Petits plaisirs et grands bonheurs #36

Si les semaines précédentes, je n’ai pas eu trop de mal à trouver des petits bonheurs du quotidien à partager avec vous, je dois dire qu’aujourd’hui, à l’heure où j’écris ces lignes, il en est tout autre …

La légèreté de l’été semble s’être bel et bien envolée et avec la rentrée, c’est le grand retour des soucis qui reviennent nous frapper en pleine face comme un boomerang.

Adieu insouciance, bonjour tracas et ongles rongés…

Ce sont des soucis financiers qui nous cassent les pieds, donc rien de grave dans l’absolu, ce n’est que de l’argent si j’ose dire et l’histoire nous prouve sans arrêt que la roue tourne… Mais à chaque fois, cette inconstance et cette incertitude de l’avenir, qui devraient pourtant nous être habituelles, sont terriblement angoissantes …

Si nous n’avons pas vécu pour autant dans l’opulence, je dois dire que recevoir sa famille avec de bons produits, ouvrir une bonne bouteille avec ses amis, faire des petits cadeaux aux gens que j’aime m’a été plutôt agréable … Il nous faudra aujourd’hui, faire attention, compter, consommer différemment, vivre plus simplement – et c’est une bonne chose –  mais aussi se priver. Laisser tomber l’idée de repartir quelque part ou de s’inscrire à une activité. Appréhender le moment où il faudra faire le plein de la voiture, redouter que l’Ado ait encore besoin de cours de maths cette année ou avoir peur d’ouvrir la facture EDF.

C’est ainsi, c’est la vie, mais toujours est-il que je ne sais pas trop ce que je vais bien pouvoir vous raconter cette semaine étant donné que, toujours sous le choc pour l’instant, j’ai opté pour la technique de l’autruche, autrement dit :  « Si je ne bouge pas et que je ne fais rien, rien ne peut arriver pas vrai? ».

A l’heure actuelle, avec la grosse boule qui serre ma gorge et mon estomac noué, j’ai juste envie de m’avachir en position foetale sur le canapé et de ne plus bouger jusqu’à nouvel ordre … Et vous me réveillerez quand tout ça sera passé, hein. Oh tiens et puisque vous être là, vous serez gentils de m’apporter un gros pot de Nutella.

BREF.

Voici tout de même quelques clichés fait avec mon appareil … Profitons en avant que les huissiers ne viennent le reprendre ! (humour quand tu nous tiens)

 

thumb_IMG_0935_1024

thumb_IMG_0905_1024

thumb_IMG_0915_1024

thumb_IMG_0922_1024

thumb_IMG_0924_1024

thumb_IMG_0925_1024

thumb_IMG_0928_1024Je me suis essayée à la macro… Et si j’ai encore du boulot, rapport qu’il y a dans ces photos quelques parties floues non maitrisées, je suis quand même sous le charme du résultat.

 

thumb_IMG_0854_1024

J’ai dévoré et adoré le dernier Delphine de Vigan « D’après une histoire vraie ». J’avais déjà lu et adoré tous ses autres livres (oui, je suis fan) et celui ci ne m’a pas déçue bien au contraire. Pour résumer de manière très très rapide, c’est un roman aux allures de thriller psychologique dans lequel Delphine de Vigan s’aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. C’est prenant, passionnant, ça se lit hyper vite (24h pour ma part et il y a pourtant près de 500 pages)… Bref, un incontournable de cette rentrée littéraire et sur la liste des nommés au prix Goncourt, tout de même.

 

thumb_IMG_0948_1024

thumb_IMG_0961_1024

thumb_IMG_1043_1024

Et puis sinon, j’ai mangé aussi :  des linguines aux crevettes, un blini avec du Saint Moret et des aubergines grillées; des lentilles au soja et huile de sésame avec un trio de poissons fumés (thon, haddock, saumon).

thumb_IMG_0964_1024

thumb_IMG_0973_1024

Et puis, après mes différentes tribulations dentaires de l’année dernière (que vous pouvez relire ou bien ), c’est au tour de Chéri de subir le même traitement … Résultat, un an après, il s’est fait arraché la même dent que moi (si c’est pas beau l’amour) et a souffert autant que moi (mais un homme n’ayant pas le même rapport à la douleur, j’ai bien cru qu’il allait mourir). Du coup, comme vous le voyez, on s’est fait des repas dignes d’un grand restaurant : purées et compote, et pâtes alphabet au beurre (ce qui, en fait est une très mauvaise idée dans ce cas précis, car toutes les petites lettres viennent se loger dans les points)(j’ai proposé de faire une partie de scrabble avec la sélection de lettres coincées dans sa bouche mais il n’a pas eu l’air de trouver ça très marrant)

 

thumb_IMG_0958_1024

thumb_IMG_0969_1024

Côté sucré, ce fut clafoutis aux mirabelles (Y a-t-il quelque chose de meilleure sur terre qu’un clafoutis aux mirabelles ?) et muffins à la figue fraiche.

 

thumb_IMG_1029_1024

Et puis comme Chéri ne pouvait pas les manger, ce fut tout pour moi ! (tu sens la meuf qui essaie de se consoler avec la bouffe ?)

 

thumb_IMG_0991_1024

Grace à une amie vétérinaire, cette semaine on a aussi acceuilli un nouveau pensionnaire. C’est un cabossé de la vie : il est prognathe (cf à droite sur la photo) et il lui manque une patte, mais je l’aime bien.

 

thumb_IMG_1034_1024

Oh et puis le jour de la mauvaise nouvelle, vu qu’on était déprimés, on a aussi trinqué à la vie.

C’te connasse.

Et s’il me fallait une raison de plus de l’aimer à la folie, Chéri m’a encore prouvé ce soir là, à travers tous ses mots rassurants et optimistes, combien sa présence m’est indispensable. Sans lui, je serai très certainement sous lexomil à l’heure actuelle. Alors que je me complaisais dans le drame (larmes comprises), il semblait vraiment croire qu’on allait s’en sortir. Et le pire, c’est qu’à un moment donné, sans doute après le deuxième (ou troisième?) verre de vin… je l’ai cru.

Bon, et pour terminer sur une note plus optimiste, vous êtes presque 1000 sur la page Facebook de Chroniques et Tribulations. A cette occasion, je suis en train de vous préparer de chouettes concours avec plein de jolis trucs à gagnerDes petits carnets mignons, une trousse maquillage, un tout nouveau produit Klorane, une box autour du thé … et encore plein d’autres choses ! Mais pour cela, il va falloir que vous m’aidez un peu pour atteindre les 1000 « j’aime » et ouvrir les concours … Alors n’hésitez pas à faire découvrir le blog, partager la page et inviter vos amis à liker ! (Quand vous êtes sur la page, il y a un onglet « Inviter des amis à aimer cette page »)

Et chez vous, il s’est passé quoi cette semaine ? 

Publicités