La culotte #2

639334792_photo2_1Alors voilà … 
Tu te souviens peut être de mes mésaventures avec ma culotte de grand-mère dite aussi « culotte de règles » pour certaines ou encore « culotte archi-pourrave » pour les autres.

Quiconque s’est promenée dans les magasins de lingerie ces derniers temps aura sans doute remarqué ce nouveau phénomène de mode : la culotte gainante.

Forte de quelques petites rondeurs abdominales durement gagnées grâce à l’hiver et son lot de sucreries pour faire face au froid, j’ai dernièrement été choquée lorsque je découvrais une photo de moi, légèrement avachie sur le canapé (ça ne pardonne pas).

« Haaaaaaaan, je suis obèèèèèèèèse » me suis-je exclamée en voyant la photo. 

« Je ne voulais pas te le dire, me répond Chéri très sérieusement, mais tu fais très obèse Américaine. Peut être que tu devrais envisager un anneau gastrique« 

Hu hu hu. Trop drôle. Il fera moins le malin quand il va bouffer des courgettes bouillies pendant 4 jours d’affilée,c’est moi qui te le dit.

Toujours est-il que lorsque mon embonpoint et moi avons fait les magasins cette semaine, nous sommes tombés sur la culotte gainante de chez Etam qui promet : au niveau 1, une silhouette sculptée ; au niveau 2, une silhouette affinée ; et au niveau 3, une sihouette remodelée.

Il y a même un modèle qui s’appelle SENSUAL. Hum. Y’a pas à dire, ils savent vendre le produit chez Etam. Parce qu’en vrai, il y a que Natalia Vodianova qui est sensual dedans.

Si l’idée de mettre 25€ dans une culotte qui me ferait un corps de bombasse m’a plu, celle de mettre cette somme dans la culotte la plus moche de toute l’histoire des culottes, un peu moins.

Aussi, quand j’ai vu la même chose chez H&M pour 9€, j’ai dit banquo.

De retour à la maison, j’essaie la chose et là, alors que je m’attendais à ne plus pouvoir respirer,  surprise : La culotte est ARCHI CONFORTABLE.
Et Surprise n°2 : Mais où est mon ventre, je ne le vois plus ! Et mes hanches ! Sans vouloir me vanter, je crois que ça me donne des petits airs de Monica Bellucci en blonde (Sans vouloir me vanter bien sûr)

Monde des bombes atomiques, here I am.

J’aime ma culotte d’amour et je suis même allée en acheter un deuxième exemplaire histoire de varier, non parce que bon, la même culotte tous les jours, c’est moyen.

Bombasse ok, mais pas souillon.

Bref, j’étais bien contente. Et surtout bien décidé à planquer cette culotte aux yeux de mon cher et tendrejusqu’à la fin de mes jours. 
J’ai même acheté un filet pour mettre ma lingerie dans la machine et le sèche linge histoire que l’éléctricité statique ne la colle pas à son jeans ou aux pull-overs de ses enfants (on apprend de ses erreurs)

Hélas, trois fois hélas … C’était sans compter sur sa fréquente manie (fort agréable au demeurant) de passer sa main sous mes vêtements jusqu’à ma peau pour me caresser le dos

Quelle ne fût pas sa surprise quand il a compris que, pour toucher de la peau, il lui faudrait remonter jusqu’au milieu du dos.

Je ne l’ai jamais vu ouvrir les yeux si grands et un petit sifflement admiratif (ou peut être était-ce moqueur?) est sorti de sa bouche. Le tout s’est bien sûr fini dans un grand fou rire. 

On a tellement ri que j’ai peut être un peu musclé mes abdos. 
Finalement, c’est bien aussi de tout partager.

Et toi, un coup de coeur mode ces derniers temps ?

Publicités