Rentrée …

P1010700

Rentrée hier de Corse, j’oscille alternativement entre l’envie de :
1. Dormir
2. Pleurer
3. Prendre RDV en urgence pour une ligature des trompes.

Parce que si la Corse est bien évidemment magnifique, autant côté plage que côté montagne, passer 8 jours avec 2 loulous de 11 et 10 ans (aka mon neveu et ma nièce), et même accompagnée de ma mère, s’est avéré littéralement épuisant.

De mémoire, il a fallu gérer pendant le séjour :

  • 1 paire de lunettes écrasée et explosée par deux fois (car laissée par terre 99% du temps) et visite chez l’opticien pour réparation (c’est pas comme s’il y avait des plages sublimes à voir)
  • 156 disputes car l’un à eu plus de nutella/fromage/céréales que l’autre (aucune dispute à déclarer concernant les courgettes, cela dit)
  • 324 félicitations pour plongeons réussis
  • 4 moments de fabrication de bracelets rainbow loom (c’est pas comme si j’avais eu un livre passionnant à lire)
  • 56 petits bobos tels que : piqûres de moustiques, légères éraflures, mal au coeur en voiture, mal aux pieds, à la tête, au genou, au coude, derrière les oreilles … (je pourrais aller à la pharmacie de Porto Vecchio les yeux fermés)
  • 1 otite VS 1 rhume le dernier jour
  • 1 inondation de la salle de bain
  • 5 minutes de répit GRAND MAXIMUM entre 2 interpellations (Tatiiiiiie?)(Oh non)
  • 1 lutte quotidienne pour obtenir le droit d’éteindre Disney Channel et d'(enfin) se coucher
  • 23 jeux en voiture lancés pour les occuper mais recommencés inlassablement à chaque trajet (ils ne se lassent jamais ou quoi?)
  • 1 triple fracture du bras d’un gamin du gîte qui jouait avec eux, vue en direct sous nos yeux
  • 1 argumentation permanente pour les faire sortir du gîte et aller balader (les enfants ont du mal à comprendre que venir en Corse et rester au bord d’une piscine, c’est con)…
  • Plein d’autres choses que j’oublie …
Tout ça en essayant de travailler mon bronzage.
Impossible.

Je reviens donc avec deux choses : de magnifiques souvenirs et un profond respect pour les mères de famille qui gèrent ça TOUTE L’ANNEE (Gloups)

Bref, parmi toutes ces joyeusetés, nous avons quand même pris du bon temps évidemment.

Comme je vous l’ai dit dans le post précédent, c’est encore l’été en Corse du Sud, le ciel bleu azur et les températures rarement inférieures à 30°c l’après midi. Nous avons donc pu profiter de quelques plages aux doux noms enchanteurs telles que PalombaggiaCala Rossa ou Fautea; faire une belle ballade à la cascade de Piscia de Ghjaddu ; apercevoir les aiguilles de Bavella ou encore se baigner dans la rivière de la Solenzara et ses vasques d’eau douce …

C’est donc avec le coeur gros que nous avons quitté l’île mais avec la plus grande joie que j’ai retrouvé Chéri.

L’alignement des planètes était tellement parfait que c’est aussi le jour où les garçons sont repartis chez leur mère et donc le soir même nous avons pu passer la soirée tous les 2 à ingurgiter de la charcuterie Corse, tout en regardant l’épisode de « L’Amour est dans le Pré » que j’avais loupé et que mon cher et tendre avait pensé à m’enregistrer lundi dernier (je n’étais qu’amour).

Une autre idée du bonheur, en somme.
Je reviens très vite avec un article imagé (juste le temps de trier les 400 photos débiles faites) pour vous montrer à quel point l’île de Beauté mérite bien son surnom … Bonne rentrée à vous !
Publicités