca a empesté dans toute la maison pendant au moins 3 jours mais c’était trop rigolo de jouer les apprentis chimistes (même si, avec le recul, je crois que les vapeurs d’essence de térébenthine et de gomme nous ont un peu déglingué le cerveau)

 

thumb_IMG_2288_1024

Sinon, c’est la saison des Kakis (qui a dit on s’en fout?). On s’en fout pas du tout parce que les kakis c’est super bon, on dirait que tu manges une tomate mais avec un gout de kaki donc. Space. Mais bon.

 

thumb_IMG_2335_1024

Jeudi, je suis allée m’inscrire à la bibliothèque. En fait, la semaine dernière, j’ai voulu aller dans une des bibliothèques du réseau (plus petite mais plus proche de chez moi) mais … comment vous dire … après avoir tourné 10 fois en rond comme une gaga dans le quartier, et bien … je n’ai jamais trouvé la bibliothèque (#fail).
Par respect pour mon amour-propre et pour ne pas risquer une crise de nerfs, je suis donc descendue en ville à la bibliothèque principale…  Facilement trouvable pour tous les handicapés de l’orientation comme moi.  C’est la bibliothèque la plus immense du monde (je suis Marseillaise, ne l’oubliez pas) et la plus chouette aussi. J’y ai passé des heures, j’avais envie de tout prendre ! J’ai fait environ 325 réservations … Bref, j’ai adoré.

 

Euh sinon, j’avais un autre truc à vous raconter mais je me souviens plus …

thumb_IMG_5157_1024

Ah oui. Mon dieu. Ikea. Pluie de paillettes sur mon couple. On était partis pour acheter des bouteilles en verre pour mettre le vernis dont je vous ai parlé plus haut (vous suivez?).

 

thumb_IMG_5161_1024

Je ne sais pas trop à quel moment mais l’opération a échappée a tout contrôle …
Et non contents de s’être engeulés au niveau des serviettes de toilettes (Pour une meilleure qualité d’absorption, faut-il choisir un grammage 600g /m2 ou est ce que 500, ça suffit ?)(mon mec est une chochotte, il voulait absolument une serviette bien moelleuse car sinon, « ça irrite »)(no comment), puis au niveau des bougies (« comment ça tu ne veux pas de bougies? sans bougies, nos soirées en tête à tête sont ruinées ! RUINEES tu m’entends ! Tu signes la fin de notre couple ! »), on est sortis de là avec une note de 112€. Normal.

 

thumb_IMG_2310_1024

La semaine dernière, je vous avais dit qu’on était un peu touchés par la poisse ces temps-ci. Et bien, figurez-vous que c’est au tour de notre sèche-linge de tomber en panne. Joie et bonheur. Il aurait pu tomber en panne au mois de juin, histoire qu’on puisse s’en passer un peu et voir venir, mais non. Juste avant l’hiver. Le matin même où le thermomètre affiche 3 degrés. Alors c’est sur, on peut vivre sans sèche-linge évidemment, mais le truc c’est que voyez-vous … on a pas d’étendage (c’est arrivé après la virée Ikea bien sur). Du coup, ben … c’est un peu un camp de roms chez nous.

 

 

thumb_IMG_2346_1024

Vendredi, et comme chaque année, Chéri a donné des cours à un groupe de  russes dans le cadre d’un concours dans leur pays, puis ensuite le soir, il fait le juré pendant une grande cérémonie qui dure 3 plombes (Genre The Voice ou Incroyable Talent mais pour la peinture, la danse et le chant). La première fois, je vous avais d’ailleurs raconté comment j’avais bien failli faire une syncope de jalousie.
Depuis, ça va mieux. Enfin presque. Les cours ont lieu à la maison et j’ai eu tout le loisir d’observer par la fenêtre les longs cheveux blonds et les jambes interminables. Pas toutes bien entendu, mais il y avait suffisamment de grandes blondes magnifiques pour que j’ai l’impression d’être un gros laideron de 320 kilos quand je suis descendue pour leur dire bonjour.
Je l’ai toutefois assez bien vécu (j’ai confiance en moi et en mon couple)(ahem) jusqu’au moment où par la fenêtre, j’ai vu ces hyènes prendre des selfies avec mon mec. Et aussi avec mon chien. Tous les 2 visiblement très amusés de la situation alors qu’avec moi, ça les fait chier de prendre des selfies. Le Bouledogue leur tournait autour sans arrêt et mon mec était tout sourire (ou peut être était-ce l’inverse?). En plus, ces connasses sont douées. Et moi pendant ce temps ? Je faisais cuire des sablés.
Je ne me suis jamais sentie aussi desperate.

 

Bon, j’ai l’impression que cette retrospective est la retrospective la plus bordélique de toutes l’histoire des retrospectives… Je ne sais plus du tout où j’en suis. Revenons en à mon fond de commerce principal : la bouffe …

 

thumb_IMG_2179_1024

Le week end dernier, il faisait tellement beau et chaud que nous avons déjeuné sur la terrasse au soleil, ce qui donne à n’importe quelle petite salade pourrie un petit goût de bonheur  …

 

thumb_IMG_2187_1024

Et puis, il s’est mis à faire un temps de chiottes, le truc qui donne envie de bons petits plats d’automne. Ici, frites de patates douces, brocolis, et poêlée de champignons (cèpes et lactaires).

 

thumb_IMG_2296_1024

Ce froid polaire fut l’occasion de se réchauffer avec la première soupe de la saison : courgettes, poireaux, épinards. Un délice !

 

 thumb_IMG_2320_1024

thumb_IMG_2321_1024

thumb_IMG_2327_1024

thumb_IMG_2328_1024

thumb_IMG_2334_1024

Les soupes, c’est bien mais les hamburgers, c’est bien aussi ! Et puis, il faut dire que la tentation était grande puisque cette semaine, Big Fernand (aka La Mecque du hamburger) a ouvert a Marseille ! Comme c’était à emporté, je n’ai pris que les burgers (enfin les hamburgés quoi) car rien de pire que des frites toutes mouligasses (c’est du marseillais) une fois à la maison. J’ai choisi un Bartholomé et un Lucien (végétarien avec un champignon géant et des tomates séchées). C’était vraiment très très bon, mais 12€ le burger tout de même (comptez 15€ pour un burger + frites + boisson)

 

thumb_IMG_5183_1024

Et, pour finir la semaine en beauté, il se peut qu’hier soir, on se soit fait la première raclette de la saison (il faisait froid et j’avais couru : deux excellentes raisons de manger gras). C’était bien entendu délicieux mais mon corps me l’a fait chèrement payé : j’ai eu des nausées et migraines qui m’ont empêchées de dormir pendant 3 heures… Bref, je ne rêve plus que de soupes et de légumes.

 

thumb_IMG_2370_1024

Et pendant ce temps là, des animaux ont la vie dure …

 

thumb_IMG_2239_1024

Et puis enfin, un soir de cette semaine, il y a eu un coucher de soleil superbe … Ca m’a rendue toute mielleuse (mon côté romantique)

 

Voilà sinon, la semaine prochaine c’est les vacances scolaires et Chéri travaille toute la semaine à l’extérieur. Ce qui veut dire que je vais être en tête à tête avec l’Ado toute la journée, tous les jours de la semaine. Bien sur, en tête à tête est un bien grand mot, disons plutôt face à la porte de sa chambre fermée à double tour. Je sens qu’on va bien s’amuser ! En plus, j’ai prévu de faire un mini-régime (En d’autres termes, ne vous étonnez pas si je vous ponds une rétrospective de dépressive dimanche prochain)

Et chez vous, elle était comment cette semaine ? 

 

Publicités