Rugby, bière et charcuterie

DSCN2353Avant ce week end, j’etais vierge en rugby.

Autant en foot à force, j’ai enfin compris le hors-jeu (le principe du moins); autant le rugby, c’est pas ça. Pour te dire, j’avais même jamais vu un match. Bien sûr, j’avais déjà aperçu une melée par ci par là, genre tu zappes le dimanche soir et tu tombes sur stade 2 par mégarde. Mais tu changes de chaîne vite fait : quoi de plus normal.

Donc, pour une première fois, laisse moi te dire que c’etait pas n’importe quelle première fois.

France – Italie au Stade de France. Y’a pire hein ?

En août 98, à la grande époque, galvanisée par le 1, et 2, et 3 -0, j’avais déjà visité le stade. On avait vu les vestiaires, les loges, fait un tour autour de la pelouse … et déjà vide, c’était impressionant. Alors là, c’était autre chose. Et les hymnes en début de match, dans le stade quasi-plein, ça le fait.

Pour la rencontre en elle même, je n’oserai pas me lancer dans une critique, même si grâce à mon commentateur sportif personnel, j’ai appris plein de choses sur les règles nombreuses et pointilleuses de ce sport. Genre, si tu passes le ballon en avant : y’a faute. Même que ça s’appelle un en-avant. J’ai bien compris le coup des essais et des transformations (ouais ok, c’est facile je te l’accorde), un peu moins les melées et les lignes de terrain, parce que t’as des règles spécifiques dans chaque espace… Enfin je crois. Puis, rien qu’une touche c’est la prise de tête, il faut savoir si y’a alignement ou pas, comment le joueur a sortie la balle, à quelle distance… Quant aux hors-jeu et aux mauls, j’y suis pas encore. On verra ça la prochaine fois, je crois.

Le sentiment que j’ai eu surtout, c’est que du fait des nombreux arrets de jeu, la mi-temps est beaucoup moins rythmée qu’au foot, mais c’est peut etre parce que la France a dominé dès le début donc il y avait pas trop de surprises… du coup, t’as plus de temps pour regarder les gens et faire la hola (lassant au bout de la 3ème fois).

Bref, une expérience pas désagréable du tout, d’autant que la France à gagné  40 à 26. Encore un peu et je m’achetais le tee-shirt rose du Stade Français.

Je dis pas que j’irai tous les week ends mais partager ça une fois de temps en temps, c’est plutôt sympa.  Et c’est une bonne cloture d’un week end « spécial testostérone », où j’ai ingurgité plus de bières et de charcuterie en 3 jours qu’en un an. Va falloir en faire de l’elliptique pour effacer tout ça, c’est moi qui te le dit.

25167_365228238358_708758358_3803360_1932210_n 25167_365228473358_708758358_3803378_2063695_n DSCN2348 25167_365228248358_708758358_3803361_2400994_n

Publicités