Merci pour le chocolat

Comme promis, un tout petit post pour t’expliquer pourquoi j’aime Pâques. J’ai comme un train de retard mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

Tout d’abord, commençons par la partie culturelle de ce post avec un petit historique : Pâques est une fête religieuse chrétienne qui commémore la résurrection de Jésus Christ. C’est le jour le plus saint du calendrier chrétien. Il marque la fin du jeûne du Carême.

Voilà, ça c’est fait. Maintenant, on peut boulotter sans avoir mauvaise conscience. 
Bien entendu, j’aime Pâques comme tout le monde : pour les chocolats. Mais aussi, pour les grands mères qui croient que tu as toujours 10 ans et t’offrent des lapins roses en peluche ou mieux: des cloches en chocolat.

Mais en fait, plus que le jour de Pâques, j’aime surtout l’après-Paques et ce pour une raison bien pragmatique.
Il s’agit d’un miracle qui ne se produit que 2 fois dans l’année : après Pâques et après les fêtes de Noel.

DSCN2491 DSCN2495

Voilà, tu sais tout : j’aime pouvoir me payer une bonne crise de foie à moindre coût.

Et maintenant, je vais me cacher dans un placard pour le restant de la journée et reviendrai peut être demain si je me suis remise de cette humiliation publique (auto-infligée)

PS : Je ne resiste pas à l’envie vous mettre un lien sur le blog de BBFlo qui me fait me sentir moins seule avec cette phrase hilarante : « Alors, j’admets que je n’ai pas très bien fait la partie « carême ». Mais par contre j’ai vraiment bien réussi la partie « reprise de l’alimentation ».

Publicités