Garder le sourire

408478_10151414154643493_1450686369_n

La vie est parfois une bitch ingrate.
Ça, on est au courant.

Mis à part un chat quand j’avais 6 ou 7 ans et qui a fini par s’enfuir Dieu sait où, je n’ai jamais eu d’animal de compagnie

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir supplié/harcelé/menacé/boudé mes parents dans un premier temps dans l’espoir de les faire changer d’avis.
Plus tard, j’ai fait pareil avec les hommes avec qui j’ai vécu.
Rien n’y a fait, aucun n’a jamais cédé
Même pas pour un vulgaire poisson rouge. 
Les chiens.

Aussi quand on a pris Galaminichat (pardon, c’est l’habitude), j’étais un peu en régression totale
Je ne râlais presque pas quand elle s’asseyait sur ma tête à 3 heures du mat, quand elle jouait avec mes pieds dépassant de la couette à 5, ou encore quand il fallait nettoyer sa litière avant de partir travailler

Tu vois un peu le niveau d’amour et de dévotion.

Gala avait 5 mois et du jour au lendemain, alors qu’elle était un gros pot de colle, elle s’est prostrée sous le lit et on ne l’a plus vue pendant des lustres. Elle saignait des gencives et elle est devenue peu à peu paralysée. Le véto a dit que c’était un problème neurologique lié probablement au calicivirus.

Il l’a gardé plusieurs jours, lui a fait des piqures. On lui a donné un traitement… Elle allait mieux même si elle marchait en roulant du cul. 

2 jours après, rebelotte. Re-véto. Re-piqures. Re-aller mieux
Et encore rebelotte. Boucle infernale. 

Bref, pendant 15 jours, ça a été l’enfer jusqu’à ce que samedi, elle soit complètement paralysée.

Le véto a dit qu’elle ne pourrait jamais guérir et qu’on pouvait juste la maintenir quelques jours avant que l’engrenage ne reprenne.
Que ça serait comme ça toute sa vie et qu’elle souffrait et qu’elle allait souffrir toujours.

On a décidé en famille de lui éviter ça.

Je crois que c’est ce qu’on appelle un samedi pourri.

A part ça, ne vous méprenez pas : non je ne suis toujours pas fiancée. Ni enceinte.
Je n’ai toujours pas perdu 5 kilos.
Je commence toujours des régimes à 7h et je les arrête à 12h.
Je dis toujours que je vais essayer de ne pas être à découvert ce mois ci et ça ne marche jamais.
Je pense toujours que je vais me remettre à écrire des articles de folie pour le blog.
Je procrastine toujours pour mettre à jour mon CV et trouver un autre travail.
Je ne suis toujours pas partie en Inde et je mange toujours autant de Milka au Daim.

PS : la photo, c’est pour vous montrer que sinon, ça va. Don’t worry, be happy.
Des bisous.

Publicités