Le bonheur, c’est simple comme … #février

En février, le bonheur, c’était simple comme : 

 

DSCN8512

Un cake au citron qui déchire sa race. Tu sens le moelleux à travers l’image ? Ben, c’était ça mais en mieux. Je n’en ai jamais mangé un aussi moelleux (mais pas mou), citronné (mais pas acide), et doux (mais pas trop sucré). Bricolé en 10 minutes le matin à 8h, il est facile et inratable (sauf si vous le ratez, bien sur). La recette de Bernard, c’est ici.

IMG_2053

 Un après-midi pluvieux à regarder des films d’auteurs. Ah John Cassavetes (coeur avec les mains).

 

IMG_2069

Un samedi soir devant The Voice à manger des hamburgers-frites maison. Ouais, j’ai fait le pain (je m’aime). 

DSCN8516

 3 livres aussi différents les uns que les autres : 

– Les perroquets de la place d’Arrezzo d’Eric Emmanuel Schmitt qui parle de l’amour sous toutes ses formes. C’est un peu long à démarrer (12 ou 13 chapitres pour présenter les personnages, WTF ?) et j’ai failli laisser tomber mais j’ai tenu bon et je ne le regrette pas. Ça se lit bien et c’est assez plaisant. Un peu trop d’échangisme à mon goût mais bon, j’ai aimé (le livre, pas l’échangisme hein)
– Le bonheur conjugal de Tahar Ben Jelloun. Un livre qui parle d’un peintre cloué sur un fauteuil depuis un AVC et qui nous raconte que le mariage, c’est trop nul et que sa femme est super méchante. Et puis d’un coup, bim, c’est sa femme qui prend la plume pour donner l’autre version de l’histoire. Alors, c’est qui le méchant hein ? J’ai beaucoup aimé. 
– Karoo de Steve Tesich. Karoo, c’est un cinquantenaire égoïste et cynique qui noie ses névroses dans la vodka. On aurait pu le croiser dans un David Lodge et même s’il fait que des conneries et qu’on voit arriver le drame, il est tout de même terriblement attachant, ce vieux con. J’ai beaucoup beaucoup aimé. 

IMG_2106

 Une séance de magie (ou peut être est-ce du maquillage?) chez Sephora. Le matin, la coiffeuse est venue à la maison me faire les racines. L’après-midi, je suis allée chez Sephora qui, pour 15€, te propose un maquillage de 20 minutes soit les yeux, soit le teint, soit la bouche. Tu peux aussi combiner le tout et ressortir comme un camion volé. J’ai choisi qu’on s’occupe de mes yeux. Le résultat est bluffant. Sans vouloir me vanter, après la coiffure + maquillage, j’avais de faux airs de Scarlett Johansson (Sans me vanter bien sur) 

IMG_2089

 Un apéro avec un verre de vin rouge, du saucisson et des cornichons. 

 

DSCN8517

DSCN8521

Un amandier et un mimosa en fleurs. Ça sent le retour du printemps, ça sent les beaux jours, ça sent les petits oiseaux qui gazouillent… Aaaah, tout ça me met en joie. 

 

IMG_2050

 Un bouledogue qui explose ses jouets en 1 minute 40 secondes et qui boude parce qu’il voudrait bien en détruire un autre

 

 

IMG_2096

 Une seule caisse ouverte, une enfilade de caddies et 20 minutes pour acheter un rouleau de Scotch (#desperatehousewife)

IMG_2120

 Une journée toute seule à la maison et un repas de midi pris à 14h pas très « 5 fruits et légumes par jour ». 

 

Capture d’écran 2014-02-28 à 14Capture d’écran 2014-02-28 à 14

 

Un shopping spécial boobs avec cette blouse manches 3/4 Naf Naf colorée et au décolleté parfait et ce petit pull fin à large encolure qui, portés avec un Push Up, font croire à tout le monde que j’ai des nichons.

 

Et toi, ton mois de février ?  

Publicités