La fête des voisins #2

La_f_te_des_voisins_c_est_mardi_prochainOn continue dans la série « relations entre voisins« … Pour contrebalancer tout ce que j’ai pu vous raconter  et ne pas accuser uniquement les autres, voici 2 petites anecdotes qui me font dire qu’il ne fait pas toujours bon vivre près de chez nous…

Un soir, il est pas loin de 1h du matin

On vient de découvrir un jeu sur Internet qui s’appelle « Massive Music Quizz« . C’est un jeu qui consiste à trouver le titre et l’interprète d’une chanson le plus rapidement possible, avec un extrait de 30 secondes maximum. On s’amuse tellement qu’on y passe une bonne partie de la soirée, chantant du même coup toutes les chansons idiotes à tue-tête. Mais quand, à presque 1h, la sonnette retentit et nous coupe en plein « Tu m’oublieras » de Larusso, on se décompose. On se regarde, littérallement figés sur place, et l’espace d’un instant, je suis sûre qu’on a deux les deux imaginé faire les morts et faire semblant de ne pas avoir entendu. Au deuxième coup de sonnette, impossible de faire semblant et on aurait tué pour que l’autre aille ouvrir. Finalement l’homme y va et derrière la porte se trouvait le voisin du dessus (même pas celui d’à côté !) qui n’avait pas l’air de trop apprécier notre récital. Morts de honte, ça nous a refroidi instentanément.

Milieu d’après-midi. Coup de sonette : c’est le voisin du dessus. 
Il m’explique qu’il est embeté car apparement quelque chose coule de chez nous. 
– Le voisin : « vous devez avoir quelque chose qui fuit chez vous, parce que ça coule sur ma terrasse« 
– Moi (fais mentalement l’inventaire de ce que ça peut être : évier, machine à laver, baignoire … rien ne me semble pouvoir couler sur sa terasse): « Quelque chose qui coule ? Heu … ben, je vois pas du tout ce que ça peut être, vous êtes sur que ça vient de chez nous ? » 
– Le voisin  : « Oui oui, c’est marron et assez épais. Ca tombe pile chez moi. En plus, j’ai regardé de l’extérieur, y’a une énorme trace sur votre terrasse« 
– Moi, mi écoeurée – mi gênée par cette description immonde et ne comprenant pas : « Ah ben vraiment, je sais pas quoi vous dire, je vois pas du tout« 
– Le voisin : « Je vous assure, on le voit depuis la rue« 
– Moi, de plus en plus écoeurée et gênée: « Ecoutez, je suis désolée, on fera attention à l’avenir mais je vois vraiment pas ce que ça peut être« 

A peine la porte fermée, j’ai percuté : le week end précédant, l’homme avait planté des trucs végétaux dans une jardinière, et comme on les avait allégrement arrosés, la terre et l’eau avaient débordées du pot et coulaient partout à l’étage du dessous formant un gros paté assez infâme sur sa terrasse.

La preuve en images (même si elles ne sont pas très représentatives : la trace était bien plus importante lorsque ça s’est produit) :

appart2

appartfle

Images Google Street View

Publicités