Le bonheur, c’est simple comme … #Octobre

Je sens que ce mois-ci, il va falloir m’accrocher pour trouver des jolies choses à vous raconter sur Octobre ! Non parce que là tout de suite, au débotté, je ne vois que des choses pas très folichonnes et quand je regarde les photos prises depuis 30 jours, c’est le désert de Gobi … Bien sur en creusant bien, il y a eu tout de même des petits plaisirs, par ci par là, mais vous le verrez, ce mois ci la récap ne sera pas très longue …

Alors en Octobre, le bonheur, c’était simple comme :

IMG_3373

Fêter l’anniversaire d’une copine autour d’une soirée crêpes
(jeu : devine qui est la  meuf qui a les mains dans le paquet de gruyère et qui ne peut même pas attendre tranquillement qu’on prenne la photo?)(C’est facile)

 

IMG_0153 IMG_0155 IMG_0158 IMG_0183 IMG_0164 IMG_0191

IMG_0177  P1010871

Les traditionnelles gourmandises du mois … On a reçu pas mal de monde à la maison ce mois ci, entre les anniversaires ou les repas entre amis autour d’une bonne bouffe, si bien qu’il faut que je me rende à l’évidence : j’ai grossi ! Rien de catastrophique, juste 2 petits kilos qui me tiendront chaud cet hiver mais comment résister devant toutes ces bonnes petites choses ?!

 

IMG_0152

Se laisser des mots d’amour sur la table en pâtes alphabet

 

IMG_3361 IMG_3291 IMG_3417

Faire des soirée Jogging / Tee-shirt quand on rentre tard le soir

 

IMG_0172 IMG_3432 IMG_3420

Faire un peu (trop) de shopping. En même temps, il faut bien qu’il y ait un intérêt à travailler, non ?

IMG_3399

Passer sur le Vieux Port un matin, en me rendant à la visite médicale du travail et profiter de cette ambiance du marché aux poissons avec le soleil qui ce jour là, peinait à se lever …

 

P1010875

 

Un livre lu :
Room d’Emma Donoghue :  » Sur le point de fêter ses cinq ans, Jack a les préoccupations des petits garçons de son âge. Ou presque. Il ne pense qu’à jouer et à essayer de comprendre le monde qui l’entoure, comptant sur sa mère pour répondre à toutes ses questions. Cette mère occupe dans sa vie une place immense, d’autant plus qu’il habite seule avec elle dans une pièce unique, depuis sa naissance. Il y a bien les visites du Grand Méchant Nick, mais Ma fait tout pour éviter à Jack le moindre contact avec ce personnage. Jusqu’au jour où elle réalise que l’enfant grandit, et qu’elle ne va pouvoir continuer longtemps à entretenir l’illusion d’une vie ordinaire. Elle va alors tout risquer pour permettre à Jack de s’enfuir. Mais l’enfant va-t-il réussir à trouver des repères loin de leur univers ? Quel accueil lui réservera le monde extérieur, lui l’enfant né de la captivité d’une femme ? » Un livre qui ne ressemble à aucun autre, un style à part, mais une lecture qui m’a bouleversée. J’ai beaucoup aimé même si je conçois que le style (le livre est écrit comme si c’était le petit garçon qui racontait l’histoire) peut être rédhibitoire pour certains (ma collègue de travail n’a pas pu lire plus de 5 pages …) Pourtant, lorsqu’on pousse un peu, on se laisse vite emporter jusqu’à avoir l’impression d’être nous aussi dans « La Chambre » et vibrer pour tout ce qui s’y passe, les belles choses comme les moins belles …

 

IMG_3467

Avoir une entreprise. Non mais je veux dire, une vraie. #jaipeur

 

IMG_3379

Ah oui, et aussi faire les courses …

 

Du bonheur sans image :

Rencontrer des chouettes nanas à mon travail et bien s’entendre avec tout le monde.
Changer de literie : Jeter le vieux lit en 140 tout pourri, tout creusé et qui grince et installer un sommier + matelas en 160 de oufissime, ça change la vie.
Se réveiller en sursaut à 1h50 du matin et se taper des fous rires avec Chéri avant de se rendormir.
Passer un dimanche seuls tous les deux à ne strictement rien faire.
De jolies nouvelles pour plein de gens qui me sont proches et chers et être heureuse pour eux.

Et toi, ton mois d’octobre ? 

Publicités