Tentative de positivage

keep-calm-and-think-positive-45

J’ai une copine, elle est trop top.

Comme tout le monde, elle a ses hauts et ses bas, mais dans chaque chose qui arrive dans sa vie, elle essaie de ne voir que le positif
« C’est pas toujours facile, me dit-elle, mais je te jure, ça change la vie« . 

Moi qui est une très légère tendance à l’apitoyement et à la râlerie, ça me fascine. 
Intrépide dans l’âme, je me suis dit « why not ». J’aimerais bien, moi aussi, voir ma lïfe en rose ! 

Alors, que fait une blogueuse quand elle a une idée derrière la tête ? Elle fait une liste pardi ! Allez, je me lance …

– Non, je ne ralerai pas parce que chéri m’a ENCORE fait des spaghettis à l’huile d’Olive et au Basilic et que j’ai du en bouffer une dizaine de kilos depuis que je le connais. (une pensée pour l’omelette de Soaz)
Je me dirai que j’adore ça et qu’il s’est donné (beaucoup) de mal pour cuisiner.  
(Mais il est certain que je lui offrirai un livre de recettes à Noël)

– Non, je ne désespérerai plus devant le miroir après l’épisode capillo-carnagesque de la dernière fois. Je ne penserai pas non plus à ma collègue de travail qui m’a dit : « ça fait bizarre, tes cheveux » pas plus tard qu’hier …
Je me dirai plutôt que chaque jour qui passe rend mes cheveux un peu plus normaux.
(Mais je ne referai plus jamais de couleur maison, évidemment)

– Non, je ne culpabiliserai pas parce que j’ai mangé 2 bountys glacés et pas un comme il était initialement prévu. 
Je me dirai plutôt qu’une chose si bonne est forcément l’Oeuvre de Dieu et que c’est un peu comme un acte pieux donc
(Mais je vais bouffer du concombre ce soir quand même)

– Non, je ne râlerai pas que ce week-end, j’ai un milliard de trucs prévus et à faire et que je n’aurai pas une minute pour me reposer
Je penserai plutôt que c’est génial d’avoir plein de choses sympas prévues, d’aller balader tout ça, tout ça, tout ça …  
(Mais, arf, je suis fatiguée quand même, je veux dormiiiiiiir …)

– Non, je n’aurai pas honte car dimanche dernier, après un repas que je qualifierai d’excessif chez des amis que je voyais pour la deuxième fois, j’ai passé l’après midi à dormir dans la chambre d’amis. Je leur ai dit que j’allais m’allonger un petit quart d’heure et quand je me suis réveillée, il était 19h. Truc de ouf. 
Je me dirai plutôt que, ok, ça faisait un peu la fille qui n’est venue que pour bouffer, mais surtout que c’etait la meilleur sieste EVER. (j’ai un peu bavé sur leur oreiller mais je l’ai retourné avant de quitter la chambre)
(Mais je ne suis pas sûre qu’ils vont me réinviter de si tôt)

– Non, je ne râlerai pas que je n’ai pas pu profiter des mégas soldes chez Camaïeu.
Je me dirai que c’était plus cool de payer un mac-do à toute la famille et de le boulotter devant la télé comme des goinfres. 
(Mais putain, qu’est ce que je vais mettre ce week-end moi?)

Bon, j’ai encore du boulot. Mais c’est pas mal, pour un début (pensée positive) 

Et toi, tu arrives à voir la vie en rose ? 
Tu vas bien ? tu fais quoi ce week-end ?

Publicités