Ca roule ma poule #2

IMG_1607

(Suite de l’article de vendredi)

Nous en sommes donc au moment du départ… 

Je tiens toutefois à te rassurer :  j’ai quand même essayé de masquer le plus possible mon manque d’envie. 

Cela dit, quand mes comparses ont pris une bonne longueur d’avance sur moi et que je me suis retrouvée bonne dernière, j’ai réalisé que le vélo c’était un peu solo comme trip

Comme tu pédales à la file indienne, tu peux pas trop trop papoter. Alors que faire ? Tu penses… et moi je pense beaucoup.

Compte-rendu de mon esprit dérangé prolixe :

0,100 m : Putain, c’est trop agréable le vélo en fait 
0,120 m : Je lui avouerai jamais mais Chéri avait trop raison, c’est tout plat, il fait beau, je suis a deux doigts de dire que c’est génial
0,200 m : Je suis tellement à l’aise qu’on dirait même que j’ai fait ça toute ma vie. Appelle moi Jeanie Longo. 
0,300 m : Ah tiens, je commence à suer du dos, c’est chiant.
0,400m : Bon ouais ok, sympa mais un poil lassant non ?  
0,800 m : Pffff, il est pas bien cet endroit pour pique niquer ? 
0,900 m : Si je leur dis que je m’arrête maintenant, ils vont vraiment se moquer de moi ? 
1,200 m : Ah cool, une écluse. On s’arrête pour regarder le fonctionnement. 
1,300m : Ouais bon, c’est une écluse quoi…. On vide l’eau et en avant Gimguamp…. Ah on repart déjà ? 
2,500 m :Je vais faire un jeu. Me taire le plus longtemps possible et voir si ils comprennent que j’ai faim. 
2,700 m : Non, ils ne comprennent visiblement pas. 
3,500 : Voilà que je sue de sous la poitrine maintenant. (Une pensée pour Britbrit chérie)
5,200 m : Putain mais je suis invisible ou quoi? Ils pédalent comme si j’étais même pas là. 
5,500 m : Ahhhhh non, pas ça par pitié, je sue aussi de l’entrejambe.
5,600 m : Peut être que je devrais m’arrêter, de toute façon ils le verraient même pas. 
8,000 m : Ah cool, une autre écluse. On va peut être en profiter pour manger
8,100 m : ah ben non
8,200 m : « Et si on mangeait ? » Je tente le coup 
8,400 m : « Là par exemple, c’est bien ! »
8,500 m : « Ouais on va voir » qu’il me répond
8,600 m : « c’est moi ou ‘il essaie de m’endormir ? » 
8,700 m : « regarde là c’est trooooop bien » (j’en rajoute un poil ok)
8,700 m : « Ah oui, on a qu’à s’arrêter » … J’exulte en silence : Chic, on va manger!! C’est pas trop tôt.

8,700 m : Ah c’est déjà fini. A peine 20 minutes de pause, c’est pas cher payé. 
8,750 m: La bonne nouvelle, c’est que je suppose qu’on fait marche arrière  
8,800m : Ah non on continue
9,000 m : Bon, ben continuons alors
11,500 m : J’ai envie de faire pipi. 
11,600 : Ils font comment les cyclistes dans ces cas là ? 
11,700m : Oh non, je préfère pas y penser. 
12, 000 m : Ah eeeeeeeeeenfin, on fait demi-tour
12,100 : Je veux pas dire mais dans l’absolu, on a fait tout ça pour rien vu qu’on rebrousse chemin
13,000 m : Voyons les côtés positifs de la chose : après tant d’effort, je vais avoir des cuisses fuselées, je te raconte pas
13,200 m : et un cul de bombasse aussi
13,250m : euh ouais peut être que j’aurai juste des courbatures en fait
14,000m : Et sinon, ce soir on mange quoi ? 
14,200 m : Je me ferai bien une glace à la noix de coco par cette chaleur
14,500 m : En plus j’ai depensé tellement de calories que je peux me le permettre 
16,00m : Selle confort, selle confort…. ils ont une drôle idée du confort ceux-là. 
16,500m : Putain, il avait pas promis que c’etait plat ?
17,000 m : Putain, je jure beaucoup dans ma tête quand même
17,500m: Je comprends pourquoi ils se dopent les cyclistes
17,600m : par contre je comprends pas pourquoi ils font du vélo tout simplement
18,000 m : C’est moi ou c’est un poil long là quand même ? 
18,500 m : et si je chantonnais pour me donner du courage ? 
19,000m : « Killing me softly » par exemple.
19,200 m : L’homme vient de me dire que si c’etait trop dur, je pouvais CHANGER LES VITESSES
19,250 m : Je me coucherai moins bête ce soir dis donc
19,300 m : Il m’a pris pour une blonde ou quoi
19,400 m : Ok, j’ai Glamour dans mon panier mais quand même
19,500 m  : Tout est de sa faute de toute façon, plus jamais je ferai du vélo avec lui. 
19,600 m : « Alors ça va, ça te plait ? » qu’il me demande
19,900 m : « Oui, oui c’est chouette« 
20,000 m : Chouette ? Je rêve, j’en dis des conneries des fois
20,200 : « T’inquiete pas il reste que 4 kilomètres !« 
20,250 : Quoi ????? » Je l’étripe tout de suite ou j’attends un peu ? 
20,300 : « Nan, je rigole, on y est presque là« 
20,350 m : Ah ah ah. Mais c’est qu’elle est marrante ma moitié
21,000 : Ah, mais c’est pas déjà le parking que je vois là bas? 
21, 250  : Si !!! Youhou !!!! On est arrivés
21,500 : Yes I can ! je suis trop forte.

Et j’ai même pas lu Glamour
Et j’ai même pas râlé.
Pas à haute voix du moins.
Pour un peu je lui dirai presque qu’on devrait faire ça plus souvent.

ou pas !

Pour finir, quelques petites photos de la ballade :

IMG_0673
Ca c’est une écluse, y’en a environ 3253 sur tout le parcours

IMG_0670
Le bateau entre dedans

IMG_0664
Ils vident l’eau, ou en rajoutent, c’est selon

IMG_0675
Et le bateau peut repartir… 
Tout ça, c’est pour corriger les différences de dénivellation dans la navigation. 

(N’hésite pas si tu as des questions sur la navigation)

IMG_0680
Souvent, on croise des péniches

IMG_0661
Ou pas d’ailleurs, mais c’est quand même joli.

IMG_0713
Et ça c’est cadeau … enjoy ! 

Publicités