Un premier janvier bleuté

Les lendemains de cuite 1er janvier, 2 scénarios sont généralement envisageables : 
– passer une bonne partie de la journée au fond du lit à geindre et à te frapper la tête contre les murs 
– ou bien bouger tes fesses et aller prendre l’air. 

Bien que la première solution m’ait dans un premier temps parue plus attirante, je te préconise fortement la deuxième option. Rien de tel pour gommer les excès du réveillon qu’un bon bol d’oxygène. Et quand le temps s’y prête, c’est un pur régal…

Exemple avec cette balade le long du sentier qui mène de Sausset les Pins à la plage de la Couronne (dans les Bouches du Rhône), le premier jour de 2011, aux faux airs printaniers.

DSCN4773_framed

DSCN4775_framed

DSCN4777_framed

DSCN4778_framed

DSCN4784_framed

DSCN4785_framed

DSCN4791_framed

DSCN4805_framed

Voilà de quoi bien commencer l’année !

Publicités