Petits plaisirs et grands bonheurs #19

Rien de bien nouveau sous le soleil cette semaine : les travaux de la toiture touchent à leur fin (champagne?) mais vont être très vite remplacés par ceux des fenêtres qu’il va falloir changer … Un gros chantier – et une grosse facture – s’annoncent là aussi (c’est pas demain qu’on partira en voyage en Inde) Parmi tout ça, on travaille comme des dingues à notre association de voisinage, Chéri fait sa star dans le journal, on enchaine les rdv avec la mairie, les avocats, les réunions et les bouffes entre voisins (j’avoue une nette préférence pour les bouffes entre voisins même si mon foie commence à crier stop) …

Bref, tout ça pour dire que je ne vois pas les jours passer et le comble, c’est que j’avais presque plus de temps pour moi lorsque je travaillais. Mais bon, je garde toujours un vague espoir de passer un été plus calme.

En attendant, arrêtons de se plaindre un peu car les petits bonheurs ont néanmoins été nombreux !

 

P1030433

Prendre le temps de boire un thé, manger un trois petits financiers, se faire les ongles et lire Cosmo … quoi de mieux ?

 

P1030523

P1030529

Trouver enfin mon maillot de bain de l’été… Ca n’a pas été facile, pourtant ce n’était pas faute de chercher un truc simple : un maillot 2 pièces noir, avec soutien-gorge bandeau. Il y en a plein les boutiques mais à chaque fois, soit le bandeau me comprimait la poitrine et me rendait aussi plate qu’une planche à repasser, soit j’avais un bout de nichon qui dépassait par en haut ou par en bas, voire les 2, (classe) soit il ne soutenait rien du tout et mes seins arrivaient à 2 cm de mon nombril (les problèmes). Finalement, c’est chez Etam que j’ai trouvé ce modèle que j’aime d’amour. Par contre, il va falloir rapidement bronzer un peu (et maigrir) parce que dans la cabine d’essayage, je me suis trouvée un petit air de famille avec la baleine blanche (fucking lumière blafarde)
Sur ma lancée, j’ai poussé jusqu’à Naf Naf, qui malheureusement pour moi, proposait des promotions et je suis repartie avec ce petit haut bordeaux me faisant ce triste constat : je dois être la seule meuf de toute la ville qui achète des trucs manches longues en mai (normal).

P1030450

Surprendre une jolie petite coccinelle occupée à débarrasser la plante de tous ses pucerons …

 

P1030469

P1030494

P1030515

Observer les fleurs qui pointent leur nez au jour le jour dans mon jardin.

 

P1030454

Se faire plaisir avec une salade d’orange et framboises, saupoudrée de cannelle et d’amandes effilées.

 

P1030435

Se lancer enfin dans la confection de financiers : si le résultat est visuellement pas trop mal, ils n’étaient néanmoins pas à tomber par terre donc si vous avez une recette qui déchire, je suis preneuse…

 

P1030456

Agrémenter un reste de riz blanc en le faisant sauter à la poelle avec des courgettes, du lait de coco, de la sauce soja, de la coriandre et du sésame et avec 3 fois rien, transformer un plat banal et quelque chose d’original et délicieux.


P1030477

Bricoler quelques petits sushis (je n’ai pas compris le principe pour avoir la garniture bien au centre du sushi. La mienne était invariablement de côté, ce qui, je vous l’avoue, n’a pas empêché le fait de les engloutir jusqu’au dernier)


P1030522

 Aller jusqu’à l’Estaque, à l’autre bout de la ville, pour chercher des panisses, ces petits palets de farine de pois chiche que l’on fait frire, sont une spécialité du sud et délicieux à déguster sur le pouce juste pour le plaisir ou ici, dans un petit repas.

 

P1030519

A l’Estaque justement, autrefois petit hameau de pêcheurs qui à inspiré Renoir, Braque ou encore Cézanne,  on voit aujourd’hui passer des énormes bateaux de croisière juste derrière le petit port de pêche et de plaisance. Le contraste est surprenant !

 

P1030482

Enfin, le Bouledogue m’a fait mourir de rire. Figurez vous qu’il a peur des tortues (ce qui explique son regard méfiant sur la photo). Dès qu’on en approche une trop près de lui, il part se recroqueviller dans un coin. Bien entendu, il m’arrive de le poursuivre avec une tortue dans la main en rajoutant des bruits monstrueux juste pour l’effrayer d’avantage (Ce chien est maltraité)

 

Voilà, la semaine à venir est une semaine pair ( = avec les Ados) donc on croise bien fort les doigts pour que les hormones de ces derniers ne transforme pas ces 7 jours en horreur …

Et pour vous, elle était comment cette semaine ? 

Publicités