Last night a coiffeur saved my life

IMG_2987

Alors voilà…
J’avais déjà une admiration sans borne, que dis-je, je vouais un culte sans limite, à toute personne, qui munie d’un séchoir et d’une brosse arrivait àtransformer la masse hirsute qui me sert de cheveux en matière douce en soyeuse.

Mais hier, mon adoration s’est amplifiée et ce que nous appelons vulgairement un coiffeur s’est avéré être le sauveur de ma vie

Et oui. A ce point. 

Attends, je vais mettre un cierge à Notre Dame de la Garde et je reviens. 

Voilà. 

En fait, hier, non contente d’avoir obtenu un jour de récupération (destiné à me gratifier du dur labeur accompli auparavant), j’ai eu une idée saugrenue.

Et si, plutôt que 1. d’aller à la plage 2. faire un peu de rangement ou de ménage 3. me détendre avec un livre 4. faire un super gateau destiné à prouver que je suis la femme idéale 5. boire un thé avec une copine, je me faisais une couleur ?

En voilà une idée quelle est bonne

La semaine précédente, j’avais déjà eu cette idée farfelue, mais comme le coiffeur m’avait prévenue qu’il m’en coûterait 70€ pour éclaircir (encore) un peu plus mon balayage, je me suis dit que je le ferai par moi même. 

J’ai donc acheté, pour la modique somme de 10€, une petite boite à l’apparence innocente

excellence-pro-keratine-7-3-blond-dore

T’as vu comment j’aurais pu être super-bonne ?

Me voilà donc court-vêtue dans ma salle de bain en train d’appliquer l' »Excellence Crème » sur mes cheveux, vas y que je te badigeonne les racines, que je t’applique sur les mèches, attends là y’en a pas, voilà c’est bon. 

Je laisse poser 30 minutes.
Je rince, je lave, je rince, je masque, je re-rince, je sèche. 

Et là stupeur.

Mon blond n’a rien de blond. 
Il est orange
.

Oui. Orange comme en atteste la photo ci-dessus.

J’envoie un texto à Chéri en lui disant : « C’est un carnage, je vais chez le coiffeur » 
Il répond : « c’est la cata?« 
J’ai dit : « Pas si on aime le Orange« 
J’envoie un MMS pour attester du carnage. 

Comme il ne répondait pas, je me suis dit qu’il devait être en train de mettre la brosse à dents et les culottes que je laisse chez lui dans un carton, alors j’ai foncé chez mon Sauveur qui, dieu soit loué, est juste à côté de chez moi. 
Manquerait plus que je traverse la ville telle un militante du MODEM.

Je pousse la porte et je vois l’effroi dans les yeux du Sauveur. Je lui explique, honteuse, le pourquoi du comment du carnage. 

Ma première réaction, je l’avoue, à été de la haïr puisque non contente de passer 15 minutes à me culpabiliser comme quoi les couleurs maison c’est rien que de la merde, que L’oréal nous arnaque et que j’avais trop mal appliqué ma couleur, elle m’a dit qu’elle ne pouvait rien faire

A la limite, soit neutraliser le Orange, soit neutraliser le vert (ah, oui, j’avais oublié de mentionner le vert)  mais pas les deux, et que de toute façon, vu que je venais de le faire, il valait mieux attendre 15 jours

J’ai demandé si elle plaisantait
J’ai suggéré un châtain pour recouvrir le tout, allez emballé c’est pesé, on en parle plus, mais elle a insisté : « ce n’est pas possible« . 

WHAT ?! j’ai dit (mais en français)

« Je ne PEUX PAS sortir comme ça, j’espère que vous en êtes CONSCIENTE. Alors, vous me faites quelque chose, N’IMPORTE QUOI, mais je veux retrouver des cheveux NORMAUX. UNIFORMES. » 
En majuscules, c’est quand j’ai crié et/ou que j’ai failli pleurer. J’étais à bout, tu comprends.  

Nous avons été toutes les deux surprises d’un tel aplomb si bien qu’elle m’a dit : « OK pour le châtain« . 
J’ai pensé : « OOOOOUUUUUUUFFFFF » 
Elle m’a dit : « Ça fera 70€ » 
J’ai pensé : « Ouacong, j’ai plus que 100 € sur mon compte et on est le 11« 
j’ai dit : « OK » sous entendu « c’est pas grave, j’adore manger des pâtes, puis il faut bien que je sauve mon couple« 

2h30 plus tard, 2 public et 3 closers lus, 56 palpitations cardiaques et quasiment à découvert, je suis sortie du salon, soulagée et métamorphosée.

C’est sûr, c’est très foncé. Chaque fois que je croise un miroir, j’essaie de me persuader qu’on dirait Eva Longoria. Mais en mieux. 
Ou peut être Eva Mendès.

Bordel … Vivement que ça éclaircisse un peu parce qu’en fait on dirait carrément que je me ballade avec une perruque gothique pour Halloween
Adieu créature blonde de l’été.
Ma vie est fichue. 

Et toi, ça t’es déjà arrivé des carnages capillaires ?

PS : si je t’ai pas raconté la rencontre avec Soaz et La Mouette, c’est parce que, finalement, c’est ce soir ! On a RDV à côté d’une statue d’Elvis. Ca s’annonce hors du commun. Bisous!

Publicités