Petits plaisirs et grands bonheurs #39

Cette semaine, je me suis astreinte à une routine très personnelle et me suis forcée à suivre un pseudo-emploi du temps : entre le sport (yoga et course à pied 2 fois par semaine), la recherche de boulot, l’écriture pour le blog, la maison, le travail administratif pour le boulot de Chéri…  Je sens que j’ai besoin d’un cadre. C’est pas dit que ça tienne sur la longueur (ma tendance à la procrastination est bien plus forte que ce ça) mais ça a le mérite de me sortir de la torpeur dans laquelle j’ai eu tendance à me vautrer ces dernières semaines.

 

thumb_P1050070_1024

Lundi matin, j’ai donc fait mon deuxième cours de Yoga (sur 3 achetés sur Groupon) dans l’association près de chez moi et c’était EXACTEMENT le même cours que la semaine dernière. Je ne peux pas dire que je n’aime pas mais je n’y vais pas volontiers étant donné que ce n’est pas le type de yoga qui me plait … Heureusement que je n’ai pris que 3 cours ! Pour me motiver, je vois plutôt ça comme un temps de recentrage sur soi … ce qui est  tout de même pas désagréable.
Par contre, le vendredi, je suis le cours gratuit en ligne sur Domyos et celui-ci est vraiment bien sympa ! Je peux vous dire que j’en ai encore des courbatures partout aujourd’hui. Sur le site, il n’y a pas que du yoga d’ailleurs mais aussi du Pilates, abdos, « Body énergy » … et le tout gratuit !

 

thumb_IMG_1532_1024

thumb_IMG_1542_1024

Mardi soir, nous étions invités à diner chez des amis et j’étais chargée du dessert. Je me suis lancée dans un bavarois Poire / Chocolat / Spéculoos (recette dispo ici) … C’était long mais j’ai beaucoup aimé le faire ! Et si le résultat final était loin d’être visuellement parfait (on va dire « brouillon »), il avait en revanche plutôt de la gueule à la découpe ! Quant au goût, cette base craquante de spéculoos, cette mousse au chocolat surmontée d’une mousse de poire et pour finir une petite gelée de poire … je peux vous dire qu’on a pas craché dessus !

 

thumb_P1050066_1024

Cette semaine, c’était aussi séance photo des tableaux de Chéri. Ca a pris un temps fou, il faut dire qu’il carbure, sa production de peinture étant inversement proportionnelle à ma production écrite (no comment). Mais j’ai adoré ce temps avec lui, à manipuler ses tableaux, et à les commenter un par un. Je ne résiste pas au plaisir de vous remonter ce tableau, que vous aviez déjà vu dans une précédente rétrospective, mais que j’aime beaucoup, forcément …

 

IMG_1430 (1) copie

Une nouvelle petite tortue est née ! Pour voir la différence, j’ai photographié une tortue de 2 ans, une autre qui a un an, et la petite derniere toute mignonnette.

 

thumb_IMG_1400_1024

Ca faisait longtemps !! On a commandé chez l’Artisan Fromager qui livre ces petites merveilles directement à domicile dans plusieurs villes du sud …  A nous les bons repas pain / vin / fromages !

 

thumb_IMG_1420_1024

thumb_IMG_1677_1024

thumb_IMG_1718_1024

Niveau petits plats, ce fut très simple car depuis un mois, Chéri est en proie à des douleurs et soins dentaires … Du coup, beaucoup de purées et de choses qui se mangent facilement (= comprenez pas très sexy en photo) … Mais tout de même cette petite salade aux aubergines grillées, parmesan et jambon  ainsi que ces muffins salés à la tomate au coeur de chèvre, bricolés à vue de nez, sans recette particulière avec des fonds de frigo, ou encore cette petite salade saumon fumé et avocat  : on s’est régalés !

 

thumb_IMG_1415_1024

thumb_IMG_1678_1024

Côté sucré : une bonne panna cotta aux fruits rouges et une confiture maison aux mirabelles : le top dans un yaourt ou sur une faisselle.

 

thumb_IMG_1720_1024

Chéri a repris le travail (il donne des cours 2 jours par semaine flanqué de son fidèle assistant qu’il emmène partout : le Bouledogue) et je me suis retrouvée seule à la maison. Enfin presque … puisque le fils ainé de Chéri était là (pas l’Ado, le plus grand).
Nous avons déjeuné ensemble le midi et j’avoue que j’appréhendais un peu ce moment, inquiète de savoir ce que nous allions pouvoir nous dire, à me demander si ce tête à tête inédit n’allait pas être étrange et nous mettre mal à l’aise tous les 2
Finalement, cela s’est transformé en un moment complice et propice à la confidence pendant lequel il s’est un peu ouvert, ce qui est très rare de sa part, et m’a livré des choses qu’il a sur le coeur… J’ai écouté ses paroles avec beaucoup d’émotion et j’ai pris ça comme une marque de confiance très précieuse, ce fut un très chouette instant.

 

thumb_IMG_1690_1024

Cette semaine, nous avions aussi l’Ado a la maison … C’est drôle car selon les semaines, et bien que son attitude et son humeur cyclothymique soit semblable, ma capacité de tolérance envers lui fluctue… Cette semaine par exemple, je n’ai eu aucun mal et  cela ne m’a pas pesé du tout, accueillant ses sautes d’humeur avec détachement et fatalité. Chéri par contre, a été plus en difficulté et comptait les jours avant la fin de la semaine : ça me rassure sur le fait que je ne suis pas une belle-mère indigne et sans coeur puisque lui aussi parfois est à bout et n’a pas forcément plus de patience que moi, même si c’est son propre fils.

 

thumb_IMG_1694_1024

Je n’ai pas lu de roman cette semaine, mais j’ai feuilleté Vitalfood, Marmiton, Psychologies Magazine (un vieux  numéro), et Biba … Que de l’intellectuel quoi.

 

thumb_IMG_1588_1024

Vous l’avez aperçu dans l’article précédent sur les petites robes d’automne mais je suis in love de ma nouvelle robe Boohoo et je ne résiste pas à vous en montrer les détails.  Le shooting a été épique (seule sous un mistral de fou). Imaginez-moi programmer l’appareil photo, courir pour me mettre devant, clic-clac, ah merde c’est pas bien cadré, je refais, je recours, clic-clac, putain j’ai une gueule de merde, je recours, ça déclenche juste au moment où il y a une rafale de dingue, bon ça ira comme ça hein … tout ça sous les yeux du bouledogue qui devait se dire que les humains sont parfois bizarres.

 

thumb_IMG_1674_1024

J’ai refait ma lessive maison ! Et cette fois, comme je n’avais plus d’huile essentielle de lavande, j’ai mis de l’huile Essentielle de Petits grains bigarade. Ca donne une petite odeur de fleur d’oranger plutôt sympa à la lessive, que je préfère même à la lavande… Sinon, j’ai enfin compris qu’à la sortie du lave-linge, les vêtements ont bel et bien une bonne odeur de frais… C’est le sèche linge qui enlève cette odeur ! Ce qui, si vous faites sécher vos vêtements à l’air libre, ne devrait donc pas vous arriver …

 

thumb_IMG_1710_1024

Enfin, samedi soir, je montre à Chéri pour rigoler que dans le Psychologies Magazine de cet été que je n’avais pas encore lu, il y avait une série de « 36 questions pour (re)tomber amoureux ». Je lui lis quelques exemples de questions et il me dit « Viens, on le fait ! » Ok!

On se sert un verre, on allume une petite bougie pour créer un ambiance romantique propice à la confidence, et nous voilà plongés dans le questionnaire, répondant chacun notre tour à des questions du style : « Avez-vous secrètement l’intuition de la façon dont vous allez mourir? » ou « Qu’est ce qui, dans votre vie, vous fait éprouver le plus de gratitude? »

Dans les instructions, c’était bien spécifié qu’il ne fallait pas commenter les réponses de l’autre, consigne que l’on a respecté jusqu’à la question numéro 2 (trop dur pour nous de se la fermer et de s’abstenir).

Quelque part entre la question 13 « Si une boule de cristal pouvait vous révéler quelque chose, que voudriez-vous savoir? » et la question 15 « Qu’avez vous accompli de plus grand dans votre vie? », Chéri, inquiet, me demande : « Et sinon, c’est quand les questions de cul? ».

Je le rassure en lui promettant que ça arrive sous peu, tout en sachant très bien qu’il avait autant de chances d’entendre parler cul dans ce questionnaire qu’en lisant l’Assommoir de Zola.

Nous avons donc continué même s’il commençait à râler à chaque question « Mais c’est bon pour les couples qui ne se parlent pas ton truc ! Nous on est ensemble du matin au soir et on ne fait que parler toute la journée! », ce à quoi je répondais « Chut, c’est un questionnaire pour (re)tomber amoureux et nous on va se disputer, EST-CE VRAIMENT CE QUE TU VEUX ?! »

Arrivés non sans mal à la dernière question, et alors que l’amour aurait du, logiquement, arriver à son paroxysme, il m’a regardé dans les yeux (je m’attendais à une déclaration passionnelle)  et il a dit :

« C’est bon, on peut regarder la télé maintenant ? »

#leshommes

 

Et chez vous, elle était comment cette semaine ? 

 

Et on oublie pas de tenter sa chance pour remporter des lots Biscibox (jusqu’au 4 octobre!). Je n’ai absolument rien contre les gens qui viennent ici uniquement pour les concours (c’est le jeu) mais ça me ferait quand même plus plaisir si c’était l’un ou l’une d’entre vous, en tout cas quelqu’un qui lise VRAIMENT le blog, qui pouvait gagner 🙂
Et sinon, je vous donne rendez-vous mercredi pour un autre concours !

Publicités