Petits plaisirs et grands bonheurs #12

Cette semaine a été marquée mon entrée en fanfare à la première place du podium de la Pire Belle-Mère du Monde. En effet, quand l’Ado est rentré jeudi soir en se plaignant d’une grande fatigue, de maux de tête et de gorge, je me suis dit : « Toi mon coco, tu veux pas aller au lycée demain et tu es en train de mentir comme un arracheur de dents pour nous enfumer« .
Il est allé se coucher à 17h et quand on l’a réveillé à 20h, il disait qu’il n’allait pas mieux du tout.
« Ouais ok. Cest pas à moi que tu vas la faire, me suis je dit, si tu savais le nombre de fois où j’ai fait cette même comédie« 

J’ai donc dégainé l’arme infaillible : le thermomètre frontal électronique, celui avec lequel tu ne peux pas tricher (à notre époque, le manque de technologie avait ceci de bon : on pouvait au moins essayer de faire chauffer artificiellement le thermomètre. Aujourd’hui, fini).

Je lui prend sa température : 39,8°.
Gloups.
« Attends, ça n’a pas marché » lui dis-je, sûre de moi.
Je reprends : 39,8°.
A la troisième prise, il n’y avait plus de doute. Le docteur venu le lendemain matin a confirmé que c’était bien une belle grippe (et moi une affreuse marâtre). Il est possible que j’ai culpabilisé une minute.

Bref, mis à part cette anecdote, cette semaine, on peut dire que j’ai été gâtée … Pourrie gâtée même !

 

P1020751

Par Chéri, qui était parti à Paris le week-end dernier et qui est revenu avec une surprise dans ses bagages : la fameuse petite boite verte. J’en ai rêvé, il l’a fait ! Mes macarons Ladurée chéris et adorés !

 

P1020757

Par ma maman qui nous a reçus lundi midi comme des rois, notamment avec ce superbe apéritif : des tomates cerises trempées dans le caramel et enrobées de sésame. C’est assez surprenant, mais bon et super original. Et surtout, ça en jette !

 

P1020764

P1020765

Par ma tante qui m’a offert une magnifique boite de chocolats (et encore par ma mère avec ce thé detox made in Bretagne (des cadeaux extrêmement complémentaires, vous en conviendrez). Aussitôt offerts, aussitôt partagés autour d’un bon café.

 

P1020767

Gâtée encore par le boulot … C’est désormais officiel, je travaille un mois de plus que prévu initialement. Je devais arrêter à la fin du mois mais ce sera finalement à la fin Avril. Un petit mois supplémentaire qui me permet de ranger mes angoisses existentielles pour quelques semaines … Du coup, il a fallu refaire le plein de thés au Bio C’Bon aux frais de l’entreprise. On est tellement gagas au bureau que vendredi, juste avant de partir, ma collègue, aussi excitée que moi par cet arrivage massif, m’a dit : « j’ai trop hâte d’être à lundi pour en gouter plein d’autres ! » (MAIS OUI !)

 

P1020782

Gâtée … par moi même avec ce petit shopping printanier : une marinière Etam avec col en dentelle à – 20% (23€ du coup), une blouse fluide MA-GNI-FIQUE à -50% (soit 12€ à peine), des ballerines à 7€ chez Auchan, et quelques bijoux pour agrémenter tout ça (à -50% également)

 

P1020743

P1020783

Par moi même encore avec ces 2 petits plats so Yummy : la salade la plus simple du monde mais ô combien délicieuse (avocat, crevettes, huile de sésame, graines de sésame) et des haricots à la coriandre et des falafels aux épinards de la marque Céréal Bio.

 IMG_4081 IMG_4082

Mis à part ça, je continue mon Marathon BD pour la Médiathèque. J’en suis désormais à 11 BD lues (sur 12!). Si j’ai moins aimé « Tourne Disque » et « Les larmes du seigneur Afghan« , j’ai eu un gros coup de coeur pour Irmina de Barbara Yelin. Inspirée d’une histoire vraie, cette BD retrace le parcours d’une jeune femme allemande entre 1930 et 1980 … Un drame poignant sur le conflit entre l’intégrité personnelle et les compromis auxquels peuvent conduire l’ambition. A découvrir !

 

P1020787

Sinon, dans un autre registre … Prenez un chat. Prenez un carton que vous laissez traîner. Dans les 2 minutes qui suivent, il se produit ça.

 

P1020755

Enfin, je vous racontais il y a quelques temps que nous avions vendu la maison familiale. Je vous disais alors dans cet article combien cette étape a été difficile pour moi, de tourner la page de cet endroit qui m’avait vu grandir, me sentant pour ainsi dire amputée d’une partie de moi même… Jamais je n’aurais cru pouvoir me sentir bien ailleurs. Pourtant, j’aime désormais son nouveau chez elle. Plein de charme, il y a une ambiance et une âme magnifique dans ce lieu … Son petit atelier de peintre dans la véranda et cette vue sur ce petit jardinet n’est qu’une petite partie de cet appartement qu’elle a aménagé avec beaucoup de goût. Je suis fière de ma mère, de son courage, de sa force, de sa capacité à rebondir et de la femme qu’elle est.

Et toi, ta semaine ? 

Publicités