Licornes et Poneys

poneyJe sais… avant, toi aussi tu croyais que la vie de couple, c’était comme cette image : des chateaux enchantés tout roses, des étoiles dans le ciel même en plein jour, des lapins souriants et des papillons magiques qui volaient tout autour de toi 24h/24. 

Ma petite chérie … j’ai le regret de t’annoncer que tu te trompes.

Cendrillon et La Belle au Bois Dormant se sont bien foutues de notre gueule pendant des années, c’est moi qui te le dit. 

Parce que si les princesses peuvent avoir la turista, il n’est pas exclu qu’elles peuvent aussi avoir parfois des problèmes d’haleine fétide

Un matin, juste après un interlude romantico-baveux, une réflexion pleine de romantisme de mon cher et tendre m’en a fait pleinement prendre conscience.  

« Putain, tu pues de la gueule, c’est atroce« 

*Instant princier*

Alors même que je cherchais une répartie cinglante à lui balancer en pleine figure, il s’en est allé voguer vers de nouveaux horizons, me laissant seule avec mon désarroi. 
Je n’ai pas trouvé meilleure répartie que celle uniquement constituée d’insultes et de noms d’oiseaux divers et variés, qui m’est malheureusement venue 5 minutes après son départ. 

Tout ceci, c’est bien beau me diras-tu mais reste donc une question existentielle qui anime le monde depuis la nuit des temps :

Comment éviter les problèmes d’haleine de poney sauvage lors des échanges de salive matinaux ?

J’ai liste pour toi 5 solutions : 

1. Garder près de son lit une pastille à la menthe ou se lever plus tôt pour se laver les dents
Un classique. Une solution choupie, idéale pour les 2 premières nuits passées ensemble. S’il trouve ça étrange, tu peux prétexter un mal de gorge et faire semblant de tousser un peu pour rendre ta supercherie plus crédible. Quoi qu’il en soit, réitérer l’exploit au delà de la 3ème me semble personnellement inenvisageable. Une autre solution est donc à réfléchir.

2. Eviter l’ail
Si d’un point de vue médical, les vertues digestives de l’ail ne sont plus à demontrer, il est évident que celui-ci a la capacité étonnante d’anéantir en une seconde des années d’élaboration de statut de princesse. Eviter donc, les escargots ou l’aïoli avant de se coucher (attention, l’ail est sournois. Il se niche parfois dans les plats le plus improbables)

3. Invoquer la fatalité
Rapport que tu vis dans une région viticole et que donc c’est pour soutenir l’économie locale si tu taquines de la bouteille et que tu subis, bien malgré toi, un encombrement du foie chronique. 
Ou que tu n’es qu’une pauvre victime collatérale de l’industrie du tabac. Ce n’est donc pas toi qu’il faut blammer, mais Philip Morris. 

4. L’accuser à ton tour
N’hésite pas à exagérer et à le faire passer pour un égoïste. 
Une solution qui ne règle pas le problème de fond, mais qui soulage.

5. Divorcer
Solution la plus radicale, certes, mais également la plus efficace. 

Et toi, tu fais quoi contre ton haleine de poney?

(un article à retrouver sur SoBusyGirls)

Publicités