Musilac 2011 : Jour 1

musilacAu programme Musilac de ce Jeudi 14 juillet, nous avions donc :

15h : AGITATE LIPS
15h30 : MOGWAÏ
16h20 : MORCHEEBA
17h25 : ANGUS & JULIA STONE
18h20 : ASA
19h20 : BEN L’ONCLE SOUL
20h30 : BERNARD LAVILLIERS
21h45 : CARLOS SANTANA
23h40 : THE TING TINGS
00h35 : SCISSOR SISTERS
1H30 : BLOODY BEETROOTS DEATH CREW 77

Arrivés sur le site à 14h30 (une erreur de débutants), nous étions, dès les premiers concerts très bien placés ce qui nous a permis de profiter pleinement des artistes.

 DSCN5206

Morcheeba
Un concert que j’attendais avec impatience, une musique envoûtante mais qui s’est avérée pas assez pêchue pour un festival. Ce n’est que sur la dernière chanson « Rome wasn’t built in a day » que le rythme s’est un peu accéléré et qu’on a pu bouger un peu.

DSCN5224

Angus et Julia Stone
Grande fan de leur album, c’est un concert que j’attendais également avec impatience. Mais tout comme Morcheeba, j’ai trouvé que le concert manquait de rythme. Leur album, pourtant truffé de bons morceaux, ainsi que leurs deux voix très complémentaires ne sont pas assez bien mises en valeur dans ce cadre là. A écouter à la maison ou dans un concert plus intimiste, mais pas terrible en festival.

DSCN5233 DSCN5250

Asa 
J’ai d’autant plus apprécié ce concert qu’il venait après Morcheeba et Angus et Julia Stone, plutôt tranquille. Asa a su nous réveiller et nous a offert un concert plein de dynamisme. Avec le plaisir évident qu’elle prend sur scène et sa générosité, elle nous a offert 1h de bonheur. 

DSCN5253

Ben l’Oncle Soul
Déjà 5h que nous étions debout, et mes pieds, mon estomac et ma vessie ont eu raison de moi. C’est sans regret que nous avons cédé notre place devant, car de toute façon, j’avoue que Ben l’Oncle me saoule un peu. Non parce que ok, il a une bonne énergie sur scène, il met l’ambiance, mais ses chansons … non je peux pas. 
« Ils t’ont laissés, ouais c’est tous des connards, mais j’te connais par coeur, en long en large en travers » – Petite Soeur.
Ouais … sympa tout de même mais de loin.

DSCN5262 DSCN5271

Bernard Lavilliers
Entre morceaux issus de son dernier album « Causes perdues et Musiques tropicales » et standards de son repertoire, le stéphanois, à l’énergie communicative, nous a offert un concert très sympa.

DSCN5293

Carlos Santana
LA grosse tête d’affiche du jour. S’approcher de la scène s’est vite avéré difficile alors ce n’est que de loin que nous avons profité du guitariste. Un concert qui donne envie de danser, surtout sur les célébrissismes « Maria Maria » et « Smooth » (ce qui est un peu difficile dans une fosse, collés les uns aux autres, mais faisable. Si si je vous assure). 
Un moment d’anthologie. Du pur plaisir.

Publicités