Le bonheur, c’est simple comme … #Aout

Avec cette histoire de Corse, j’ai complètement oublié de faire la traditionnelle rétrospective du mois d’août … Un mois qui a été difficile, avec beaucoup de discussions, de disputes, de ras-le-bol, d’émotions négatives et de tensions qui empoissonnent l’existence … Un mois où il est d’autant plus important de savoir reconnaître et apprécier les jolies choses … Car évidemment et heureusement, il y en a eu quand même !

Ceux qui me suivent sur Instagram auront un petit goût de déjà vu puisque quasiment toutes les photos de cette rétro ont déjà été postées là bas. Je vous invite donc à me rejoindre si vous le voulez (ou également par mon compte Facebook où elles sont aussi publiées)

En août, le bonheur, c’était simple comme …

image

Souffler ses 32 bougies entre copines

P1010012 L1060708

Passer une jolie journée d’anniversaire à Aix en Provence avec Chéri.

 

P1010287

De jolies ballades dans les Alpilles et le Luberon dont je vous ai déjà parlé ici

 

L1060679

Un dimanche soir à l’Estaque à manger des panisses tous les 4

 

P1010169

Profiter d’une jolie petite maison au calme (ça change de la notre entourée de voisins qui font la fête 7j/7 l’été)

 

P1010352

Des journées piscine au calme (ou pas)

 

IMG_3084

Une journée de retrouvailles familiales et de nombreux repas entre amis, sur la terrasse, à l’ombre du grand pin rempli d’écureuils.

 


P1010366

Une soirée pizza maison qui déchirent sa race dont je ne suis pas peu fière

 

P1010360

Une belle ballade dans le village de La Verdière dans le Var

 

IMG_3114

Un gâteau au chocolat fait par le fils de Chéri la veille de mon départ en Corse

P1010756

A peine 2 livres lus :
Une fille, qui danse de Julian Barnes : « Tony, la soixantaine, a pris sa retraite Il a connu une existence assez terne, un mariage qui l’a été aussi. Autrefois il a beaucoup fréquenté Veronica, mais ils se sont éloignés l’un de l’autre. Apprenant un peu plus tard qu’elle sortait avec Adrian, le plus brillant de ses anciens condisciples de lycée et de fac, la colère et la déception lui ont fait écrire une lettre épouvantable aux deux amoureux. Peu après, il apprendra le suicide d’Adrian. Pourquoi Adrian s’est-il tué ? » Un très joli livre sur l’amour, l’amitié, le temps qui passe et le souvenir. J’ai aimé.
Trop de Jean Louis Fournier. (pas de photo, on me l’avait prêté) La blague de l’année. Un « livre » lu en 30 minutes qui se veut dresser un portrait cinglant de notre société de sur consommation mais qui n’est en fait qu’un listing pas drôle. A fuir…

 

IMG_3107 IMG_3004

Des câlins entre chien et chat et l’anniversaire du Bouledogue

 

Finalement, il était pas trop mal ce mois d’août !
Et chez vous, c’était comment ?

Publicités